FaceFusion, l’appli qui mixe ton visage à celui de tes proches

FaceFusion permet de mêler deux visages... et de créer des hybrides au sein de la rédac !

FaceFusion, l’appli qui mixe ton visage à celui de tes proches

J’étais là, tranquillement, en train de minder mon own business (en l’occurrence bosser mon anglais te trouver dix apps photo chatoyantes qui auraient révolutionné ta vie), quand je suis tombée sur FaceFusion.

Bon, j’avoue, j’ai pas tout lâché séance tenante. J’étais dubitative. Parce que des promesses de morphing magnifiques et de métamorphoses délirantes, je peux te dire qu’on m’en a fait BEAUCOUP dans ma vie. Beaucoup trop. Et toujours, la déception.

johnny-depp-deception

LA DÉCEPTION J’TE DIS

Je me tenais sur mes gardes, et  je ne roulais pas vraiment à 180 à l’heure sur l’autoroute de l’insouciance. Et puis bon, à un moment, j’ai respiré profondément, j’ai ouvert le machin, et je me suis dit « voyons voir ça ».

NB : ami•e•s en possession d’Android et autres Windows Phone, j’ai le regret de vous annoncer que FaceFusion n’est pas encore disponible pour vous. Mais je vous suggère un bon coup d’État pour réparer cette injustice. En attendant, allez quand même jeter un œil ci-dessous, y a de quoi rigoler deux minutes.

FaceFusion, comment ça marche ?

Déjà, l’appli te donne carrément l’impression que t’es en train de faire un truc super important (spoiler alert : c’est pas le cas) et moi j’aime bien ça. Tout est fait pour se la jouer sérieux : l’interface façon FBI de série B, les animations qui feraient le meilleur générique de ta vie, ainsi que la reconnaissance faciale digne du plus bel épisode des Experts.

Tu commences par prendre en photo ton/ta pote (ça marche aussi avec quelqu’un que t’aimes pas, mais moi perso je me fusionne pas avec les gens que j’aime pas). C’est le moment où il faut être un peu rigoureu•x•se : la personne doit se tenir bien de face (pas en plongée ni en contreplongée, si tu as lu l’article sur la composition), le visage dégagé, sans expression… Ça ressemble carrément à un photomaton (ou à une bonne gueule de bois).

Le gabarit qui s’affiche sur ton écran va t’aider à placer le visage, puis les yeux, puis les commissures des lèvres.

Une fois que c’est fait, tu peux prendre en photo ton/ta deuxième modèle, et répéter la même opération. Le plus important, c’est que la lumière soit à peu près la même entre tes deux images, afin que l’illusion soit parfaite.

Tu sélectionnes les deux visages que tu veux fusionner, l’appli mouline et te mélange une sorte de suspense à la Dallas…

…et là : la révélation, le choc, le syndrome de Stendhal. La beautay. Petit jeu : sauras-tu retrouver quelles faces de la rédac ont été mêlées dans la grille ci-dessous ? (Direction le trombi pour voir tout le monde !)

face-fusion-chez-madmoizelle

Poste tes réponses dans les commentaires ! (« La guirlande de Noël » ne fait pas partie des possibilités).

Autant te dire que ça a pas fait un pli : après les premiers tests, j’ai rapidement vu débarquer tout le monde dans la pièce où je me trouvais… Et la rédac s’est retrouvée remplie de petits couinements aigus et de rires communicatifs.

Du coup, j’ai succombé, voilà : de l’appli gratuite je suis passée à l’appli payante qui, pour 1,99 €, te permet d’ajouter autant de visages que tu veux dans ta base de données (au lieu de deux dans la version gratos).

Ça y est, tu t’es laissé•e tenter ? À toi la création de monstres !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 12 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Strawberry Fields Forever
    Strawberry Fields Forever, Le 26 janvier 2016 à 2h53

    Yééé merci, j'y vais de ce pas ! ;)

Lire l'intégralité des 12 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)