En un tweet, J. K. Rowling réveille le vieux débat « Rogue est-il un enfoiré ou pas »

Par  |  | 72 Commentaires

J. K. Rowling s'est excusée sur Twitter d'avoir tué Severus Rogue dans la saga Harry Potter. Il n'en fallait pas plus pour déchaîner Internet.

En un tweet, J. K. Rowling réveille le vieux débat « Rogue est-il un enfoiré ou pas »

Cet article va salement spoiler Harry Potter, mais on est d’accord qu’à ce stade de l’histoire contemporaine, si vous n’avez pas encore lu les romans et/ou vus les films, vous possédez des super-pouvoirs et votre vision va immédiatement se brouiller pour vous protéger.

Bien. Cher•es Potterheads, j’ai une nouvelle grave à vous annoncer. Elle risque de nous diviser, alors soyons fort•es. Vous êtes prêt•es ?

Voici.

Bon, allons-y. S’il vous plaît, ne lancez pas une guerre nucléaire autour de ça, mais cette année, je voudrais présenter mes excuses pour avoir tué (chuchotements)… Rogue. *part se cacher*.

C’est une tradition : pour l’anniversaire de la bataille de Poudlard, la maman d’Harry Potter a pris l’habitude de s’excuser pour la mort d’un personnage tombé bravement au combat.

On a ainsi pu pleurer la mort de Fred en 2015, et celle de Lupin en 2016, rappelle Gizmodo.

Severus Rogue, héros incompris selon Clémence (moi) (c’est mon article)

Tu m’étonnes qu’elle file se cacher, notre chère J. K. Rowling. Severus Rogue a été érigé en « méchant » depuis sa première rencontre avec Harry.

À lire aussi : Harry Potter and the Mysterious Ticking Noise, la vidéo qui m’achève toujours, 10 ans plus tard

Et malgré les tentatives d’Hermione de faire reconnaître que quand même, Rogue a plutôt essayé de sauver la vie d’Harry que le contraire, rien n’y a fait.

Le professeur de potions est resté l’ennemi numéro 1 des Gryffondor du premier au dernier jour qu’il aura passé à Poudlard.

Alors oui, je sais, Severus Rogue n’a pas été des plus objectifs dans sa manière de traiter Harry, Ron et Hermione, et globalement, tous les élèves de leur maison. Certes.

Néanmoins, et j’espère que tout un chacun sera en mesure de reconnaître la bonne foi de cette démonstration, c’est aussi pour leur plus grand bien qu’il s’est comporté de la sorte. Je rappelle, spoiler alert, qu’il était un agent double de Dumbledore auprès de Vous Savez Qui depuis le début !

Son comportement n’était pas sympa, peut-être pas hyper respectueux, mais on lui demandait une loyauté sans faille, y compris jusqu’à la mort, pas d’être un bon pote de barbecue.

D’ailleurs, on a beau dire qu’il s’est montré vraiment violent avec Harry, celui-ci a tout de même donné Severus en 3ème prénom à son fils, en hommage, je cite « à l’homme le plus courageux que j’ai jamais connu ».

Donc si même la pire victime de Rogue reconnaît a posteriori qu’il a fait preuve d’un courage incommensurable et que son caractère exécrable faisait partie intégrante de sa couverture, je pense qu’on devrait collectivement arriver au même niveau de reconnaissance.

Je ne suis évidemment qu’objectivité et ouverture dans la rédaction de cet article. En ce qui concerne les accusations de harcèlement qui pèsent sur la jeunesse de Rogue, je ne répondrais qu’une chose : on fait tou•tes des erreurs de jeunesse. Voilà. 

Oui, la mort de Severus Rogue m’a plus touchée que celle de Fred Weasley, Lupin et Tonks réunis, et c’est parce que depuis le premier jour, j’ai compris le jeu de Rogue.

Que voulez-vous, être un vrai héros, ça demande un sens du sacrifice et une abnégation que la plupart des gens est incapable de concevoir. Ça veut parfois dire être haï pour être efficace. Rogue, c’est l’antithèse absolue d’un Lockhart.

À jamais dans mon coeur, et mort aux jaloux.

(Cet hommage a été rédigé dans la mesure et la bonne foi la plus exemplaire. Merci de respecter une minute de silence avant d’entamer la lecture du pamphlet de cette Gryffondor de Margaux.)

Rogue, une mort triste mais logique pour Margaux

Margaux, Gryffondor de la première heure a une opinion un peu différente. Je lui passe la plume.

ALORS perso je ne regrette pas la mort de Rogue.

Certes, c’est dommage, il aurait pu un peu communiquer avec Harry s’il avait survécu, peut-être apprendre à le connaître et finalement trouver une forme de paix.

Mais.

C’est. Un. Connard.

Il harcèle et humilie des ados, il pète un câble quand il entre dans la friendzone… juste NON. Je peux imaginer ses raisons de détester Harry même si elles me font lever yeux au ciel, mais NEVILLE ?! Hermione ?

Je ne considère vraiment pas Rogue comme un mec cool dans la saga.

J’étais triste quand il est mort parce que forcément, on s’y attache un peu quand même, mais il n’empêche qu’il a juste fini sa vie en ayant la décence de ne pas être du côté des Mangemorts. WOW ROUND OF APPLAUSE LES GARS, DONNEZ-LUI UNE MÉDAILLE !

Vous savez quelle prof a toujours été droite et cool ? Minerva McGonagall. LÀ, j’en aurais voulu à J.K Rowling, mais pas pour Rogue, non.

J’arrive pas à le pleurer en héros comme j’ai pleuré pour Dobby, ou Rémus et Tonks (les deux morts les plus cruelles/inutiles pour moi) parce qu’il savait depuis le début que ça finirait comme ça.

Il a payé la mort de Lily et James avec sa vie.

Même si je ne me réjouis pas de son décès, c’est quand même une mort qui a du sens dans la saga et pour laquelle je n’en veux pas du tout à J. K. Rowling.

Alors, vous pensez que J. K. Rowling a eu raison de laisser cette mort dans le bouquin ? Ou vous la maudissez encore le soir en vous endormant ? Continuons ce clash dans les commentaires (mais pas de Sortilèges Impardonnables, respectons-nous) !

À lire aussi : Les Moldus ont plus d’avenir que les Sorciers, et autres opinions controversées sur Harry Potter #2

Clemence Bodoc

Anciennement Marie.Charlotte, Clémence Bodoc a été jeune cadre dynamique dans une autre vie, avant de rejoindre la Team madmoiZelle. Elle s’intéresse à l’actualité et à l’écologie, aime la politique et les débats de société. Grande fan de sport (mais surtout à la télévision), et de cinéma (mais seulement en VO), son nom de scout est dinde gloussante azurée. Elle ne mord pas mais elle rit très fort.

Tous ses articles

Commentaires
Forum (72) Facebook ()
  • Sylvestrum
    Sylvestrum, Le 6 mai 2017 à 13h49

    @Maud Kennedy je suis bien d'accord que dans la vraie vie, ça se passe différemment.
    Mais j'avais quand même l'impression que cette histoire de harcèlement avait pour rôle de légitimer un peu le comportement de Rogue, ce qui m'énerve. Il y a d'ailleurs dans les messages de ce topic pas mal de gens qui ont l'air de trouver ça logique / normal. Ca m'énerve parce que je trouve que des histoire comme ça dans ta jeunesse, ça ne peut pas légitimer un comportement comme celui de Rogue. Et que j'étais d'accord qu'il soit agent double- gentil dans le fond - mais salaud dans la pratique sans aucun "raison", sans justificatif

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!