Le palmarès du Nikon Film Festival 2018 est là !

Le verdict est tombé. C'est dans une ambiance très bon enfant que le jury du Nikon Film Festival a remis 10 récompenses à de jeunes talents, qui feront le cinéma de demain. Kalindi a assisté à la cérémonie, et te dévoile les gagnants.

Le palmarès du Nikon Film Festival 2018 est là !

Cet article a été rédigé dans le cadre d’un partenariat avec le Nikon Film Festival.
Conformément à notre Manifeste, on y a écrit ce qu’on voulait.

Si vous êtes de ferventes lectrices de madmoiZelle, et surtout de sa rubrique cinéma, vous avez du remarquer que celle-ci était pleine d’une jeune et belle énergie, depuis deux mois.

Parce que cette année encore, nous avons eu l’immense chance d’être partenaire du Nikon Film Festival, dont le thème était Je suis un cadeau.

Nikon Film Festival 2018, une très belle compétition

Un thème tout sauf anodin, puisque cette année signe le 100ème anniversaire de la marque.

Vous avez été nombreuses et nombreux à nous envoyer vos merveilles de seulement 140 secondes. Vous nous avez fait confiance, et ça nous a fait chaud au coeur.

C’est investies d’une mission, celle de rendre hommage à votre travail en quelques lignes, que nous avons relayé vos propositions pendant plusieurs semaines.

Elles nous ont fait rire, renifler, danser.

Elles ont éveillé nos consciences, nous ont diverti, nous ont donné à réfléchir.

Bref, vous nous avez fait kiffer !

Mais la vie est ainsi faite qu’à l’issue d’un concours, il n’y a que quelques gagnants. Dix, dans ce cas précis. Enfin 9, car l’un d’eux a remporté deux prix.

Cependant, je tiens à adresser un chaleureux salut de la main au 41 autres équipes de films qui n’ont pas remporté de trophée. Je leur dédie même un grand sourire, une étreinte amicale, une ferme tape dans le dos.

Car chacun d’entre vous nous a séduit, à sa manière. Chacun d’entre vous a su conquérir une petite parcelle de nos cœurs.

Mais bon, ce matin, je dois annoncer les vainqueurs…

Nikon Film Festival 2018 : un palmarès de qualité

Hier soir, Fab, Clémence, Esther et moi-même nous sommes rendus à la cérémonie tout excités.

Au MK2 Bibliothèque, un grand cinéma parisien, la tension montait au fur et à mesure que les jeunes talents arrivaient, remplissaient la salle.

Le principe de cette soirée était simple : le jury, composé entre autres de Emmanuelle Bercot, de Pierre Niney et de Marie Gillain, étaient assis sur scène, et animaient le concours.

Les gagnants se sont succédés sur scène, et ont livré des discours inspirés, parfois drôles, souvent très émouvants.

Je traîne à les annoncer, ces fameux gagnants ? C’est pas faux. Mais j’aime le suspense.

Les voilà, enfin :

  • Le Grand Prix du Jury : Je suis une blessure
  • Le Prix du meilleur son : Je suis une blessure
  • Le Prix de la mise en scène : Je suis une fleur
  • Le Prix des écoles : Je suis 10 euros
  • Le Prix d’interprétation féminine : Je suis mes 8 ans
  • Le Prix d’interprétation masculine : Je suis la clé du problème
  • Le prix des médias : Je suis timide
  • Le Prix de la photographie : Je suis à vous
  • Le Prix du public : Je suis un coup de foudre
  • Le Prix Canal+ : Je suis utile

Cette année, le grand gagnant est donc Je suis une blessure, un film sensible qui pose son regard sur nos névroses, nos paranoïas.

Celles qui font suite aux terribles événements ayant secoué Paris, et avec elle le monde, le 13 novembre 2015.

Je suis une blessure, réalisé par Léo Bigiaoui et Antonin Archer (taulier du podcast Nouvelle École) a remporté deux prix et s’impose donc comme le grand vainqueur de cette édition !

Toutefois, pour nous, vous avez tous un peu gagné. Vous avez fait preuve de courage, d’imagination, d’inspiration et d’originalité.

Personne n’est reparti bredouille, hier soir. Les 50 finalistes ont embarqué un peu de la chaleur des mots d’Emmanuelle Bercot, qui a tenu à relativiser la compétition :

« Rien n’est grave. Ça n’est qu’un concours » a-t’elle confié à la foule rassurée.

Cette cérémonie m’a beaucoup touchée. Plus que ça, d’ailleurs. Car je suis sortie de la salle en ayant moi-même envie de créer. Envie de sortir de ma zone de confort et me lancer dans cette superbe aventure, proposée par la marque Nikon.

En rentrant chez moi j’avais un nouvel objectif : être un peu plus comme vous.

Oser, finalement.

Alors, l’année prochaine, je vivrai peut-être cette aventure avec vous, de l’intérieur (ET JE VAIS TOUT VOUS NIQUER).

Merci pour toutes ces belles inspirations, et à très bientôt, pour une nouvelle édition.

À lire aussi : Le Nikon film Festival 2018, c’est parti ! Sus à la créativité !

COMMENT AVOIR UN TEINT PARFAIT ?

Commentaires

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!