Quelques erreurs de débutant à éviter en cuisine #2

Les erreurs de débutant•e ça s'évite facilement en cuisine ! Voici une nouvelle liste des trucs à éviter quand on se lance.

Quelques erreurs de débutant à éviter en cuisine #2

Quand on commence à cuisiner, y a deux ou trois choses qu’on aimerait savoir pour éviter de rater ses plats. Des petits trucs de rien du tout qui te foutent une assiette en l’air, c’est bien con. Voici quelques astuces à garder en tête quand vous vous mettez aux fourneaux, pour être sûr•e de toujours être au top !

big-erreurs-debutant-cuisine

La poêle froide

Dans le premier article d’astuces cuisine, je vous conseillais de toujours préchauffer votre four avant de cuisiner. Eh bien on le dit moins souvent, mais pour les poêles c’est tout aussi important — autrement, vos aliments risquent de ne pas cuire uniformément et l’engin noircira ! Il faut toujours faire chauffer l’ustensile à feu moyen avant d’y mettre la matière grasse. Le mieux c’est de laisser ça fondre quelques secondes puis d’y mettre ce qu’on veut faire cuire.

ratatouille-poele

Se dépêcher inutilement en cuisine, ça finit toujours de la même manière : en trucs brûlés. Que ce soit la nourriture ou les ustensiles, ils risquent de finir soit imprégnés d’huile puisqu’ils n’auront pas cuit dedans, soit cramés parce que la surface aura chauffé trop vite. Et c’est bien con pour nous, eh ouais.

Moralité : faites toujours un peu chauffer votre poêle ! Deux minutes suffisent.

Trop saler ses plats

Le réflexe, quand un plat manque de goût, c’est souvent d’ajouter du sel. Sauf que c’est pas forcément la meilleure idée parce que saveur ne rime pas avec salé, eh non mon bijou !

big-transformer-plat-basique

Déjà, mettre trop de sel, ça fait que les aliments risquent d’en rendre trop. Ça vaut pour la viande ou pour les oeufs brouillés, entre autres : ne salez qu’à la fin, après avoir goûté. Si ça manque vraiment de saveur, n’hésitez pas à vous tourner vers des épices ou des alcools qui apporteront un twist à votre plat : vodka, curry, herbes… vous ne manquez pas de manières de transformer une préparation toute con en merveille de goût !

Notez aussi que certains ingrédients, comme le jambon sec, sont naturellement salés et apporteront le niveau nécessaire à votre recette, sans en faire des caisses.

Ne pas goûter

Une des bases de la cuisine, c’est de goûter. Ne rechignez jamais à prendre quelques bouchées de votre plat pendant que vous le préparez : déjà, ça vous empêche de mettre trop de ceci ou cela mais ça vous permet également de ne pas trop cuire quelque chose ! Je goûte toujours les pâtes pendant leur cuisson pour être certaine qu’elles soient parfaites et je fais de même avec mes sauces. Je peux ainsi ajouter mes ingrédients petit à petit et ajuster les proportions plus facilement.

aziz ansari pates

C’est quand même mieux que de servir ça à quelqu’un et de dire « eh surprise du chef on va voir si c’est bon » avant de découvrir que vous avez confondu cumin & cannelle sans vous en rendre compte, ou qu’au contraire votre repas est plus fade qu’un festival du caoutchouc !

Mettre de l’huile d’olive dans l’eau des pâtes

Les pâtes, c’est pas compliqué, hein : vous prenez un faitout ou une grande casserole, vous remplissez ça d’eau bouillante (ou vous la faites bouillir dedans comme vous voulez), vous faites chauffer à feu doux, vous salez et mettez les pâtes dedans le temps indiqué sur le paquet en goûtant (sans vous brûler) à la fin, vous égouttez. C’est tout.

Après, seulement, vous pouvez mélanger les pâtes à de la sauce avec un peu de jus de cuisson, ou y verser un peu d’huile d’olive si vous aimez ça — mais pas dans l’eau, autrement, la sauce n’accrochera pas aussi bien ! Enfin vous faites comme vous voulez, y a pas marqué colonel spaghetti non plus.

big-recettes-coquillettes

Bref, l’important en cuisine, c’est la patience. Être attenti•f•ve à ce que vous faites, même si c’est rapide, c’est la meilleure manière de réussir votre plat : goûter, être conscient•e de chaque nouvelle saveur et être un tout petit peu curieu•x•se, c’est ça les vrais secrets de la bonne bouffe ! Pour le reste, faites bien comme vous en avez envie : si vous voulez ajouter des oignons dans vos pâtes au lard et appeler ça carbonara, eh, tant que c’est bon et que ça vous rend heureux vous et vos potes, ALLEZ-Y. Parce que le vrai secret quand on débute en cuisine c’est de kiffer et de ne surtout pas se mettre la pression !

Et vous, qu’est ce que vous auriez aimé savoir quand vous avez commencé à cuisiner ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 17 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Emerania
    Emerania, Le 27 mai 2016 à 16h16

    Gouter ses plats c'est bien, faire gouter à une autre personne qui à des gouts plus neutres c'est encore mieux !

    (De la part de la fille qui mange trop gras, trop sucré, trop salé :lalala:)

Lire l'intégralité des 17 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)