David Schwimmer (« Ross ») et Rebel Wilson se clashent avec James Corden dans « Drop The Mic »

Rebel Wilson et David Schwimmer étaient les derniers invités du Drop The Mic de James Corden dans le Late Late Show, et ils ont envoyé du paté !

James Corden, homme de la télévision américaine et pilote du Late Late Show, a l’habitude de recevoir des stars internationales dans son émission, pour toutes sortes d’événements et animations.

Son show s’est notamment fait connaître par chez nous pour son « Carpool Karaoké », une séquence dans laquelle il chante à tue-tête dans une voiture avec des personnalités de la chanson sur les tubes du moment.

À lire aussi : Le « Carpool Karaoke » de James Corden : un show bientôt à part ?

La dernière invention de ce cher James, c’est de provoquer en battle de rap des stars du grand et du petit écran dans la session « Drop The Mic ».

Celui qui a été dévoilé sur YouTube jeudi soir — c’est seulement le deuxième opus de ce nouveau format — réunissait David Schwimmer et Rebel Wilson. Si la star de Friends a envoyé pas mal de vannes à Corden tout en s’en prenant un bon paquet en retour, l’héroïne de Pitch Perfect est venue régler tout ça en les coiffant tous les deux au poteau. Allez, salut c’est gratos.

Rebel et David feraient de bon rappeurs, honnêtement.

C’est bon enfant et drôle, sans être blessant, et ça transcende le public, c’est un très bon cocktail télévisuel ! En plus, ça fait plaisir de voir des stars de la télé et du cinéma montrer d’autres talents que celui qu’ils ont pour la comédie.

La première session avait été orchestrée par la très drôle Anne Hathaway, qui avait littéralement cloué l’animateur sur place avec ses punchlines et son sens du rythme, bim.

Alors, qu’est-ce que tu penses de la performance de David Schwimmer et Rebel Wilson face à James Corden ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 6 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Candyclown
    Candyclown, Le 2 juin 2016 à 1h40

    Ils jouent aux rappeurs, et rappent un peu comme des quiches... De là à parler d'appropriation, je trouve que c'est un peu fort: ils s'essayent à une forme artistique, ils peuvent bien, non? Quand on écoute les battle de rap américain, ça a un côté fascinant, on a envie d'imiter, on est porté par la mélodie de la diction, je ne vois pas en quoi c'est une forme artistique à laquelle on ne pourrait pas s'essayer, surtout en tant que comédien. D'un autre côté, ils pourraient aussi faire des joutes d'impro sans rapper, des concours d'éloquence, le résultat serait à peu près le même (s'envoyer des vannes) mais sans connotations. D'ailleurs, le rap, c'est forcément estampillé "musique d'oppressé"? J'ai l'impression que c'est assez répandu aujourd'hui, dans des groupes sociaux forts différents.

Lire l'intégralité des 6 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)