#madmoiZelleSurGoogle : on a une réponse de Google ! (màj)

Google a mis à jour son algorithme, et depuis, les articles de madmoiZelle sont progressivement (et rapidement !) désindexés du moteur de recherche. On voudrait comprendre, et on a besoin de votre aide - mise à jour : on a reçu une réponse de Google !

#madmoiZelleSurGoogle : on a une réponse de Google ! (màj)

Publié initialement le 18 janvier 2016

Mise à jour du 20 janvier 10h46 — On a du nouveau ! Mon objectif en publiant cet article lundi était triple :

  • inciter les lectrices et lecteurs de madmoiZelle à partager un peu plus qu’à l’habitude nos contenus sur les réseaux sociaux, pour compenser la baisse d’audience due à cette désindexation,
  • vous expliquer la situation et les enjeux, notamment économiques, comme je le fais à chaque fois qu’il y a un changement majeur au sein de l’entreprise,
  • et éventuellement dire à Google « hé regardez-nous, on est là, on a besoin d’un coup de main siouplé ! »

Si je pouvais me dire que nos lectrices et lecteurs habituels seraient derrière nous comme c’est à chaque fois le cas, je n’imaginais pas une telle réaction, notamment de la communauté SEO — que j’ai côtoyé il y a une quinzaine d’années mais perdu de vue depuis très longtemps.

Vous avez été très nombreuses et nombreux à vous pencher au chevet de madmoiZelle, comme Dr House et ses toubibs, pour chercher si cette histoire était un lupus ou pas. Un grand merci à toutes et à tous pour vos mails très nombreux, vos diagnostics et vos conseils ! Je n’ai pas eu le temps de vous répondre individuellement mais merci infiniment pour votre temps consacré à aider madmoiZelle ! Merci aussi à celles et ceux qui ont tweeté, partagé et fait tourner cet article.

Vers un rétablissement de #madmoiZellesurGoogle ?

Cette histoire semble néanmoins aboutir à un début de solution, puisque Vincent, employé chez Google, m’a répondu officiellement ce matin sur le sujet que j’avais créé le week-end dernier pour tirer la sonnette d’alarme auprès d’eux :

Bonjour Fabrice, et tous les autres sur ce thread.

Désolé pour le délai dans la réponse, ton post m’avait d’abord échappé, puis après l’avoir vu, je voulais m’assurer d’avoir une réponse un peu concrète avant de participer.

Beaucoup de théories sur la problématique en question ont été formulées, mais cela aurait été dur de voir quelle est la cause depuis l’extérieur, puisqu’il s’agit d’un problème (assez complexe) de notre côté.
En effet, l’indexation des pages du site a été perturbée, on a reçu beaucoup de retours noindex lors de la phase de crawling/exploration. C’est un cas rare, qui est une combinaison de plusieurs facteurs. Mais l’équipe ingé concernée est en train de travailler sur un fix (que j’espère rapide).

Ce n’est pas un problème que nous estimons que tu doives régler toi-même, c’est un problème de notre côté, nous pouvons faire des modifs nous-mêmes.
Dès que la solution aura été trouvée de notre côté, tout devrait rentrer dans l’ordre lorsque les pages désindexées seront à nouveau crawlées. Nous ne pourrons pas re-crawler toutes les pages d’un coup, les rythmes de crawl peuvent être différents pour différentes pages, etc… Donc tu ne retrouveras pas le niveau d’il y a quelques jours immédiatement. En revanche, ce que tu peux faire, c’est assurer un crawl idéal pour nous dans les prochains jours pour faciliter et accélérer le process :
Assure-toi que tes sitemaps soient parfaitement à jour.
Fais en sorte que le serveur soit prêt à recevoir les crawlers Google sans renvoyer de 404, etc…
Tu peux aussi utiliser l’outil Explorer comme Google de la Search Console, pour envoyer des pages à l’indexation.

Choisis les pages les plus importantes de ton site, celles qui reçoivent généralement le plus de traffic, et explore les avec cet outil. Ensuite, si l’exploration s’est bien déroulée, un bouton apparaît pour « envoyer pour indexation ». Là, il faudra choisir l’option « Explorer cette URL et ses liens directs ». En faisant cela, tu précises directement à Google quelles pages ré-indexer là, tout de suite, et aussi d’aller explorer à nouveau les pages linkées depuis cette page. Donc, en choisissant les pages un peu centrales, les pages catégories, la homepage, etc, tu indiques quelles sont les pages centrales au niveau de l’archi de ton site.
Attention cependant, il y a une limite au nombre de pages que tu peux envoyer à l’indexation ainsi, donc choisis d’abord les pages les plus centrales.

Bon rétablissement, tiens nous au courant lorsque tu vois les choses bouger, ou si au contraire le problème persiste.
Bonne journée,
Vincent

Avec cette réponse, Google explique clairement que le bug est de leur côté et que madmoiZelle – ou son architecture – n’est aucunement en cause dans cette désindexation massive. Espérons que le « fix » promis par Vincent arrive maintenant rapidement pour permettre au traffic de madmoiZelle de revenir à ses niveaux habituels. Comptez sur nous pour vous tenir au courant de l’évolution dans les jours à venir et merci encore une fois pour votre soutien précieux.

Et puis bon, comme d’hab :

its-never-lupus

Article du 18 janvier 11h20 — Il nous arrive un truc bizarre depuis le début de la semaine : nos articles disparaissent des recherches Google. Or depuis dix ans, on fait tout chez madmoiZelle pour produire du « vrai » contenu. Pas du contenu pompé ailleurs, pas du clickbait et bien sûr, pas question de « tricher » avec le moteur comme le font certains autres sites.

Nos articles ne sont plus indexés par Google, sans qu’on ne comprenne pourquoi

Depuis dix ans, Google aime bien notre contenu, il le référence très bien, il mange tous les jours plein de pages, qu’il ajoute à son index, et qu’il classe généralement très bien dans ses résultats de recherche.

C’est notamment ce boulot de fond qui a fait le succès à long terme de madmoiZelle, petite PME autofinancée. Ça a pris du temps, mais ça a permis d’en arriver là où on en est aujourd’hui : une boîte qui embauche une vingtaine de personnes à plein temps.

Le week-end dernier, Google a effectué une grosse mise-à-jour dans son index, dont l’objectif était a priori d’en « nettoyer » les sites de spam. Ces sites de spams sont particulièrement pénibles : ils pompent sans vergogne des articles pour venir grapiller des places dans les résultats sans proposer de véritables contenus.

Les ¾ de nos articles désindexés

Problème : depuis lundi, Google a sans doute décrété — sans trop qu’on comprenne pourquoi — que madmoiZelle était un de ces sites. Ou en tout cas, on le présuppose, vu ce qu’il est en train de se passer.

Vous verrez sur le graphique ci-dessous qui représente nos visites venues de Google qu’il y a un violent décrochage à partir du 12 janvier. Depuis, c’est stabilisé, mais pas vraiment dans le bon sens : notre agence dédiée au référencement, qui a a priori fait du boulot propre cette année, est en train de faire une analyse plus profonde mais il semblerait que quasiment ¾ des pages de madmoiZelle aient été désindexées, ce qui correspondrait à peu près aux -70% de trafic amené par Google depuis lundi.

ouille-googleÇa pique.

Rien qu’au cours du week-end, c’est encore plus de 3 000 pages qui ont disparu ; même la page d’accueil de madmoiZelle (présente donc sur Google depuis plus de 10 ans !) a été absente pendant quelques heures… avant de revenir inexplicablement. (Oui ça m’a fait VRAIMENT bizarre sur le coup)

Ironie du sort de cette histoire : notre moteur de recherche interne est lui-même basé sur Google. Et donc, forcément, la moitié de nos articles ayant disparu, vous êtes nombreuses à ne plus les retrouver sur notre propre recherche. « PTDR » comme diraient les jeunes.

Le développement économique de mad en danger

Au-delà de l’audience dégradée et de vos recherches infructueuses au sein de nos archives, l’autre impact majeur est — bien sûr — publicitaire. Si vous ne le saviez pas, nous avons lancé notre régie publicitaire en novembre 2014, et le modèle économique de madmoiZelle repose aujourd’hui à 99% sur la publicité. Et on a toujours été transparent là-dessus (lire ci-dessous en cliquant sur l’image).

big-fab-repond-madmoizelles-regie-commerciale

À lire aussi : AdBlock : si vous aimez madmoiZelle, désactivez-le ! (màj)

La baisse d’audience en provenance de Google nous coûte 30 à 40% de visites, soit environ 2,5 millions en moins par mois

Nous avons vendu depuis quelques mois des campagnes qui courent en ce moment, ou qui vont démarrer dans les semaines à venir, sur la base d’un trafic équivalent à celui du mois précédent. Cette énorme baisse d’audience venue de Google (qui reste à peu près notre première source d’audience aujourd’hui, avec les réseaux sociaux) impacte l’audience globale du site d’environ 30 à 40%, soit environ 2 à 2,5 millions de visites mensuelles.

Si cette tendance venait à se confirmer dans les jours et les semaines à venir et que Google ne rétablissait pas nos pages au sein de son index, on ne va pas se leurrer : c’est une énorme claque pour le développement de madmoiZelle, seul site indépendant dans le top 10 des magazines-féminins-préférés-des-Français. Oh bien sûr, on trouvera des solutions, on va pas s’asseoir dans le coin de notre bureau en pleurant sur notre sort, on inventera d’autres chemins, mais vraiment, ça pourrait être bien d’éviter d’avoir à marcher sur une béquille pendant toute l’année à venir, surtout dans le contexte économique global actuel.

« Et donc, qu’est-ce que je peux faire, là ? »

Si je vous écris tout ça, au-delà de l’aspect « voici ce qu’il se passe dans notre petite entreprise », c’est aussi parce que vous pouvez y faire quelque chose : c’est extrêmement compliqué voire impossible d’agir directement sur Google (j’ai activé quelques contacts de mon côté), mais vous pouvez à votre niveau compenser ce manque d’audience !

  • en partageant sur vos réseaux sociaux un peu plus que d’habitude un article qui vous a plu, ou ce contenu qui vous a fait marrer ou réfléchir
  • en vous abonnant à notre Pause Culotte, et en cliquant tous les jours à 18h dedans, pour nous amener une petite visite supplémentaire
  • en suggérant à vos ami•e•s de s’abonner à la Pause Culotte
  • en venant faire un tour sur la home de madmoiZelle plusieurs fois par jour, pour jeter un oeil (et un clic !) aux articles publiés…
  • et en partageant cet article, pour faire connaître notre problème le plus largement possible !

De notre côté, on s’active, on va modifier des choses sur le site, pour l’optimiser encore un peu plus, mais il n’y a rien du tout sur madmoiZelle qui puisse justifier une telle désindexation aussi sévère (le temps d’écrire ce post, on est passés de 12 900 à 12 500 pages référencées :fear: )

Si on a fait quelque chose de mal, on voudrait comprendre quoi pour pouvoir y remédier !

Google est toujours resté volontairement assez opaque sur ses mises à jour d’algorithme, pour éviter que des personnes mal intentionnées n’utilisent ces infos pour booster artificiellement des pages dans son index. Mais nous, chez madmoiZelle, on n’est pas mal intentionnées… Au contraire ! Donc si on a fait quelque chose de « mal » justifiant la désindexation de nos articles, on voudrait comprendre quoi, pourquoi, afin de pouvoir remédier à ça.

Et si « c’est pas nous, c’est toi » cher Google, on voudrait quand même une explication, en fait. Cette relation ne peut pas finir comme ça, c’est trop con… Je t’attends, je t’écoute, tu peux tout me dire Google, mais tu peux pas m’ignorer comme ça, et me rayer de ta vie d’un coup de mise à jour de ton algorithme. Ça s’fait pas, j’ai pas mérité ça…

big-requetes-google-madmoizelle-14

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 108 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Elmera
    Elmera, Le 22 janvier 2016 à 14h19

    Même la cure de sébum est retour 8)

Lire l'intégralité des 108 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)