Petit guide du parfait BCBG

Le site BCBG-France vous propose de réviser votre lexique BCBG pour vous aider à mieux vous intégrer dans les quartiers huppés de votre ville. Pratique.

« J’ai brunché avec Marie-Brigitte dimanche dernier, c’était complètement dément, elle propose qu’on aille tous à Méribel cet hiver avec le cercle, t’es in ? »

Pour les non-initiés, cette phrase ne sera qu’une succession de termes abstraits, cryptés et incompréhensibles. HEUREUSEMENT, BCBG-France est là pour vous aider. Le site vous a concocté un petit lexique de base afin de s’y retrouver dans les conversations BCBG-esques auxquelles vous souhaiteriez participer. Vous saurez ainsi comment utiliser les mots « carré », « cercle », « Saint-Barth » ou encore « Gens » dans leu contexte, et ne plus vous retrouver complètement paumés dans les conversations de vos amis BCBG.

Mais comme le langage ne fait pas tout, BCBG-France vous offre tout un tas de ressources différentes pour faciliter votre immersion. Si vous potassez bien le contenu du site, vous pourrez infiltrer un groupe de BCBG sans craindre d’être démasqué. Par exemple, retenez bien quels sont les non-dits, les sujets à ne SURTOUT PAS aborder : argent, homosexualité, politique, sexe, santé ou religion, tenez-vous éloignés de ces choses là.

Retenez également les us et coutumes des BCBG, pour être sûr de saluer vos interlocuteurs de la bonne façon et de s’adresser à eux correctement. Vous y trouverez quelques règles basiques de vie en société. Baisemain, oui, jouer au tiercé, non. Vouvoyer ses parents, oui, arriver à l’heure à une réception, non. Ne soyez pas anticlérical ou antimilitariste, parlez anglais avec l’accent d’Oxbridge, ne parlez pas de vos origines n’arrivez jamais à l’heure à une réception et tout ira bien.

Plus important encore, le comportement des femmes. Ne portez que des jupes ou des robes, oubliez les pantalons – après tout, vous êtes une femme. Assumez votre féminité ! Lorsqu’un homme s’approche pour vous saluer, tendez lui la main, à bonne hauteur, paume vers le bas, pour l’inciter à vous faire un baisemain. Si vous allez au restaurant avec un homme, celui se devra de proposer de payer l’addition. Puisque les prix des plats ne sont pas indiqués sur les menus proposés aux femmes, ne faites surtout pas l’erreur de commander du caviar ou du homard, ce serait assez déplacé. L’homme, quant à lui, devra respecter toutes les règles basiques de courtoisie – vous tenir la porte, ouvrir celle du taxi, tirer votre chaise, et donc proposer de payer au restaurant.

Pour le reste, je vous laisse explorer le site qui regorge de conseils pratiques et qui feront de vous une parfaite BCBG.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 3 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Ellis
    Ellis, Le 25 septembre 2011 à 13h23

    C'est une blague, non ?... Je trouve ça grossier et caricatural. Ce qui n'est pas chic, c'est ce site.

Lire l'intégralité des 3 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)