Survivre au quotidien : la vérité sur les labels alimentaires

Comme chacune sait, les rayons nourriture des supermarchés incarnent le vortex moderne, celui où toutes les insécurités se jouent – environnement, pouvoir d’achat, enfants qui braillent, cuisseau de dimension décente. Avec les mentions et labels alimentaires, on n’est pas aidées. On est même paumées. Décryptage en toute mauvaise foi. Ouverture facile = ouverture facile si […]

Survivre au quotidien : la vérité sur les labels alimentaires

Comme chacune sait, les rayons nourriture des supermarchés incarnent le vortex moderne, celui où toutes les insécurités se jouent – environnement, pouvoir d’achat, enfants qui braillent, cuisseau de dimension décente. Avec les mentions et labels alimentaires, on n’est pas aidées. On est même paumées. Décryptage en toute mauvaise foi.

Ouverture facile = ouverture facile si tu possèdes un canife, un couteau-suisse, une tronçonneuse, une arme de catégorie quatre, ou si tu ne tiens pas à tes ongles ou à tes dents.

Bon pour la santé = ne tue pas plus vite que le reste.

Diététique = tellement sec qu’on peut aussi s’en servir comme ration militaire ou pour punir son chien quand il a vomi sur le canapé. Les scientifiques disent : déshydraté. Les aliments diététiques sont généralement à base de choses chelou comme l’épeautre ou le foin, et sont destinés à être broutés dans votre assiette.

Sans sucre ajouté = il y en avait déjà tellement que les compagnies agro-alimentaires ont renoncé devant la peur des accidents cardio-vasculaires. L’hyperglycémie tue ! Notez par exemple qu’on ajoute rarement du sucre au sucre.

Allégé = ce smoothie aurait pu compter 1600 calories mais il a été allégé à 1599. Vous pouvez donc y aller les yeux fermés, et même acheter une deuxième boîte.

Riche en protéines = tu vas le regretter.

Riche en vitamines = citez-moi un aliment dépourvu de vitamines. Un seul. Pendant ce temps, je vais boulotter mon iPhone.

AOC = produit dans une usine / serre / coopérative ultramoderne et ultrapolluante de plusieurs hectares, ayant niqué les nappes phréatiques des 112 communes environnantes, mais avec un code postal collectivement mal identifié comme 67 ou 45 – ceci permettant l’utilisation d’une photo de berger sur l’emballage (made in China, l’emballage), même si le dernier berger aperçu dans la région est mort de faim avant la révolution industrielle.

Naturel = dangereux. Avec tous ces tsunamis, c’est un coup à se retrouver avec des poissons qui poussent sur les arbres, ou des bouts de cendre de volcan islandais dans ses céréales. On ne se méfiera jamais assez de la nature, qui tue régulièrement des chatons.

Bio = emballage vert, or on sait que l’encre verte est la plus chère à produire. D’où le surcoût.

Commerce équitable = les esclaves péruviens seront payés quatre centimes de plus pour ramasser le café, ce qui permettra de faire soigner leurs coups de fouet décemment malgré l’inflation des tarifs hospitaliers.

Label Rouge = signifie que quand la volaille a été tuée par ingestion quasi-consentie d’une grenade à fragmentation, son corps a explosé dans une parfaite gerbe de sang (“oh ! la belle rouge !”)

Sans phosphates / gluten / paraben / hormones de croissance / arsenic = rassurant.

Pur beurre = par définition, seul le beurre est “pur beurre”. Toute mention “pur beurre” sur un paquet de gâteaux ou dans la composition d’une tomate est donc à considérer avec suspicion, hostilité et grattage de crâne.

AJR (apport journalier recommandé) = généralement calculé sur des considérations bassement sanitaires plutôt qu’esthétiques, vous pouvez en supprimer un bon tiers. Les popstars qui veulent rester minces enquillent 1200 calories par jour, loin des 2000 préconisées.

OGM = OMG, oh my god ! Cette mention rassurera toutes celles qui veulent qu’un troisième bras leur pousse sur le front et que les zombies déferlent sur le monde.

A consommer de préférence avant… = ajoutez deux mois et relaxez-vous, ce yaourt ne va pas vous sauter au visage dans les prochaines semaines. De toute façon, la mousse verte, c’est la Vie.

Facilite le transit intestinal = croyez-le ou pas mais je vais terminer cet article sans avoir fait de terrible vanne scato. (Prout ?)

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 12 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • DolceVita
    DolceVita, Le 14 septembre 2011 à 12h56

    J'adore l'humour noir de l'article :yawn:
    Après je pense que l'alimentation est un vrai sujet de societé, qui mérite qu'on le traite avec serieux.

    Et puis moi j'aime l'épeautre et le boulgour, j'suis pas une ruminante pour autant, et paradoxalement j'suis droguée au Coca... Faut vivre avec son temps quoi ! ;)

Lire l'intégralité des 12 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)