Une journaliste fait un doigt d’honneur à Barack Obama

Stupéfaction ! Une journaliste à la télévision russe a fait un très vilain geste en prononçant le nom de Barack Obama.

Sale temps pour le président le plus dansant de tous les temps : après qu’un individu a essayé d’attenter à sa vie et à celle de sa famille il y a près de deux semaines, voilà qu’on lui montre le majeur à la télévision russe.

Au milieu du mois, Tatiana Limanova, présentatrice du journal télévisé d’une grande chaîne russe, a en effet fait un doigt d’honneur à la caméra en mentionnant « Barack Obama ». A qui s’adressait-elle donc ? Faisait-elle état de sa haine pour le président actuel des États-Unis ? Et si oui, que lui a-t-il fait pour mériter tant de haine ? Lui a-t-il piqué le taxi dans lequel elle s’apprêtait à monter ? Est-elle jalouse de ne pas lui avoir fait deux adorables petites filles comme Michelle Obama ? Étaient-ils en compétition pour être major de promo à la fac ? Lui a-t-il éternué à la tronche ? Et si elle s’adressait en réalité à l’un de ses collègues derrière la caméra, pourquoi un tel manque de professionnalisme, sachant que le JT était retransmis en direct ?

Tant de questions qui resteront probablement sans réponse.

Chargement du lecteur...

(J’ai pas compris tout).

Quoiqu’il en soit, la vidéo a fait le tour du net cette semaine. L’occasion pour moi de vous faire découvrir ou redécouvrir quelques extraits de JT qui ont fait les beaux jours du net en leur temps. Ambiance bêtisier de Noël.

En mars 2009, alors que Maryse Burgot est en train de parler de la rémunération des banquiers en direct de Londres quand, tout à coup, l’image revient sur David Pujadas à cause d’une erreur technique. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il n’a pas l’air content et qu’il donne l’impression d’avoir une cruelle envie de passer quelqu’un à tabac.

Chargement du lecteur...

Sans oublier la journaliste, imperturbable, qui aurait mieux fait d’écouter les cours d’éducation sexuelle de 4e en SVT au lieu de rouler des pelles à Kevin B., profitant des moments d’obscurité quand le visionnage des diapos nécessitait de rabattre les rideaux.

Chargement du lecteur...

Il y a aussi ce très court extrait dans lequel Laurence Ferrari fait un méchant lapsus sur la partie placée à gauche de l’échiquier politique.

Chargement du lecteur...

Ah bah bien.

Sans oublier le présentateur du JT qui diffuse le portrait-robot d’un violeur lui ressemblant étrangement.

(Source image : waazaap.com)

Je me vois dans l’obligation de m’arrêter là : on n’est pas dans les Enfants de la Télé, non plus. Quoiqu’il en soit, ces quelques extraits nous prouvent que les présentateurs TV sont aussi susceptibles que nous de se laisser aller à quelques dérapages plus ou moins contrôlés. C’est rassurant.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 7 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Albatros
    Albatros, Le 23 novembre 2011 à 23h06

    Mon copain me dit "peut-être qu'elle savait pas qu'elle était filmée à ce moment-là puisqu'il y a un extrait juste après".

Lire l'intégralité des 7 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)