Comment ne pas périr d’ennui en vacances

Comment ne pas périr d’ennui en vacances
Les vacances, c'est vraiment surestimé. Ennui profond, traînage en pyjama, douches raréfiées : voilà ce qui te guette si tu n'as pas un programme bien rempli. Heureusement, tata Alfrédette est là pour t'aider !

Aujourd’hui, il est temps de mettre une grande gifle dans le faciès d’un des tabous les plus répandus de notre triste époque : les vacances, ça pue, ça tue. Cette phrase péremptoire ne s’applique pas à toi qui me lis d’une plage bordée de cocotiers, quelque part dans les Bahamas, ni à toi qui émerges d’un long coma éthylique après une merveilleuse soirée « surf et strip-teasers » quelque part sur la côte basque.

Non. Je m’adresse à toi qui te traînes en peignoir du levant au couchant, à mille miles de la moindre vie sociale, quelque part dans le Béarn profond. Toi qui erres pour deux longues semaines dans la « maison familiale », perdue entre deux cousins braillards, trois chats grabataires et quelques épisodes des Feux de l’Amour. Toi qui compte les millisecondes qui te séparent du jour béni où tu rejoindras la civilisation. Toi qui envisages la cryogénisation à force de t’ennuyer. Toi qui subis une pluie diluvienne depuis Noël dernier. Oui, toi. Ouvre grand tes écoutilles, Tata Alfrédette est là pour t’aider à surmonter l’épreuve difficile des vacances en famille.

bored Comment ne pas périr dennui en vacances

Rationaliser son temps

Prenons un cas pratique, et étudions-le avec autant de sérieux qu’un sociologue ausculterait un échantillon de groupies de Justin Bieber. Cet été, tu as promis à ta mère que tu passerais deux semaines en famille dans la charmante bourgade de Neuvy-Saint-Sépulchre (Indre, 36). Mais il pleut, ta voiture est tombée en panne, et, comble de malheur, la mairie diffuse du Patrick Sébastien dans les hauts-parleurs municipaux. Il te reste très exactement 14 jours, huit heures, vingt-cinq minutes et trente secondes avant que l’heure de ta délivrance ne sonne, et tu es tellement désespérée que tu envisages même d’assister aux vêpres pour te divertir un peu. Mais relativisons : le lundi, c’est raviolis. Le mardi, tu peux aller au grand marché international du macramé. Le mercredi, tu peux regarder Secret Story à la télé. Le jeudi, tu peux apprendre à tes cousins les rudiments de la pensée marxiste. Et ainsi de suite.

Apprendre une langue exotique

francaisgif Comment ne pas périr dennui en vacances

Ta pauvre prof d’anglais (paix à son âme) te l’a répété un bon millier de fois : les langues, c’est l’avenir. Maintenant que tu sais à peu près où est ce niais de Brian et que les paroles de Manu Chao n’ont plus aucun secret pour toi, tu peux t’estimer trilingue. Oui mais : savoir dire « Passe-moi le sel » en taïwanais étant une plus-value non négligeable dans un dîner mondain, tu ferais bien de mettre à profit ton ennui estival pour apprendre les bases linguistiques d’un nouvel idiome. Si tu es masochiste, ou bien dotée d’une mémoire d’éléphant, tu peux apprendre le polonais (39 déclinaisons au compteur), t’essayer au chinois (60 000 sinograaaammes, ça use ça uuuuse) ou encore tester le corse, si tu n’as pas peur des fromages aux vers vivants. (Note aux ami-e-s corses qui lisent ce billet : malgré cette infamie, votre île c’est la plus belle et vos jambons sont les plus gros).

Explorer les antiquités de ton grenier

Qui dit « maison de famille » dit « hideux papier peint posé bien avant mai 68 », « odeur de renfermé lancinante », « soirées Scrabble et belote-party » voire même « retour au doux temps des années yéyé ». Mais les maisons de famille recèlent également de trésors assoupis : photos de ta mère en combinaison moutarde, cahiers d’écoliers vieux d’un demi-siècle, 33 tours de Sheila (NB : si tu trouves cette musique de Satan chez toi, brûle-la en chantant des cantiques, pour le bien de l’humanité).

Bref, si ta maison comporte un grenier, une cave ou une cabane de jardinier, explore-la de fond en comble : tu pourras ainsi mettre fin à l’ennui qui te brise les ovaires, te faire un peu d’argent en revendant les Château Latour 1947 de ton papy sur Le Bon Coin, et t’estimer très heureuse d’être née après la chute du mur de Berlin, faute de quoi tu aurais pu, toi aussi, collectionner les doudounes fluos à fourrure. (Maman, si tu me lis, sache que je parle d’une autre garde-robes que la tienne.)

Développer de nouvelles compétences

Étrange paradoxe de notre société décadente : alors que nous attendons toute l’année l’arrivée des vacances avec autant d’impatience que celle du Messie en string panthère, nous nous emmerdons comme des musaraignes dans le coma une fois que celles-ci sont bien là. Puisque nos rêves de plages ensoleillées et de sable fin sont compromis par la crise et cette chienne de météo, profitons de ce temps libre pour acquérir des compétences qui illumineront notre CV : tu peux par exemple te lancer dans l’art conceptuel en fabriquant des œuvres à base de rouleaux de PQ et de carcasses de poulet. Ou bien devenir une championne de muscu en t’entraînant à soulever tes petits cousins à bout de bras (je ne cautionne pas). Ou bien profiter de la présence de ta grand-tante pour lui piquer ses recettes, et devenir une pro des cuisses de grenouilles sautées à l’emmental. Bref, ces vacances, mets ton ennui à profit pour enrichir ton domaine de compétences (et épater la galerie avec la qualité de tes endives au curaçao).

Faire chauffer les Internets mondiaux

catimakittycat Comment ne pas périr dennui en vacances

Ah, Internet, notre maître à tous. Pour peu que tu sois pourvue d’un ordinateur et d’une box salvatrice, tu vas pouvoir dire adieu au spectre de l’ennui qui hante le moindre de tes pas, et te plonger avec délice dans les romans-photos les plus niais de la création. Mais tu pourras aussi défier les plus grands vainqueurs de Paf le chien (jeu qui, à mon sens, devrait être reconnu par la fédération olympique). Ou remplir des paniers à trois chiffres chez Asos, que tu oublieras la mort dans l’âme. Ou regarder une sitcom islandaise, plus riche en LOL que le moindre épisode de Plus Belle La Vie. Tu n’as pas d’ordinateur et la connexion Internet la plus proche se trouve à cinquante kilomètres ? Sincères condoléances. Et n’oublie pas qu’en vacances comme en spéléologie ou en amour, le bout du tunnel n’est jamais loin. 

Tous les articles Actu en France , Dans l'air du temps , De l'art d'échouer... , Et si... Et si... , Etudes, jobs & métiers , Humeurs & Humours , Infos Pratiques/Santé , Moi, moi et moi , Pour rire , Vis ta vie
Les autres papiers parlant de Conseils , Internet , Vacances , Vintage
ça vous a plu ?
partagez !
Big up
L'actu de mad
gratuitement dans vos mails !
a lire également
Plus d'infos ici
Viens apporter ta pierre aux 15 commentaires !

Lire l'intégralité des 15 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)

  • Anastase
    Anastase, Le dimanche 23 décembre 2012 à 19h03

    Je ne comprends même pas comment on peut s'ennuyer en vacances :shifty: Je trouve toujours 35000 choses à faire...

  • Lenah
    Lenah, Le dimanche 23 décembre 2012 à 20h15

    Samedi, Vacances jour 1, 9h : c'est trop cool de dormir.
    Samedi, Vacances jour 1, 21h : ça y est, j'en ai marre des vacances...

    Bref, pas sûre que les activités proposés dans l'article vont réussir à m'occuper bien longtemps, mais entre sa lecture et l'écriture de ce commentaire, j'ai réussi à m'occuper 7min48... merci beaucoup, et vivement la rentrée !
    Bon, je vais réviser mes cours de finnois, avec un peu de chance, ça m'occupera pendant 45min

  • Sara Miller
    Sara Miller, Le dimanche 23 décembre 2012 à 21h09

    L'ennui pendant les vacances n'est qu'une question de procrastination chez moi :) En pro de l'ajournement, je prévois de faire beaucoup et fait peu.

    Allez, quelques idées sorties de mes listes:
    - réviser les partiels :mur:
    - avancer ma PAL
    - découvrir des films et rentabiliser mon abonnement cinéma
    - mettre de l'ordre dans l'administratif
    - changer la déco
    - dessiner, créer, écrire, bloguer, etc
    - progresser ou commencer des activités (couture, musique, sport...)
    - prendre du temps pour moi et m'enfermer dans la salle de bain
    - innover en cuisine
    - rendre visite à la famille
    - tester de nouveaux bars avec les copains
    - gagner des sous avec un petit job
    - découvrir ma ville et ses alentours
    - faire du tri dans les affaires
    - nouer des contacts et voir ceux que je n'ai pas eu le temps ou l'occasion de croiser depuis un moment
    - regarder les expositions en cours, voir s'il y a des concerts sympa, aller au musée, voir des conférences...

    Si on trouve des bons plans pour un jour en particulier, pourquoi ne pas aussi en parler ici pour donner des idées de sorties (ou simplement pour casser l'ennui)?

  • TKT
    TKT, Le dimanche 23 décembre 2012 à 21h23

    Mon rythme de vie pendant les vacances : coucher tard, levée pas avant 15h30, manger, manger,mater des séries , se laver vers 20h, télé, danser et dormir vers 2h30 ou 4 heures.
    Sinon je conseille le site je me fais chier.com pour parler avec des gens qui s' ennuie autant que toi moi ça m' aide parfois !!!!:d

  • Enyenna.
    Enyenna., Le dimanche 23 décembre 2012 à 21h39

    C'est TELLEMENT l'article dont j'avais pas besoin ! (Hoho, que je suis drôle.)

    Disons que le manque de grasse matinée, de shopping, de lectures, de sorties, de film et - oui, j'ose le dire - d'ENNUI, me fait dire que des vacances seraient réellement les bien venues...

    #jesuisenPACES #mespartielssontenjanvier

  • Luna.High
    Luna.High, Le dimanche 23 décembre 2012 à 21h48

    Pour celles qui se font chier en vacances, voici une proposition : apprendre à profiter du temps.
    Enfin, perso, je n'ai qu'une petite semaine pour Noel, mes partiels sont fin janvier .. Du coup je vais devoir taffer & encore taffer :stare: . Et aujourdhui, pour fêter mon premier jour de vacances, je n'ai RIEN foutu. Sans me faire chier.
    Se lever à l'heure de son horloge biologique, prendre un petit déjeuner de compet à midi, un café clope qui traine en longueur .. Prendre du temps pour soi quoi, et c'est tellement bon :top:

  • Pierre Paul Jacques
    Pierre Paul Jacques, Le dimanche 23 décembre 2012 à 22h03

    Même si les vacances c'est parfois long et ennuyeux, ça a le mérite de détendre ! Perso, je relâche toute la pression accumulée pour les partiels là ! Et qu'est ce que c'est bon ! :d

    Il y a une chose qui m'aide à tenir le coup pendant les vacances (hormis internet, et les bouquins) c'est les nouvelles résolutions de ma rentrée ! Oui, vous savez du genre : manger équilibré, cuisiner plus, faire attention à mon budget, préparer mon weekend à Strasbourg...

  • Lueure
    Lueure, Le lundi 24 décembre 2012 à 12h11

    avec internet haut débit et un DDE rempli de films et de séries je ne peux pas m'emmerder :danse:
    j'en ai profiter aussi pour faire plein de nouvel article sur mon blog

  • Coffeencig
    Coffeencig, Le mardi 25 décembre 2012 à 00h51

    Des dossiers a finir en masse... :mur: Et surtout dans la montagne avec le premier café a des kilomèèèèèèètres.... (oui je dépéris si je ne vais pas au bar au moins tous les deux jours ! )
    JE VEUX RENTRER !! :crying: (ah et pour mon père la grasse matinée c'est 9h.... LOOSE ! )

  • Elrewin
    Elrewin, Le mardi 25 décembre 2012 à 17h34

    Mais... Mais pourquoi forcément faire quelque chose ? Pourquoi ne pas profiter de n'avoir justement rien à faire ? De pouvoir procrastiner en toute innocence, parce que justement, on-a-le-temps ? La glandouille est un art peu reconnu, mais hautement salvateur ;)

Lire l'intégralité des 15 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)