La statue de fillette à Wall Street, un « gros con », et la preuve qu’on a besoin du féminisme

Par  |  | 35 Commentaires

Le taureau de Wall Street est affronté depuis peu par une statue de petite fille, défiante et fière... Malheureusement pour elle, moins de 48H après son arrivée, elle est déjà ramenée à sa condition de femme.

La statue de fillette à Wall Street, un « gros con », et la preuve qu’on a besoin du féminisme

« Nous avons besoin du féminisme à cause des gros cons de ce genre. »

C’est avec cette phrase percutante qu’Alexis Kaloyanides, 34 ans, a commenté et partagé la photo ci-dessous, prise le 9 mars dernier à New York. Dessus, on voit un homme en costard mimer un acte sexuel avec une statue de petite fille.

Cette statue a été disposée à cet endroit, face au taureau de Wall Street, à l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, le 8 mars dernier.

Fière et le menton levé, l’enfant semble défier l’animal. Elle symbolise en fait la lutte pour la parité dans les conseils d’administration des grandes entreprises.

À lire aussi : Pour que la Fille Sans Peur continue à se dresser fièrement devant le taureau de Wall Street

Alexis précise que l’homme que l’on voit sur la photo était encouragé par ses amis qui rigolaient de la blague.

Une plaisanterie qui symbolise, malgré elle, la phrase suivante : toute réaction au féminisme explique l’existence même du féminisme.

L’histoire derrière l’homme mimant un acte sexuel avec cette statue

Alexis Kaloyanides raconte au magazine Inside Edition qu’elle a fait un arrêt au niveau de la statue le jeudi 9 février alors qu’elle se promenait dans le quartier avec des collègues.

« C’était une belle soirée. Il y avait peut-être 15 ou 20 personnes autour. Nous avons commencé à parler de cette statue de petite fille (…), c’était un joli moment.

Et là trois jeunes hommes ont débarqué. Au début, ils s’amusaient avec le taureau… Puis l’un d’eux est arrivé en courant et a commencé à jouer avec la statue de la fille, de manière obscène et totalement inappropriée. »

Le public présent a immédiatement crié à l’homme d’arrêter, qui est reparti en riant auprès de ses amis.

« La scène n’a duré que 20 secondes, mais cela a ruiné l’ambiance. »

Non, mimer cet acte sexuel n’est pas une blague appropriée

On peut penser que cette histoire est bien trop anecdotique pour s’offusquer. Après tout, il ne s’agit peut-être que d’une blague potache ?

Sauf que non. Là, c’en est trop, et la témoin l’explique bien :

« Ce n’est que la perpétuation d’une mentalité où l’on excuse tout aux garçons, où on leur dit toujours que tout va bien, que c’est une blague, qu’il ne faut pas se prendre la tête sur ça.

Je suis fatiguée de chercher des excuses et de m’amuser de ça. »

Car ici, la plaisanterie joue sur l’humiliation d’un symbole féministe, d’empouvoirement… Sans compter le fait que la statue représente une petite fille.

Cet homme a fait ça publiquement et a pu heurter les personnes présentes.

Une blague dérangeante devenue virale

Sur Internet, ce genre de photo devient rapidement viral : à l’heure où j’écris ces lignes, le cliché a déjà été partagé plus de 29 000 fois.

Chirlane McCray, épouse du maire de New York, a d’ailleurs tweeté à ce sujet :

« Simuler une agression sexuelle n’est pas drôle, surtout sur une statue représentant une très jeune fille. »

Et le maire de New York, Bill de Blasio, a lui même retweeté ce message en soulignant :

« La culture du viol, c’est ça. »

Nous sommes en 2017 et la lutte pour le féminisme a encore de beaux jours devant elle.

big-culture-du-viol-consentement-zone-grise


Anouk Perry

Anouk est rédactrice Sexe, Société et Feel Good ! Sa devise dans la vie ? YOLO. Si elle a l'air d'avoir un balai dans le cul, ne vous inquiétez pas. Il s'agit en fait d'un aspirateur.

Tous ses articles

Voici le dernier commentaire
  • Soomaya
    Soomaya, Le 24 mars 2017 à 17h29

    JAK-STAT
    Euh bah si. Quand tu vois quelqu'un dans la rue t'as strictement aucune idée de ses éventuelles tendances pédophiles. Un.e pédophil.e c'est pas forcément un monsieur louche avec un grand manteau qui donne des bonbons aux enfants. C'est pas quelque chose que l'on peut repérer physiquement.
    Après tout le monde n'a pas des tendances pédophiles car la plupart des gens ont une éducation morale et un surmoi et savent donc que c'est immoral.
    .
    On ne sait pas entendu sur le sens de "potentiellement" dans ce cas, bien sûr que tout le monde peut potentiellement "être quelque chose" dans le sens ou tout le monde peut se balader dans la rue, moi j'entendais plutôt ça dans le sens " tous les hommes ont un potentiel pédophile", et c'est à cette affirmation que je dis non, parce que la pédophilie est une véritable pathologie, avec une étiologie tout ça tout ça, et que chaque mec ( ou femme, d'ailleurs ) n'a pas en lui une pédophilie latente qui attend le moment propice pour surgir !
    On va peut-être pas partir sur de l'éducation morale et du Surmoi parce que Freud je l'ai un peu dans le nez ( surtout que dans un débat sur le féminisme, il en prendrait pour son grade ^^ )

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!