Mon Prince d’Internet, un bijou musical interprété par Jacqueline Taieb

Ah, comme il est bon de tomber sur des petites pépites musicales qui ravissent l’esprit et donnent des petits papillons de lumière dans le ventre ! Après le chatoyant titre « Les nuits d’une demoiselle » de Colette Renard, voici « Mon Prince d’Internet », interprété par Jacqueline Taieb, chanteuse française d’origine tunisienne. Un morceau à écouter à chaque fois que vous […]

Ah, comme il est bon de tomber sur des petites pépites musicales qui ravissent l’esprit et donnent des petits papillons de lumière dans le ventre ! Après le chatoyant titre « Les nuits d’une demoiselle » de Colette Renard, voici « Mon Prince d’Internet », interprété par Jacqueline Taieb, chanteuse française d’origine tunisienne. Un morceau à écouter à chaque fois que vous allumerez votre ordinateur.

Notez le graphisme de cette cover et sa subtilité : le visage de Jacqueline Taieb en triptyque qui se transforme en chat et les deux arobases rouges superposés aux yeux en bas à droite de la pochette.

Bonheur visuel, non ?

Allez les coquines, sans plus attendre, je vous laisse découvrir ce qui devrait être l’hymne de tous les sites de rencontres du monde :

Chargement du lecteur...

Vous avez sûrement reconnu la voix de Jacqueline Taieb ? C’est celle de  ce spot publicitaire Lolita Lempicka (celui dans lequel joue Charlotte Le Bon), et la chanson s’appelle 7 heures du matin :

Chargement du lecteur...

Allez, je vous laisse, je vais détacher mes bigoudis et chercher MON PRIIIINCE D’INTERNET, je l’appelle MON PRIINCE D’INTERNEEEET…

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 8 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Yoow
    Yoow, Le 10 juin 2011 à 18h24

    La pochette faite d'un montage sur Paint, le clip kitsch à souhait dans un esprit 90's ?*Épique.

Lire l'intégralité des 8 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)