L’histoire terrifiante du VIH racontée par Laci Green

Par  |  | Aucun Commentaire

Laci Green aborde le VIH dans sa dernière vidéo. Un petit coup de poing rappelant des réalités souvent occultées de l'histoire de ce virus.

L’histoire terrifiante du VIH racontée par Laci Green

Laci Green, c’est une youtubeuse américaine spécialisée en éducation sexuelle. Là où elle est exceptionnelle, c’est dans le traitement des sujets : elle parle toujours d’une manière décomplexante et elle est très feel good

Laci Green parle de l’histoire du VIH

Dans sa dernière vidéo, elle nous parle du VIH. En six petites minutes, elle réussit la performance de nous raconter l’histoire de ce virus ainsi que de nous faire un petit topo de prévention pour l’éviter.

J’y ai appris pas mal de choses (plutôt tristes), notamment sur le traitement médiatique des séropositifs les premières années de l’épidémie. En résumé, le président américain n’en avait rien à péter…

Pour en savoir plus à ce sujet, je vous conseille l’excellent film The Normal Heart, mais préparez les Kleenex, c’est affreusement triste.

Ça fait froid dans le dos, mais Laci Green traite ici de faits importants et pourtant peu connus.

Le VIH / SIDA raconté par Laci Green

La vidéo est en anglais. Vous pouvez déclencher les sous-titres automatiques et je vous propose une traduction en dessous de la vidéo.

« En gros, le virus VIH c’est comme de petits agents qui intègrent vos cellules pour les utiliser afin de créer d’autres virus. Donc si on le laisse seul, il peut prendre le contrôle de toutes les cellules. (…)

Quelqu’un qui développe le SIDA suite au VIH peut mourir de maladies qu’un corps en pleine santé peut facilement combattre. »

Tout commence dans les années 20 à Kinshasa, en République démocratique du Congo. À cette époque, des chasseurs tuaient et mangeaient des chimpanzés. C’est sans doute via le sang de ces animaux que le premier homme aurait été contaminé.

À partir de là, la maladie a voyagé jusqu’aux années 70 où elle arrive aux États-Unis.

« En 1981, on commence à voir des rapports médicaux apparaître parlant d’une mystérieuse maladie, la peste des homosexuels. Soudainement, des centaines de personnes se retrouvent infectées et meurent. Les premières victimes étaient généralement homosexuelles et/ou toxicomanes.

À l’époque, la médecine n’avait pas les moyens de savoir ce qu’il se passait mais beaucoup de docteurs ont essayé de faire au mieux.

En parallèle, le gouvernement américain a complètement ignoré ce qu’il se passait (…).

Il s’est passé six années entières et il y a eu 20 000 morts avant que le président Reagan ne se prononce publiquement sur le SIDA (…).

Vous souvenez-vous d’Ebola ? Deux personnes sont mortes et regardez comment on a réagi… »

Laci aborde aussi la question de l’éducation sexuelle aux États-Unis, consistant principalement à encourager l’abstinence. Une aberration qui laisse de nombreux•ses jeunes dans l’ignorance des différentes méthodes de contraception et de protection.

Elle reste également optimiste : il y a eu un cas de personne soignée du VIH et avec la recherche, on peut croire au fait qu’un jour on créera un médicament soignant ce virus.

En attendant, le mieux reste de se protéger.

big-couple-sida-temoignage-eclairage

Commentaires
Forum (0) Facebook ()

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!