La Jeanne d’Arc métisse qui a mis la fachosphère en PLS s’est exprimée

À Orléans, Jeanne d'Arc est célébrée lors des fêtes johanniques. Cette année, c'est Mathilde Edey Gamassou, qui est métisse, qui va représenter l'héroïne. À cause de sa couleur de peau, la jeune femme a fait l'objet de commentaires racistes et haineux.

jeanne-d-arc-orleans-mathilde

Mise à jour 22 mars 2018 — La nouvelle Jeanne d’Arc d’Orléans s’est enfin exprimée !

Un mois s’est écoulé depuis que Mathilde, 17 ans, a été élue pour incarner la célèbre libératrice d’Orléans à l’occasion des fêtes johanniques 2018.

La fachosphère s’était plainte de la couleur de peau de l’adolescente qui se trouve être métisse, et qui ne pourrait donc pas endosser le rôle de Jeanne d’Arc…

Une tempête d’insultes comme on les connaît s’était déclenchée sur Internet, à base de racisme. 

Mathilde en a évidemment eu vent de ces réactions, mais elle raconte dans le journal régional La République du Centre ne pas avoir vraiment souffert de la situation :

« Je ne suis pas sur les réseaux sociaux et j’ai un portable uniquement depuis septembre. »

La jeune fille fait preuve d’un immense recul quand elle parle de la polémique et de ses détracteurs :

« Si je leur pardonne ? C’est malheureux, et triste pour eux. Mais je leur pardonne, oui. 

La notion de pardon, qui se perd aujourd’hui, est très importante, sinon tout le monde se tape dessus. Jeanne d’Arc est là encore un exemple à suivre. »

Elle ajoute s’être concentrée sur son pèlerinage en vue du défilé aux fêtes johanniques, plutôt que de dépenser de l’énergie à répondre aux rageux.

Mathilde est un bel exemple de lâcher prise et de maturité !

Son interview complète est à lire sur le site de La République du Centre.

Article publié le 22 février 2018 — La nouvelle Jeanne d’Arc est métisse et met la fachosphère en PLS : non, ce n’est pas un Kamoulox !

Tous les ans, la ville d’Orléans élit une jeune fille pour incarner le visage de Jeanne d’Arc, à l’occasion de ce qu’on appelle les fêtes johanniques qui se déroulent du 29 avril au 8 mai.

Le principe de ces festivités : célébrer la libération de la ville d’Orléans envahie par les Anglais, en 1429. Libération qui, je le rappelle, a été menée par Jeanne d’Arc.

Cette année, c’est une certaine Mathilde Edey Gamassou, 17 ans, qui a été choisie pour symboliser la cheffe de guerre pendant les fêtes. La jeune fille a été sélectionnée par la municipalité parmi 250 dossiers déposés et 13 finalistes !

Elle portera une armure et montera à cheval pour la Chevauchée de Jeanne d’Arc, qui aura lieu le 1er mai à Orléans. Illustration en image de l’édition de l’an passé, afin de se faire une idée :

Comme le rapporte France 3 Val de Loire, Mathilde possède toutes les qualités requises pour devenir Jeanne d’Arc, le temps d’une semaine.

Aînée d’une grande fratrie (dont chaque enfant porte le prénom d’un·e membre de la famille de Jeanne d’Arc — ça ne s’invente pas !), cheftaine chez les scout aux Guides d’Europe, domicilié à Orléans depuis 15 ans, investie dans sa vie religieuse et spirituelle, la jeune fille a su toucher la Présidente de l’association Jeanne d’Arc et le reste du jury.

Mathilde a l’air si cool !

Mathilde est résolument la Jeanne d’Arc parfaite…

…mais pas pour la fachosphère ! Pourquoi ? Parce que — oh la la — Mathilde est métisse.

C’est la première fois, qu’une jeune fille non-blanche est élue pour incarner Jeanne d’Arc, souligne là encore France 3 Val de Loire.

Et ça, ça ne plaît pas à tout le monde. Sur les réseaux sociaux, une foule d’internautes en désaccord avec la décision de la mairie d’Orléans ont déferlé comme une vague virtuelle de haine nauséabonde.

jeanne-d-arc-orleans-mathilde-com1

jeanne-d-arc-orleans-mathilde-com1

Des internautes et des personnalités politiques ont apporté leur soutien à Mathilde.

Parmi elles, la secrétaire d’État en charge de l’Égalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa, ou encore Olivier Carré, maire d’Orléans, qui a, évidemment, maintenu le choix du jury.

La lycéenne de 17 ans a bien conscience des opinions de la fachosphère et s’était préparée à ces réactions racistes.

« Et alors ? Qu’est-ce que ça change ? Je suis française, et fière des valeurs de Jeanne d’Arc », a-t-elle répondu, bien franchement (elle aurait pu placer un petit mic drop dans la foulée).

Mathilde, si tu me lis : big up  et tiens bon !

D’ailleurs, si tu souhaites prendre la parole et faire entendre ta voix au-dessus du brouhaha des rageux, les colonnes de madmoiZelle te sont grandes ouvertes.

À lire aussi : À quand un plan de lutte contre les violences faites aux femmes en ligne ?

POURQUOI REGARDER THE HANDMAID’S TALE ALORS QUE ÇA MET BIEN LE SEUM ?

JulietteGee


Tous ses articles

Commentaires
  • Severuspotter
    Severuspotter, Le 10 avril 2018 à 20h16

    @Trémazane j'avais bien compris c'est pour ca souvent que je prefere parler en face a face. parce qu'ici on a pas le language corporel qui est tres important.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!