La pub Courrier International sur le 11 Septembre fait grincer des dents aux US

A voir aujourd’hui sur Rue89 et ailleurs sur le web, le ramdam occasionné par la nouvelle campagne de pub de Courrier International. Le principe est simple et efficace : quatre grands événements de l’Histoire des Etats-Unis, un visuel marquant et une baseline « Learn to Anticipate » (« apprenez à anticiper » pour celles qui ont trop regardé Friends […]

A voir aujourd’hui sur Rue89 et ailleurs sur le web, le ramdam occasionné par la nouvelle campagne de pub de Courrier International. Le principe est simple et efficace : quatre grands événements de l’Histoire des Etats-Unis, un visuel marquant et une baseline « Learn to Anticipate » (« apprenez à anticiper » pour celles qui ont trop regardé Friends en VF).

Une quatrième est prévue sur Erika, pas encore sortie.

Les réactions sont plutôt vives sur le web outre-Atlantique (quelques témoignages sont recensés sur le papier chez Rue89) et ça ne risque pas de régler le côté « bande d’ingrats, heureusement qu’on était là pour vous sauver le fion en 44 » d’une partie de la population américaine…

Sur Rue89 encore, le directeur de la rédaction de Courrier International :

« L’idée n’est pas de choquer, ni de manquer de respect auprès des victimes. L’idée c’est de dire que pour comprendre le 11 septembre, il fallait comprendre l’histoire du terrorisme et de ce qui s’est passé avant.

Le 11 septembre n’est pas arrivé dans un ciel bleu, Courrier International avait beaucoup parlé des évènements qui ont précédé les attentats. L’idée de la campagne c’est de faire réfléchir. »

Toujours selon Rue89, Courrier International est étonné de cette réaction, – je cite Rue89 – « la campagne étant destinée uniquement au public français ».

S’ils sont effectivement partis de ce postulat, trois possibilités :

  1. C’est la preuve d’une incroyable méconnaissance du web qui n’a de frontière que celle du langage
  2. Le slogan étant lui-même en anglais, ça règle le souci du langage et donne direct un côté worldwide à la campagne
  3. Courrier International avait sans doute anticipé que sa campagne traverserait l’Atlantique et fait aujourd’hui preuve d’une certaine mauvaise foi / étonnement, plutôt bon enfant certes, parce que leur campagne est foutrement réussie. Il n’empêche qu’il était relativement simple d’imaginer une levée de boucliers contre les « fuckin’ frenchies » que nous sommes. Ca va pas arranger notre côte auprès des rednecks, cette affaire.

— Plus d’informations sur le papier de Rue89.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 15 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Icytoe
    Icytoe, Le 23 septembre 2010 à 0h05

    oh! ils sont trop susceptibles ces americains! d'ailleurs je suis sûre que CI sont contents car a mon avis ils voulaient que la pub créé une controversie, moi je me fiche de tout ça - puis en réagissant à la citation d'un americain: qu 'on a un systeme de santé gratuit, très cher, où va les impôts? C'est pas de notre faute que le systeme d'assurances et de santé américain est au niveau du tiers monde!
    mais ça c'est moi qui m'ennerve contre la personne sinon, j'adore le USofA, mais faut dire que quelques fois (je generalise pas) cést un peu comme une bombe qui va pêter, j'ai l'impression quíls attendent le moindre truc pour avoir des conflits avec un autre pays -- cela dit j'aime pas les généralisations, je suis la première à le dire:
    mais bon CI devait sáttendre à ça - c'est un sujet récent, qui affecte beaucoups USains qui nont pas fait le dueil

Lire l'intégralité des 15 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)