Green Day a retrouvé Mélissa

Au concert de Billy Talent / Paramore /Green Day qui a eu lieu au Parc des Princes le 26 juin dernier, un conte de fée punk rock s’est produit en direct, sur les écrans géants du stade. Comme à leur habitude, Green Day – qui ont joué trois heures ce soir-là – fait monter sur […]

Green Day a retrouvé Mélissa

Au concert de Billy Talent / Paramore /Green Day qui a eu lieu au Parc des Princes le 26 juin dernier, un conte de fée punk rock s’est produit en direct, sur les écrans géants du stade. Comme à leur habitude, Green Day – qui ont joué trois heures ce soir-là – fait monter sur scène un ou une spectatrice pour chanter Longview. Des gens au premier rang avaient prévu l’affaire, brandissant des panneaux où il était écrit « I KNOW THE LYRICS » (je connais les paroles). Une jeune fille est alors choisie au hasard :

Chargement du lecteur...

Si au début, des neuneus contaminés par la jalousie ont pu trouver ça opportun de huer l’adolescente parce qu’elle chante faux, rapidement tout le monde s’est mis à applaudir. Car disons le clairement : qui a besoin de justesse quand l’énergie rock’nrollesque est là ? Les plus grands de ce monde chantent faux, ça ne les empêche pas de régner. Quand je vois Melissa débarquer comme une furie sur scène, les cheveux collés par la sueur et le tee-shirt Green Day deux tailles au-dessus, je me dis qu’évidemment, j’aurais payé cher pour vivre ça à 16 ans. Mais après réflexion, je sais que je n’aurais jamais été capable de faire ça à 16 ans.

Pour Mélissa, ce ne fut pas tant une bénédiction qu’une lucidité exacerbée : c’était la chance de sa vie – de chanter sur la scène du Parc des Princes à Paris, de chanter avec Billie Joe Armstrong, d’avoir un souvenir inoubliable – et elle l’a saisie, avec toute la rage et l’enthousiasme possibles.  Ce que je ne pourrais probablement faire aujourd’hui que sous substances illicites. Rien que pour ça, Mélissa mérite toute notre admiration.

A la fin de la chanson, Billie Joe, impressionné, lui offre sa guitare. « Tu es la meilleure qu’on ait eue jusqu’à maintenant » lui dit-il. Autrement dit : en terme de puissance scénique, aucun autre fan ne t’arrive à la cheville. Mélissa repart avec la guitare, avant de se la faire confisquer à la sortie par les vigiles qui pensent qu’elle l’a volée dans les loges. Billie Joe essaye de la retrouver pour lui rendre, en vain. Alors ils lancent un avis de recherche pour la lui envoyer : Libération s’est fait un plaisir de transmettre le message.

La jeune fille a ainsi été retrouvée : élève au lycée Diderot, Melissa Begyn vit à Narbonne, elle joue de la batterie depuis six ans et depuis cinq jours, elle est sûrement la star du coin.

En exclu : une interview de Mélissa sur madmoiZelle.com, où elle raconte toute l’histoire !

Merci à Pénélope pour son live-report, cette news n’aurait été possible sans elle <3

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 29 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • AnonymousUser
    AnonymousUser, Le 5 juillet 2010 à 22h44

    C'est énoooooorme, énooooooooooorme, j'étais trop émue pour elle, elle a dû vivre un truc de malade ! Et elle a sacrément enflammé la scène, chapeau bas à elle !

    Je suis toute heureuse pour elle, je me mets à sa place, si Matthew Bellamy m'offrait sa guitare comme ça :').... Mais moi j'aurais pas le cran de me déchainer sur scène comme ça punaise ! J'admire !

    C'est TROP FORT.

Lire l'intégralité des 29 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)