La mauvaise haleine : retour sur un sujet qui ne manque pas d’air !

Pour le deuxième jour de la #GlamWeek, Virginie te propose un article sur la mauvaise haleine, celle qui te prend à la gorge quand ton voisin sardinophile te parle d'un peu trop près.

La mauvaise haleine : retour sur un sujet qui ne manque pas d’air !
Cette semaine, c’est la #GlamWeek sur madmoiZelle, sept jours entièrement dédiés à ce troll de corps humain. Poils incarnés, pieds qui puent, mauvaise haleine… Âmes sensibles, s’abstenir !

La mauvaise haleine, d’où vient-elle ?

La mauvais haleine, aussi appelée « halitose », vient de la bouche. Allez, ciao bonsoir ! Bon, restons sérieux : si la mauvaise haleine provient presque toujours de la bouche, ses causes sont variées et il y en a pour tous les vices, des fans d’ail aux piliers de bar.

  • L’hygiène bucco-dentaire

La première cause d’une haleine douteuse, c’est évidemment une mauvaise hygiène bucco-dentaire. Lorsque tu bâcles ton nettoyage de dents, il y a des risques que toutes les particules de nourriture ne soient pas éliminées par le duo brosse à dents + dentifrice. Ces particules, qui se cachent souvent entre les quenottes, sont alors grignotées par des bactéries qui produisent des composés soufrés responsables des mauvaises odeurs.

Une infection bucco-dentaire (comme un aphte, une carie ou un abcès dentaire) peut aussi être à l’origine d’une haleine qui fouette.

À lire aussi : Dents jaunes : comment retrouver un joli sourire ?

  • L’alimentation

Tu le sais déjà, certains aliments comme le fromage, le hareng et l’ail ont tendance à charger ton haleine d’un fumet particulièrement délicat, et ce pour une durée bien supérieure à tes quelques minutes de gourmandise.

En effet, si leur odeur désagréable te colle à la bouche, c’est parce que ces aliments très odoriférants contiennent des substances chimiques qui, lors de la digestion, passent dans le sang avant d’atteindre les poumons. Une fois bien installées, ces substances parfument ton souffle jusqu’à la fin de la digestion.

haleine-oignon-bagel

  • L’alcool et le tabac

Attends, tu as vraiment cru que ta consommation d’alcool ou/et de tabac pourrait rester insoupçonnée ? C’était sans compter sur ton haleine et sur sa fâcheuse tendance à la dénonciation, post-vice comme longtemps après…

Outre la délicate odeur de tabac froid qui est directement liée à la cigarette, fumer influe sur la physiologie de la cavité buccale en l’asséchant. Or la salive est un rince-bouche naturel qui contient des substances antibactériennes éliminant les germes et les particules responsables de la mauvaise haleine. En fumant, tu empêches donc ta salive de faire son taf de nettoyage et augmente les risques de te retrouver avec le bec qui pue.

Pour l’alcool, c’est à peu près la même chose : tes cocktails préférés assèchent les muqueuses buccales et les bactéries responsables de la mauvaise haleine peuvent donc se multiplier pépouze.

À lire aussi : Petits conseils beauté à destination des fumeuses

  • Mère Nature

Malheureusement, fuir tous les aliments qui sentent fort et ne jamais toucher à une clope ni à un verre d’alcool n’est pas la garantie d’une haleine fraîche ! En période d’ovulation, tes hormones peuvent augmenter la production de plaque dentaire et te faire le souffle douteux.

Comment prévenir la mauvaise haleine ?

cady-heron-bad-breath

Afin de prévenir la mauvaise haleine, il est important d’avoir une hygiène bucco-dentaire irréprochable, surtout si tu veux pouvoir continuer de boire et de fumer de temps en temps ! La base, tu t’en doutes, c’est de se brosser les dents après chaque repas pendant trois minutes (une minute et demi en haut et rebelote en bas). La surface de la langue pouvant aussi abriter des restes d’aliments, n’hésite pas à terminer ton nettoyage par un petit coup de brosse sur ton organe buccal. Simple mais efficace !

Le soir, avant de te coucher, pars à la recherche des restes d’aliments qui se seraient cachés dans les recoins les plus sombres de ta bouche avec du fil dentaire ! Je sais, personne ne fait ça, mais ça vaut le coup d’essayer si tu sens toujours le sashimi le lendemain de ton orgie de poisson cru.

Boire de l’eau toute la journée contribue aussi à éliminer les résidus alimentaires et les bactéries, alors n’oublie pas ta bouteille ! En plus, c’est bon pour l’organisme, la peau et la circulation sanguine.

Une fois par an, il est aussi important d’aller rendre visite à ton dentiste préféré pour faire un bilan et détartrer tes quenottes ! Tu verras, en plus de gagner en blancheur, tes dents arrêteront de servir de pilotis aux bactéries.

badbreath

Sélection de produits pour un haleine Hollywood Chewing Gum

produits-haleine-fraiche

Et toi, quelles sont tes astuces anti-mauvaise haleine ? Allez, on se retrouve demain avec un nouveau sujet glamour : les pieds qui puent !

glam-week

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 28 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Acathe
    Acathe, Le 18 septembre 2015 à 15h01

    @Gringo Du coup j'avais loupé ton message.
    J'ai effectivement specifié que ca se passait en Suisse, comme ca c'est reglé!

    Sinon quand je parlais du lien socio-économique avec le rapport aux dents, c'est aussi quelque chose de culturel. La classe populaire a moins tendance à aller chez le médecin, en pensant que ce n'est jamais grave, qu'ils vont se préparer un petit grog et que ca ira mieux, etc. (Mon père faisait ca à chaque rage de dent ^^) Et de la même facon ils se disent que les soins des dents coutent trop cher, donc pas besoin de trop s'en soucier. Surtout s'ils font un metier où l'apparence n'est pas très importante, à la différence d'un cadre qui travaille avec des clients par exemple.

    Mais c'est chouette si ca change de ce côté là! Sincèrement quand je suis allée montrer ma dent de sagesse, qu'on m'a fait une radio au passage et qu'on m'a dit que j'avais 4 caries qui me couteraient 1200 francs suisses à soigner, j'aurais préféré ne jamais avoir mis les pieds là bas pour ne pas savoir ce genre de trucs, vu que j'ai pas les moyens de me payer ca. :dunno:

    Sinon effectivement hygiéniste c'est une autre profession, et du coup j'imagine que pour eux/elles leur cheval de bataille c'est le brossage des dents et le fil dentaire. Mais voilà il faut être réaliste aussi...

    Et pour le noir sur les dents, tant pis pour moi alors ^^
    Peut-être que c'est simplement la nouvelle saleté qui fait contraste avec mes dents qui étaient sensées être clean ... je sais pas. Enfin bref.

Lire l'intégralité des 28 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)