Les associations de soupes qui marchent à tous les coups

Allez mémé, c'est reparti pour les tournées de soupe ! Quelques idées pour transformer un velouté basique en soupe originale.

Les associations de soupes qui marchent à tous les coups

Dès qu’il fait un peu froid, c’est plus fort que moi et je ressors fièrement mon mixer : au programme, des dîners à base de soupes bien consistantes. Pour autant, le velouté de tomates tout simple ne m’a jamais fait fantasmer. Voici quelques associations pour twister vos soupes ordinaires.

Carotte

La soupe de carotte toute seule, bof bof.
> En version froide, tu peux l’accompagner d’un filet d’huile d’olive et d’un peu de jus de citron, en mode gaspacho plus acidulé.
> En version chaude, la soupe de carotte se marie avec du lait de coco et du curry.
Pour une soupe un peu plus traditionnelle, tu peux tenter quelques feuilles de coriandre (il y en a de la congelée chez Picard qui se conserve très bien).

Tomate

La soupe de tomate n’est pas réservée qu’à Knorr et son velouté aux vermicelles. Je vous propose deux versions super rapides et vraiment bonne.

Pour un velouté tout basique, vous pouvez tout simplement l’agrémenter de morceaux d’avocat frais (mûr c’est mieux) et de petites tortillas en chips, parfumées ou non. J’ai pas dit que c’était léger, mais ça donne un petit air latino au bol.

La deuxième solution consiste à faire une soupe plus épaisse mais aussi plus économique. Vous prenez une boite de tomates pelées concassées, vous ajoutez des oignons caramélisés, un peu de piment si vous aimez ça, de l’huile d’olive et un tout petit peu de sucre pour réduire l’acidité des tomates. Vous laissez mijoter le mélange un petit moment pour qu’il devienne plus consistant et c’est bon. C’est merveilleux avec une bonne bruschetta à la mozzarella !

Courgette

La courgette, généralement, c’est pas vraiment le légume dont tout le monde raffole. Quelques versions qui plaisent quasi à coup sûr :

> Avec du fromage type Kiri ou Saint Morêt, la soupe devient plus légère, plus onctueuse, et le goût des courgettes est un peu atténué.
> Avec de la crème fraiche et de la noix de muscade, le goût est un peu plus audacieux mais tout de même super bon.
> Enfin, la version courgettes/curry rappelle forcément les goûts indiens, et les deux parfums se marient à merveille.

Maïs

Oui oui, on peut parfaitement faire de la soupe au maïs ! Pour cela il suffi de faire chauffer le contenu d’une petite conserve de grains de maïs dans un mélange bouillon + crème liquide, puis de mixer le tout. On peut ensuite l’agrémenter comme ceci :

Avec du piment en poudre (selon le degré de piquant que tu supportes), puis des chips de bacon. Comment faire des chips de bacon ? Il suffit d’acheter des tranches de bacon (rondes) au supermarché que tu poses les tranches directement sur la grille, au four. Tu laisse cuire ça un peu moins de 10 minutes à 180°c et miracle : le bacon est devenu croustillant. Tu peux alors l’émietter, ou t’en servir comme cuillère improvisée.

Dans un bol inspiration chili : attention, soupe méga consistante. Tu peux rajouter à ta soupe de maïs des morceaux d’avocat ou des morceaux de tomates (fraiches), et même rajouter un peu de riz durant la cuisson (vraiment un tout petit peu). Les épices tex-mex de chez Ducros complètent très bien le tout. Si après un tel bol tu as encore faim, personne ne peut plus rien pour toi.

La soupe inspiration chinoise : au restaurant chinois je prenais souvent une soupe à base de maïs et de crabe. Rien de plus simple que d’en faire une version home made un peu moins exotique mais tout aussi bonne : on rajoute un peu de miettes de crabe en boîte dans la soupe, des oignons et c’est parti. Du bonheur qui sent la marée.

Potiron

Le potiron est l’un des ingrédients phares pour les soupes de fin d’année. Pour changer du velouté tout simple, deux astuces qui changent tout et qui donne beaucoup de goût.
Tu peux adoucir le potiron en ajoutant du lait de coco plutôt que de la crème classique. C’est plus sucré mais aussi très bon.

Astuce bien connue mais à laquelle on ne pense pas toujours : ajouter des brisures de châtaignes à la soupe de potiron. Tu peux trouver des châtaignes surgelées au supermarché, ça se conserve assez bien. Il suffit d’en couper une asse grossièrement puis de l’ajouter à la soupe, ça donne un relief très sympa en bouche.

Brocoli

Ok, le brocoli c’est pas hyper sexy. En plus, ça sent un peu bizarre et si c’est trop cuit ça vire vert caca d’oie. Néanmoins, il y a moyen de faire de chouettes soupes bien consistantes. Pour info, il faut faire bien cuire le brocoli avant de mixer sinon c’est un peu difficile. Vous pouvez également utiliser les pieds des brocolis, coupés en morceaux avant de les cuire pour un mixage plus facile.

Le brocoli se marie très bien avec le Boursin au poivre, ou le Boursin tout court. on en verse une bonne cuillère dans la soupe avant de la mixer et c’est bon !

Pour accompagner les soupes en général si tu trouves ça trop light ? Pense aux bruschettas, salades, tartines en tout genre et rillettes de poisson ! Elles permettent de bien compléter le repas.

Et toi, quelles sont tes associations de soupe préférées ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 27 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Tea Time
    Tea Time, Le 8 janvier 2012 à 0h34

    Association Carottes et Lait de Coco, testée et approuvée à l'instant!

Lire l'intégralité des 27 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)