La demande en mariage… en chute libre

Brandon a demandé sa compagne en mariage pendant une chute libre. Ou comment l'expression « faire le grand saut » prend toute sa signification.

D’ordinaire, les demandes en mariage en vidéo me laissent plutôt indifférente. Je n’ai rien contre le bonheur des autres, vraiment, mais les genoux à terre et les réactions de surprise m’émeuvent autant qu’une affiche publicitaire pour un magasin d’électroménager.

Mes collègues disent que je n’ai pas de cœur (ni d’âme) : je crois surtout que je n’y vois que peu d’intérêt. Mais si les gens kiffent partager leurs vidéos, tant mieux pour eux, c’est cool si ça leur fait plaisir.

C’est bien la première fois que je le clique sur une vidéo de demande en mariage sur YouTube, que j’ai trouvée en allant faire un tour sur ma chaîne préférée, celle de GoPro. Oui, certain•e•s aiment les animaux cons, moi j’aime les cascadeurs fous. Chacun•e son truc !

C’est ainsi que je suis tombée sur la demande en mariage de Brandon à Nicole, pendant un saut en parachute près de San Diego.

Alors juste, pardon, excusez-moi, mais sortir une bague en pleine chute libre, n’est-ce pas le meilleur moyen de faire un fail mémorable ? S’il l’avait lâchée, bon courage pour la retrouver dans le désert californien…

(Décidement, je crois que je suis hermétique au genre des demandes en mariage en vidéo !)

À lire aussi : La demande en mariage la plus magique du monde

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 5 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • ApoteoSurprise
    ApoteoSurprise, Le 13 février 2015 à 10h49

    Pour avoir moi-même organisé plus de 1400 demandes en mariage, je me dois, par expérience, de préciser une chose : la demande en mariage lors d'un saut parachute (des milliers d'homme ont déjà demandé la main de leur amoureuse de cette façon) est LA fausse bonne idée. Or de tout environnement romantique, l'adrénaline du saut ne laisse que peu de place aux émotions...

Lire l'intégralité des 5 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)