Jemima Kirke (Jessa dans « Girls ») se confie sur son avortement

Par  |  | 4 Commentaires

L’actrice Jemima Kirke a avorté quand elle avait 22 ans. Elle se confie en vidéo pour le « New York Times » sur un sujet encore très tabou aux États-Unis.

Jemima Kirke (Jessa dans « Girls ») se confie sur son avortement

S’il y a quelques jours à peine, notre Parlement votait la suppression de la « période de réflexion » de sept jours avant l’avortement, tous les pays ne sont pas aussi ouverts à la discussion.

L’IVG est légale aux États-Unis depuis 1973 (1975 en France). Pourtant, de nombreux États ont encore des régulations très contraignantes qui tentent de dissuader de cette procédure, et la bataille « pro-choice » contre « anti-IVG » n’en a pas fini de faire parler d’elle. Le sujet est polémique, et c’est pourquoi Jemima Kirke (qui joue aux côtés de Lena Dunham dans Girls) a décidé de s’exprimer sur le sujet en vidéo, en faisant part de sa propre expérience.

Elle raconte qu’à 22 ans, alors qu’elle était encore étudiante, elle est tombée enceinte. Ne se voyant pas partager sa vie pour l’infini et au-delà avec son copain d’alors, et ne se sentant surtout pas prête à accueillir un enfant dans sa vie, elle décide d’avorter.

« Je ne pouvais pas dire à ma mère que j’étais enceinte, et j’ai donc dû sortir l’argent de ma poche. »

Kirke découvre alors qu’elle n’aura pas assez d’argent pour payer… l’anesthésie.

« On croit qu’on est libres, qu’on a le choix, mais en fait il y a tous ces obstacles pour y arriver… »

L’actrice explique également que si elle sait que ses filles de 4 et 8 ans auront un jour des complexes, des baisses de moral, des problèmes de confiance en elles, elle espère au moins que la conversation autour de l’avortement ne sera bientôt plus synonyme de honte et de gêne, comme elle l’est aujourd’hui.

« Je n’ai pas envie qu’à 20 ou 30 ans, elles aient elles aussi à se battre pour leurs libertés. »

Que l’on aime Girls ou pas, le fait qu’une de ses actrices profite de sa notoriété pour tenter de briser le tabou autour de la discussion sur l’avortement est certainement un pas en avant pour les États-Unis. La série a d’ailleurs abordé ce sujet dans sa dernière saison, dans un épisode qui fut salué par la critique.

Valeur : + de 35€
18.90€ + 4€ de livraison

Clemmmmmm


Tous ses articles

Commentaires
  • PetiteMénade
    PetiteMénade, Le 16 avril 2015 à 7h41

    Ils étaient obligés de mettre des violons derrière ça ?! Grrr

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!

Gestion des cookies

Partages sur les réseaux sociaux

Grâce à ces cookies, nos articles peuvent être directement partagé sur les réseaux sociaux via des boutons de partages. Ces cookies sont gérés par l'éditeur de chaque réseau social.

Facebook, Twitter, Pinterest, Whatsapp
facebook
twitter
pinterest
whatsapp

Mesures d'audience

Nous mesurons les visites de manière anonyme sur les différents articles pour comprendre les intérêts de nos lectrices.

_ga, _gaq, _gid,
_ga, _gaq, _gid
cb

Stream

Nous faisons parfois des lives sur Youtube ou Facebook. On utilise ce cookie pour ne pas afficher les streams si tu ne souhaites pas les voir sur le site.

hideStream

Publicitaires

Ces cookies sont déposés par Smart AdServer et DFP, les outils que nous utilisons pour afficher des publicités sur le site. Ces publicités servent au financement de madmoiZelle et sa rédaction.

smartadserver, doubleclick
smartadserver
doubleclick

Close your account?

Your account will be closed and all data will be permanently deleted and cannot be recovered. Are you sure?