Jay-Z l’opportuniste et ses tshirts Occupy Wall Street

Ça va en faire soupirer / ricaner plus d’un, mais Jay-Z, le rappeur le plus businessman du milieu (titre souvent concurrencé par Pharrell et Kanye West), se lance dans une série de tee-shirts en soutien à Occupy Wall Street. « The Business Insider noted the « irony » in that Jay-Z has no intention to distribute any of the […]

Ça va en faire soupirer / ricaner plus d’un, mais Jay-Z, le rappeur le plus businessman du milieu (titre souvent concurrencé par Pharrell et Kanye West), se lance dans une série de tee-shirts en soutien à Occupy Wall Street.

« The Business Insider noted the « irony » in that Jay-Z has no intention to distribute any of the proceeds to protestors. », rapporte Hollywood Reporter. [« The Business Insider relève « l’ironie » de la démarche, puisque Jay-Z n’a pas l’intention de redistribuer les fonds récupérés aux manifestants »]

Le rappeur, qui sort ce tee-shirt clin d’oeil à l’actu via sa marque de fringues Rocawear, a légèrement pastiché l’expression « Occupy Wall Street » : il a effacé le W et a rajouté un S à « streets » de façon à ce que la phrase devienne « Occupy All Streets ».

Le porte-parole de Rocawear explique :

« The ‘Occupy All Streets’ T-shirt was created in support of the ‘Occupy Wall Street’ movement. Rocawear strongly encourages all forms of constructive expression, whether it be artistic, political or social. ‘Occupy All Streets’ is our way of reminding people that there is change to be made everywhere, not just on Wall Street. At this time we have not made an official commitment to monetarily support the movement. »

« Les tee-shirts Occupy All Streets ont été créés pour venir en soutien au mouvement Occupy Wall Street. Rocawear soutient fortement toutes formes constructives d’expressions, qu’elles soient artistes, politiques ou sociales. « Occupy All Streets » est notre façon de rappeler aux gens qu’il y a des changements à opérer partout, pas juste devant Wall Street. Pour le moment, nous n’avons pas encore prévu de financièrement soutenir le mouvement. »

Le cynisme du capitalisme dans toute sa splendeur. Une démarche qui risque de faire autant jaser (si ce n’est plus) que la présence (silencieuse) de son alter-ego Kanye West, le mois dernier devant Wall Street.

Chargement du lecteur...

Quand on sait qu’une des principales punchline de Kanye dans le morceau Otis est « Can’t you see the private jets flyin’ over you? » (« T’as pas remarqué le jet privé au dessus de toi? », sous-entendu « c’est le nôtre ! »)….

— N’oubliez pas de relire le papier Occupy Wall Street de Sophie-Pierre Pernaut par ici.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 4 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Oh
    Oh, Le 18 novembre 2011 à 17h07

    Il fait pitié.
    La branchitude et surfer sur les "tendances" a ses limites.
    C'est pour ça entre autres que j'ai du mal avec Beyoncé, c'est son mari, ils sont dans le même délire, genre proches des gens alors que pas le moins du monde. Et de faire croire ça c'est profondément malhonnête.

Lire l'intégralité des 4 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)