Le buzz Louboutin du moment : le mocassin

Je sais pas toi mais moi il suffit que j’ouvre un magazine ou que je sorte dans la rue pour voir du clouté partout. Au début je me suis dit « allez ma fille, t’es obsédée, tu fais un nouveau blocage, ça te passera ». Que nenni. Plus on s’avance vers l’hiver, les cuissardes et les pulls […]

Le buzz Louboutin du moment : le mocassin

Je sais pas toi mais moi il suffit que j’ouvre un magazine ou que je sorte dans la rue pour voir du clouté partout. Au début je me suis dit « allez ma fille, t’es obsédée, tu fais un nouveau blocage, ça te passera ». Que nenni. Plus on s’avance vers l’hiver, les cuissardes et les pulls en laine et pire c’est ! Il me reste donc deux alternatives : petit 1, je continue de changer de trottoir en hurlant quand je croise du clouté en vitrine et petit 2, je craque une bonne fois pour toutes pour des Louboutin cloutées (que je mettrai deux fois dans ma vie – une première fois pour me la péter sur mon blog et une deuxième fois pour prouver à mon banquier que si si regardez je les porte) histoire qu’on n’en parle plus. Et surtout petit 2bis, je mange des pâtes jusqu’en janvier.

Bon, maintenant que je suis mentalement préparée à l’idée de connaître par cœur le rayon pâtes de mon Monoprix (les spaguetti 3 sont toujours à gauche des 5 qui sont elles-même sous les farfalles), il ne me reste plus qu’à choisir le modèle qui va me faire hypothéquer ma polo, ouh yeah ma polooooo han han.

Et là le choc. Je tombe sur le modèle Louboutin qui fait parler de lui comme jamais. Chez Jak and Jil on vendrait son âme au diable pour en avoir une paire et je te parle même pas des pleurs hystériques du côté des éditorialistes Elle. Je suis sans voix, pantoise, abasourdie, éberluée et tout ce que tu voudras. Je n’arriverai même pas à te les décrire en fait. Et comme une photo vaut tous les synonymes…

Tadaaaaaaaam

La Louboutin de l’hiver est donc… comment dire… plate ! Et il semblerait que cette nouvelle tendance ne soit pas simplement dûe au hasard ou à un pari stupide que Christian Louboutin aurait perdu face à Manolo Blahnik.

Anna Wintour* avait déjà donné le ton le mois dernier en se montrant pour la première fois de sa vie en public avec des chaussures plates lors du défilé Rag & Bone et André Leon Talley (le numéro 2 du Vogue US) l’avait devancée en suppliant les designers d’arrêter avec leurs talons importables de 14cm dans un article intitulé ‘Keep it short‘.

Et moi, je suis à nouveau sans voix. Épouse moi, André Leon !


Alors, que penses-tu de ce revirement de situation vis-à-vis des chaussures à talons ? Petit coup de buzz ou envie durable de plat ? Et les fameux mocassins cloutés te laissent-ils aussi perplexe que moi ?

* la grande prêtresse de Vogue qui fait la pluie et le beau temps et a inspiré Le Diable s’habille en Prada.

Big up
Viens apporter ta pierre aux 39 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Rock-addikt
    Rock-addikt, Le 4 octobre 2009 à 14h09

    On dirait les chaussons de ma grand-mère, avec les clous du collier de mon chien.
    De quoi faire un film d'épouvante.

Lire l'intégralité des 39 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)