Les Aventuriers d’un Autre Monde (Lille – janvier 2007)

Les Aventuriers du Bout du Monde. Une idée née en décembre 2005, lors de la clôture du festival Les Aventuriers de Fontenay-sous-Bois, parrainé par Richard Kolinka (le batteur de feu Téléphone). Il invite des potes sur scène, la mayonnaise prend instantanément. Il décide d’en faire une tournée en reversant les bénéfices aux associations. Un truc […]

Les Aventuriers d’un Autre Monde (Lille – janvier 2007)

aventuriers d'un autre mondeLes Aventuriers du Bout du Monde. Une idée née en décembre 2005, lors de la clôture du festival Les Aventuriers de Fontenay-sous-Bois, parrainé par Richard Kolinka (le batteur de feu Téléphone). Il invite des potes sur scène, la mayonnaise prend instantanément. Il décide d’en faire une tournée en reversant les bénéfices aux associations. Un truc est né, là, c’est sûr…

Il est minuit passé, j’ai plein de trucs à faire pour demain… et pourtant, je ne peux pas m’empêcher de me poser pour écrire. Je suis encore sous l’adrénaline, l’impression persistante que j’ai vécu un truc pas tout à fait banal… un concert de trois heures (!) réunissant quelques grands noms de la scène française. Des jeunes et des moins jeunes gloires. Jean-Louis Aubert, Cali, Raphaël, Bashung, Daniel Darc (l’ancien chanteur de Taxi Girl, mythique groupe de la fin des années 70-80), Fabien Cahen à la guitare, Richard Kolinka derrière sa batterie.

Un truc énorme, du jamais vu dans ma jeune vie. Une sorte de boeuf de trois heures, devant dix mille personnes en extase, dans un Zénith de Lille au bord d’imploser plusieurs fois dans la soirée. Une petite anecdote, comme ça, pour démontrer le côté « hors-cadre » de la soirée : deux heures de concert, on s’en va, c’est fini, au revoir merci pour tout. Boucan énorme dans la salle. Le public lillois, chaud comme la braise – comme souvent, en redemande. Aubert se pointe sur scène, serviette autour du cou, clope dans une main, canette de bière dans une autre. « Vous n’êtes pas fatigués, j’espère ? Restez avec nous, de toute façon, dehors, c’est la tempête… Allez, on va démarrer un p’tit concert après le concert… » Et c’est reparti pour une bonne heure de musique.

Avant ça, on a eu droit aux plus grands morceaux des cinq chanteurs principaux, quelques grands moments de bonheur. Du Téléphone chanté par Aubert et Cali en duo (Cali finissant, comme d’hab, debout au milieu du public), du Raphaël chanté-slammé par Bashung (style Grand Corps Malade… bizarre mais intéressant), un « Merci Marseille » de Daniel Darc qui devait avoir abusé des moules-frites avant le show…

Au fur et à mesure de la soirée, les chanteurs, les duos se succèdent, mais deux d’entre eux foutent vraiment le feu : Cali et Aubert, forcément. Faudrait me donner ta recette, Jean-Louis. Mais à quoi carbures-tu, putaing ? Après une pareille carrière, c’est impressionnant de le voir toujours prendre son pied sur scène comme si c’était son premier concert. Et puis quelle énergie ! Cali, lui, est hors-catégorie. La première fois que je le voyais sur scène et certainement pas la dernière. Ce mec a un tel charisme qu’il fait ce qu’il veut du public, sans en rajouter. Juste en levant les bras. La classe absolue, comme je l’avais pressenti lors du quart d’heure passé ensemble lors de son interview (comment ça, tu ne l’as pas vue ?…)

La dernière heure, le fameux concert après le concert, sera l’occasion de faire définitivement péter le toit du Zénith. Losing my religion de REM ou One de U2 interprété par Cali et JL Aubert (encore eux), quelques smacks échangés entre les deux potes et un explooosif Ca, c’est vraiment toi, toujours aussi efficace pour te refiler la pêche après avoir passé quelques quatre heures debout…

A la fin du concert, Aubert interroge ses camarades de jeu… Cette soirée est la dernière de cette courte mais intense tournée amicale. « Quand est-ce qu’on remet ça, les mecs ? »… Vite, j’espère. Parce qu’un programme de cette qualité vaut bien – dans un tout autre style – une tournée des Enfoirés. J’vous le dis, ma p’tite dame.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 6 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • The Cinderella
    The Cinderella, Le 15 octobre 2007 à 16h57

    Je viens de tomber sur l'article que maintenant !
    J'y etais aussi, c'etait enormous ;) (mais un chti peu moins que Paris, j'avoue !)
    De tres bons souvenirs, j'espere qu'ils remettrons ça assez vite :)

    Si vous voulez voir des photos et vidéos de ce concert (ainsi que Paris et Fontenay) allez sur ma page myspace www.myspace.com/miss_shirley_ (partie blog, voir la liste des concerts) ya du lourd ! (genre Cali travesti en femme) pis une vidéo de Bashung massacrant du Raphael ! :))

    Je guette si prochaines dates il y a :)

Lire l'intégralité des 6 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)