Kreayshawn, l’interview

Avant de rencontrer Kreayshawn, je n’avais aucune idée de ce à quoi je devais m’attendre. Je ne visualisais pas du tout le personnage, hormis ce que j’avais vu de son clip Gucci Gucci. Et quand elle est entrée dans le petit salon de l’hôtel, j’ai été surprise de voir à quel point elle paraissait petite […]

Kreayshawn, l’interview

Avant de rencontrer Kreayshawn, je n’avais aucune idée de ce à quoi je devais m’attendre. Je ne visualisais pas du tout le personnage, hormis ce que j’avais vu de son clip Gucci Gucci. Et quand elle est entrée dans le petit salon de l’hôtel, j’ai été surprise de voir à quel point elle paraissait petite et frêle. Preuve qu’on peut rapper avec rage même quand on est un petit gabarit.

Du haut de ses 21 ans, Kreayshawn semble avoir déjà une idée précise de ce qu’elle est, et de ce vers quoi elle se dirige, et c’est tout à son honneur. Sûre d’elle, pas nerveuse pour un sou, à 10 000 bornes de toute forme de timidité, ce n’est pas le genre de fille qui se laisse marcher sur les pieds et rien ne semble pouvoir l’impressionner.

— Retrouvez-la sur Twitter et Tumblr.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 22 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Mouche.
    Mouche., Le 20 juillet 2011 à 12h50

    Je ne la connaissais pas non plus. Et je trouve qu'elle a un faux air de Lady Gaga, effectivement. Ensuite, par rapport à l'exactitude de son message, le fait qu'elle se contredise: ne prenez peut-être pas trop son message au sérieux, elle a fait sa chanson, a des petites idées qui en découlent, son message ce serait genre "wear whatever you want, do not take yourself seriously, have fun..." mais elle n'a pas l'air ultra engagée pour diffuser un message de liberté, alors bon.

Lire l'intégralité des 22 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)