Un an plus tard, retour sur la mort de Michael Jackson

Il y a un an, la mort de Michael Jackson semblait avoir paralysé la planète. C’était partout, tout le temps, à la télé, sur internet, on apprenait du jour au lendemain que la totalité de notre entourage était fan de MJ depuis leur naissance, et tout le monde le pleurait comme si c’était un membre […]

Un an plus tard, retour sur la mort de Michael Jackson

Il y a un an, la mort de Michael Jackson semblait avoir paralysé la planète. C’était partout, tout le temps, à la télé, sur internet, on apprenait du jour au lendemain que la totalité de notre entourage était fan de MJ depuis leur naissance, et tout le monde le pleurait comme si c’était un membre de notre famille.

Même moi hein. Fan depuis mes cinq ans, un jour où j’avais vu son clip dans la buvette d’un aéroport, mon amour pour lui s’apparentait au fanatisme et j’avais décoré ma chambre avec tous les produits dérivés qui croisaient ma route.

Alors le 25 juin 2009, j’ai passé un sale moment. Un ex à qui je n’avais pas parlé depuis des mois m’a envoyé un texto vers une heure et quelques du matin pour me dire « T’as vu pour MJ ? ». Sans me douter de rien j’ai lâché un « Non, quoi ? »« Bah il est dead ». Je me suis jetée sur mon fidèle Google pour vérifier si on n’était pas en train de me faire une sale blague, et j’ai compris en voyant les nouvelles défiler que c’était pas du flan.

Et d’un coup, j’ai eu cinq ans à nouveau. Je me suis traînée dans le salon, où ma mère somnolait dans le canapé. En voyant ma tronche, elle a direct paniqué et quand elle m’a demandé ce qui m’arrivait, j’ai éclaté en sanglots en miaulant « Michael Jackson est moooohohohohoooooort !!! ». Un grand moment.

Et très vite, partout dans le monde, les fans de Michael se sont manifestés pour rendre hommage au roi de la pop qui venait de nous laisser tomber à quelques semaines de sa tournée de retour. Côté hip hop US, The Game, Chris Brown, Usher, Diddy, les Boys II Men et leurs copains se sont jetés dans leurs studios pour enregistrer un tube en une nuit. Ca a donné Better On The Other Side, qui passait toutes les cinq minutes sur les radios du monde.

Chargement du lecteur...

Le 7 juillet 2009, le monde entier voulait se rendre au Staples Center de Los Angeles, où s’est tenue la cérémonie d’hommage à Michael Jackson. Toute sa famille y était rassemblée, accompagnée par une tripotée d’artistes venus chanter pour lui. Pour une fois, les enfants de Michael étaient présents, mis sur le devant de la scène, le visage découvert et couvert de larmes. Le show était assuré par tous ces visages mouillés et cette ambiance dramatico-spirituelle propre aux grosse cérémonies américaines.

Chargement du lecteur...
Chargement du lecteur...

Et puis les fans s’y sont mis, les hommages ont fusé dans tous les sens, j’ai même plombé Folle à Linker pendant un temps avec des vidéos consacrées à MJ, ainsi que le Blog Horreur. Flo aussi s’y était mise avec sa sélection graphique.

Partout dans le monde les gens se sont réunis pour rendre hommage au roi et ça a donné des choses comme ça :

Chargement du lecteur...
Chargement du lecteur...
Chargement du lecteur...

Chargement du lecteur...

Chargement du lecteur...

Et je vais vous dire un truc, me repasser tout ça, bah ça me provoque quelques petits picotements sur le bout du nez. En réalité, depuis sa mort, on n’a jamais cessé de parler de Michael.

Entre les histoires de familles, ceux qui croient dur comme fer qu’il est toujours vivant et qui cherchent à le prouver, le procès de son médecin, le Dr. Murray et les déclarations de son père Joe Jackson qui passe son temps à accuser le monde entier, il ne se passe pas une semaine sans qu’on entende causer de MJ.

Et maintenant qu’on fête le premier anniversaire de sa mort, est-ce que les hommages vont reprendre de plus belle ? Déjà à la télé on peut tomber sur une ou deux émissions consacrées au roi de la pop, alors cette semaine, on peut s’attendre à tout.

Je vais pas vous ressortir le discours sur Michael qui vivra à jamais dans nos cœurs mais je vais essayer de vous le transmettre par la pensée quand même. De toute façon je ne suis plus capable d’écouter trois de ses chansons d’affilée sans avoir une boule dans la gorge alors pour ne pas me ridiculiser en public, je vais rester cloîtrée chez moi cette semaine pour ne pas avoir à reproduire les scènes de l’année dernière, quand on pouvait pas rentrer dans un magasin sans entendre ses chansons en boucle. Et je me souviens de toutes vos petites histoires sur le topic des réactions concernant la news de sa mort l’année dernière, c’était un joli petit hommage façon madmoiZelle ça aussi.

On remet ça ? (*on se lève tous pour Miiiichael*)

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 26 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Hirondelle21
    Hirondelle21, Le 27 juin 2010 à 18h04

    Traumen;1581792
    sur ses choix quant à la coloration de sa peau
    T'as déjà vu un noir avec les joues rouges? Moi non plus, sauf ceux qui ont la peau brûlée par la maladie. Tu préfères être un dalmatien, te mettre une couche énorme de fond de teint tous les jours pour faire croire que tu peux toujours rester noir (ce qu'il a fait), ou unifier ta peau en abandonnant le noir, ce qui arrivera de toute façon ?

    Une bonne fois pour toute, à ceux qui seraient mal informés, irréductibles accros aux torchons people:

    Photos qui témoignent de la dé-pigmentation progressive:

    _Periode Thriller:
    plaques rouges
    Plaques de peau dépigmentées
    Cou
    _Bad:
    Voir le cou
    _1996:
    Tâches visibles sur le front
    Tâches sur les mains
    Tâches sur les mains, le cou, le visage
    Best of de tâches
    _Clip "They don't care about us":
    surtout sur les bras
    même sur le torse

    Maladie confirmée par son dermatologue, tout comme sa dépigmentation volontaire pour éviter les tâches et tenter d'avoir une peau unifiée.
    Nous (j'entends les fans) pensons également qu'il utilisait de la crème dépigmentante pour mieux unifier, ce qui expliquerait qu'il ne soit pas passé radicalement du blanc au noir (en laissant faire la maladie ou en passant par un traitement lourd).

    J'espère que ça suffira. Mais chacun est libre de croire que, malgré tout, il s'est amusé à se décaper à la javel.
    Je trouve assez incroyable que des milliers de personnes aient pu gober un blanchiment de peau prôné par Paris Match ou torchons du même genre ^^.

Lire l'intégralité des 26 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)