Moby critique l’addiction aux smartphones dans Are You Lost in the World Like Me ?

Moby a sorti le clip d'Are You Lost in the World Like Me ?, un titre qui critique l'addiction aux smartphones.

La semaine dernière sur madmoiZelle, on te parlait de la peur de perdre son smartphone, qui est de plus en plus récurrente chez les jeunes et les moins jeunes d’aujourd’hui.

Cette addiction au téléphone, c’est justement ce que Moby a décidé de dénoncer dans son nouveau titre Are You Lost in the World Like Me ?, et ce surtout via son clip, réalisé avec le dessinateur Steve Cutts.

Dans une vidéo empreinte du style des vieux dessins animés des années 30, le groupe (qui se fait d’ailleurs appeler Moby & The Void Pacific Choir désormais) choisit de mettre en scène un petit bonhomme effaré devant le comportement de ses congénères, les yeux constamment rivés sur leur téléphone, oubliant jusqu’à leur humanité, préférant filmer une agression plutôt que de venir en aide à la victime.

Ce titre et ce clip donnent le ton du thème du nouvel album de Moby (These Systems Are Failing, sorti le 14 octobre), qui est une critique de l’état de notre société, chantée sans détours et sans langue de bois.

big-look-up-video-meprisante

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 9 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Kaus Australis
    Kaus Australis, Le 22 octobre 2016 à 18h07

    Yaladaisa
    J'adore essentiellement la dernière phase du clip : quand toute la masse de personnes va s'en sans rendre compte tomber du fossé. Cette image est tellement bien trouvé et très symbolique, comme si l'humanité tout entière va à sa perte en gardant une totale ignorance.
    Cette vidéo m'a énormément fait pensée surtout, non pas à l'aspect sociologique entre les humains, mais plutôt à l'aspect de la connexion entre l'Homme et la nature. Chaque week-end je prend le train, chaque week-end j'admire le paysage qui défile, et chaque voyage m'offre le privilège d'apercevoir rapidement un groupe de biche dans la forêt. Un plaisir inimaginable, et une chance inouïe. Pourtant dés que je lève la tête je suis la seule à les avoir vu, chaque voyageur étant scotché sur sont téléphone, son ordinateur, son journal.
    C'est triste, mais bon chaque époque à ses maux, et celui-ci est un virus viral dur à détruire.
    Je n'ai pas encore regardé le clip mais c'est pas comme ça que se finissait Carmen, de Stromae?

    Edit: je l'ai (enfin) regardé.
    Bon musicalement c'est toujours Moby, je trouve ça creux et c'est pas au niveau des paroles qu'il s'est le plus foulé. C'est les paroles de Without Me qui me reviennent en tête quand je regarde ce clip, j'essaye de nuancer mais c'est d'abord le "vieux con" qui me vient à l'esprit.
    Sauf qu'être un "vieux", ayant connu l'avant smartphone, ayant su ce que faisaient les gens avant quand ils étaient dans le bus, le métro, etc, c'est une circonstance aggravante, eh! on n'était pas plus sociaux, on n'était pas plus rapprochés, on se fichait toujours autant de savoir ce que faisaient les autres et de ce qui pouvait leur arriver (j'invente pas, j'en discute avec mes parents voire mes grands-parents et dans leurs souvenirs le renfermement sur soi dans les lieux publics c'était déjà la norme, on ne choisit pas vraiment de vivre en société enfermés dans des compartiments minuscules et bondés et pour la majorité c'est juste relou à subir, et en plus on n'est pas tous compatibles socialement, je veux bien commencer une conversation si c'est pour me faire ignorer ou simplement mépriser, ça ira). On a souvent autre chose à faire, ou le moral à autre chose, des préoccupations, ou on est malheureux et on n'a pas envie de s'ouvrir. Beaucoup de raisons autres que "j'ai un smartphone donc je te parle pas".

    Ensuite tuer le temps dans les transports en commun (par exemple), c'est légitime, ne pas avoir envie de se faire emmerder par quelqu'un d'autre, c'est légitime, et je sais qu'un simple regard peut suffire à être une invitation pour un relou pour me tenir la jambe indéfiniment.

    J'ai pas mal de choses sur mon portable, les actualités, les réseaux sociaux (en fait j'ai que FB mais peu importe), les messages, 9gag ou des jeux sur appli qui ont remplacé la GB que j'avais déjà il y a 15 ans. J'ai rarement l'occasion d'être assise à rien faire, donc je profite de ces moments-là pour tout "checker", parce qu'au boulot à part aux toilettes je trouve pas le temps ni l'occasion de le faire. Donc désolée Moby, si je ne prête pas attention à toi pendant ton trajet du matin, mais j'ai mes habitudes et je ne peux pas prévoir que tu as envie de Attentionwhorer.

    On a un petit encart misogyne, avec une Kim Kardashian (je crois) représentée comme un truc un peu monstrueux qui se fait implanter de la graisse dans les fesses, allez c'est passé comme une lettre à la poste t'inquiètes.

    Pour les rencontres je trouve ça complètement con, attends "mon dieu" la nana sélectionne les hommes comme si elle était au supermarché, en fonction du physique, et en plus elle a un rendez-vous avec IRL. Je ne suis pas chez Tinder ni rien, je fais mes rencontres IRL et pourtant j'ai le même comportement que la femme, effectivement j'ai tendance à choisir sur le physique, parce que je ne vais pas draguer un mec que je ne trouve pas attirant (holy shit, hein?). D'ailleurs je songe vraiment à m'y inscrire parce que c'est un outil qui peut faciliter les rencontres, te permettre de te trouver des atomes crochus avec des inconnus que tu n'aurais pas rencontré autrement, des centres d'intérêt, etc... Il y avait un strip de Boulet qui illustrait bien la chose, où un vieil homme disait "de mon temps les rencontres on ne les faisait pas comme ça" et du coup l'auteur imaginait un couple d'ours qui se rencontrent dans une laverie et omg ils ont tout en commun comme le monde est bien fait (j'aimerai bien retrouver le strip parce qu'il est vraiment bien, il est mieux que ce que je décris :rire:)
    Donc c'est quoi, exactement, qu'il dénonce sur ce pan là?

    Pour Pokémon, comme il représente un mignon Pikachu au milieu d'un monde délabré, j'ai envie de dire, c'est pas l'état de l'environnement qui pose problème? Mauvais problème donc.
    J'ai jamais compris ce qu'on reprochait aux gens qui jouent à Pokémongo, faire une petite balade de temps en temps n'a jamais tué personne, c'est un jeu vraiment social, bref, j'ai toujours pas compris. Join the hate train, it's the hype.

    Maintenant dans le positif; effectivement le clip est bien réalisé, le dessin animé est joli; l'attitude des personnes face à l'agression est réaliste, quand bien même elle n'est pas forcément liée aux smartphones. Pour le suicide, il y a des tas de vidéos en ligne capturant des choses qu'une personne n'aurait jamais du filmer (et pas uniquement sur Bestgore, aussi sur Youtube) qui prouvent que c'est un fait, les gens s'intéressent au gore, à la mort des autres, à la souffrance, mais se projettent en tant que spectateurs et rarement acteurs pour aider, se dire qu'ils pourraient changer les choses, que la personne a besoin d'aide. Certainement mon cas aussi, je n'ai pas encore été confrontée à quelque chose comme ça, mais si autant de personnes le font c'est qu'il doit bien y avoir une explication là-dessus. Et je ne pense pas que ce soit lié au smartphone, peut-être un mécanisme de protection, une sidération qui t'empêche de "te mettre en danger" ou qui te fait croire que non, tu ne peux rien changer.
    En faire une vidéo, c'est autre chose, il y a une part de "j'étais là, j'ai vu", d'égocentrisme pur, parce qu'avoir été témoin d'un accident/meurtre c'est quelque chose à raconter (depuis que je suis en primaire, voir un accident de la route c'est quelque chose "d'énôrme", qui va t'attirer beaucoup d'attention quand tu en parleras, alors l'idée de pouvoir carrément mettre une vidéo sur youtube ou autre plate-forme ça doit bien amplifier le truc-et c'est pas nos journaux télévisés qui vont nous éduquer dans la décence et l'idée qu'on ne peut pas documenter les choses atroces qui arrivent aux autres pour se faire des vues ou intéresser les autres parce que c'est irrespectueux).

    Va falloir que je le regarde une deuxième fois parce que je l'ai pas vraiment détesté ce clip, juste qu'il y a beaucoup de passages où on dirait qu'il se fout un peu de la gueule du monde. Mais je ne suis plus certaine de ce que j'ai bien aimé.

    En tout cas nombre de personnes vont regarder ce clip sur un smartphone, et c'est bien, ça permettra de régler le problème. ...Hum.

Lire l'intégralité des 9 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)