Help ! J’ai des vergetures !

D'où viennent les vergetures ? Comment les effacer ? Est-ce que c'est la honte de vivre avec des zébrures ? Annelise te dit tout sur ces petites marques qui semblent t'empoisonner l'existence...

Help ! J’ai des vergetures !

De nombreuses filles n’osent pas se mettre en lingerie ni en maillot de bains à cause de leurs vergetures. Toujours le même constat : nan c’est moooooche. Les filles : il va falloir apprendre à vous réconcilier avec les vergetures. Non, vous n’attrapez pas ça parce que votre corps veut vous punir d’avoir mangé. Non, une crème à 90€ ne va pas les effacer d’un coup de baguette magique. Les vergetures, finalement, sont comme des petites traces de vie : vous pouvez apprendre à les atténuer, mais pas les éradiquer. Promis, personne ne va vous jeter des cailloux.

C’est quoi, une vergeture ?

Tout le monde ne sait pas forcément à quoi ressemble une vergeture. Il s’agit d’une sorte de strie sur ta peau (comme si elle avait légèrement « craqué »). Tu n’as généralement pas une seule vergeture, mais plusieurs au même endroit. Elles se logent bien souvent aux zones sensibles aux variations : les cuisses, le ventre, la poitrine, mais aussi le dos et les hanches. Les vergetures ont plusieurs couleurs : jeunes, elles sont violettes ou roses, voire rouges. Plus vieilles, elles deviennent légèrement blanches et contrastent avec la peau.

Comment arrive une vergeture ?

Traditionnellement, l’esprit associe les vergetures à une prise de poids et/ou au fait de manger des cochoncetés sucrées. Outre le fait que cette pensée te culpabilisera encore plus et rendra bientôt tes vergetures aussi compliquées à assumer qu’un costume de clown lors d’un rencard, elle est en grande partie fausse. Les vergetures peuvent avoir de multiples causes :

  • Le poids, donc. Il ne faut pas 15 kilos en plus sur la balance pour avoir des vergetures. Une très légère prise de poids peut entraîner des vergetures sur une peau fragile et très fine. Cerise sur le gâteau, tu peux aussi avoir des vergetures… en perdant du poids.
  • La croissance : en grandissant, la peau peut naturellement connaître des vergetures. C’est parfois dû à une croissance trop rapide, ou, là encore, à une peau fragile.
  • Les hormones : certaines pilules favorisent l’apparition des vergetures.
  • Une peau « pré-destinée ». Certaines personnes auront beaucoup de vergetures naturellement, et d’autres pas du tout. C’est un peu la loterie, malheureusement : la génétique joue beaucoup sur notre peau (beaucoup de rides ou pas, terrain acnéique ou pas du tout…).
  • La grossesse : surtout sur le ventre, où la peau se tend beaucoup.

Vous voyez donc que, contrairement à ce que les gens semblent penser, les vergetures n’ont pas de rapport avec le gras, et personne n’a à vous faire de réflexions si vous avez des kilos çà et là et des stries sur les fesses. Les vergetures ne sont peut-être pas esthétiques mais ne traduisent pas une mauvaise hygiène de vie. Et surtout, rares sont les personnes qui n’en ont pas du tout.

Outil numéro 1 : la prévention

Si on ne peut pas s’assurer que les vergetures n’apparaîtront jamais, tu peux néanmoins faire quelques gestes pour minimiser les risques.

L’hydratation est la clef du succès : se masser la peau tout en l’hydratant permet de prévenir l’apparition des vergetures. En gros, ça ne les empêche pas d’arriver si elles ont vraiment envie de gagner du terrain, mais ça minimise les possibilités. Pour cela, pas de secret : tu dois t’hydrater tous les jours. Ne viens pas me dire que tu es une fille particulièrement grasse du mollet, je n’y crois pas. En cas de doute, viens voir comment choisir un hydratant selon ton type de peau, et le tour est joué.

Outil numéro 2 : l’estompage

Les vergetures ne disparaissent jamais toutes seules (ou alors tu pratiques la magie noire), mais tu peux en revanche les atténuer.

L’hydratation peut, dans certains cas, estomper légèrement les vergetures, surtout si elles sont encore violettes. Là encore, n’hésitez pas à vous masser le cuissot avec amour et volupté après chaque douche. De toutes façons, comme je le dis toujours, personne n’en est jamais mort. Ceci dit, faites-le de préférence avec une huile ou une bonne crème, mais n’investissez pas dans un produit hors de prix « anti-vergetures » : aucune de ces crèmes n’est réellement efficace.

En cas de vergetures très présentes et vous complexant vraiment, il existe des traitements au laser, des peelings chimiques agressifs mais aussi des crèmes assez concentrées en vitamine A pour estomper tout ça. Ces traitements sont lourds, coûteux, et ne se pratiquent pas pour une zébrure sur la fesse. Ils sont plutôt réservés à celles ayant le ventre très abîmé après une grossesse ou à des cas spécifiques.

Sélection shopping

  • Huile de soin Prunelle, Dr Hauschka, 17€ : une huile raffermissante, pour préserver l’élasticité de la peau
  • Huile de macadamia, Aroma-Zone, environ 6€ : une huile à masser, qui adoucit très bien la peau
  • Baume expert fermeté, Yves Rocher, 25€
  • Baume multi-usages Oléo Sublime, Cosmence, 15€90
Big up
Viens apporter ta pierre aux 60 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Anne-lau
    Anne-lau, Le 20 juin 2013 à 13h07

    Personnellement, j'ai été terriblement complexée par mes vergetures blanches), surtout autour des seins. Mais aujourd'hui, j'ai un amoureux qui les appelles "mes petites marques" et qui trouve qu'elles font que c'est moi, il a vraiment l'air de les adorer :jv:
    Du coup, je les accepte beaucoup mieux (surtout que ça devient un prétexte pour me caresser les cuisses et les seins :icon_4laugh: )
    Donc comme le disent des madz plus haut, ça peut plaire, ça peut être trouvé joli!! ;)

Lire l'intégralité des 60 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)