Comment se motiver à se sortir enfin les doigts ?

Se motiver à faire des trucs, c'est pas tous les jours facile. Voici trois petites astuces pour se sortir assurément les doigts du cul, comme le veut l'expression consacrée.

Comment se motiver à se sortir enfin les doigts ?

Parfois, dans la vie, y a des trucs qu’on a vraiment super envie de faire, mais on a la trouille de se jeter à l’eau, parce que les choses qui nous tiennent à coeur sont bien souvent celles qui nous effraient le plus. Si tu tiens très fort à quelque chose, tu as plus facilement très peur de le perdre ou d’échouer à le trouver.

Parmi les trucs qui nécessitent de se sortir les doigts du cul, on peut par exemple citer…

  • changer de formation
  • reprendre tes études
  • changer de job
  • partir faire le tour du monde
  • dire à ton crush que t’aimerais bien visiter le creux de son cou
  • goûter pour la première fois une huître (peut-être que ça te tient très, très fort à coeur, je juge pas).

Il n’est pas toujours facile de foncer. Permets-moi donc de te donner quelques idées afin de mener tes projets à bien !

À lire aussi : Ces trucs que j’aimerais faire comme les autres (mais j’ai la flemme)

juno
Moi tirant sur le narguilé de la motivation.

Se coller un ultimatum

Décider d’une date limite pour réaliser de ses projets, ou concrétiser de ses envies, c’est une excellente solution pour te foutre un coup de pied bien mérité. C’est un auto-moyen de pression qui peut s’avérer plutôt efficace : voyant la date butoir approcher, tu risques fort de te secouer les puces ! C’est encore plus efficace si tu préviens des personnes de ton entourage de cet ultimatum : elles sauront te rappeler la promesse que tu t’es faite à toi-même.

Quand tu auras des coups de mou et la motivation qui flanche comme une poêle posée en équilibre sur une branche fragile, ça te paraîtra plutôt casse-gonades, ces remontrances, mais c’est vital.

  • Avantage

Ça fiche une pression parfois bien nécessaire pour celles et ceux qui ont tendance à remettre sans cesse leurs projets à demain.

  • Inconvénient

Si tu oublies la date limite ou que tu es un poil trop motivée par rapport à ton niveau habituel, ça peut être un peu handicapant. Genre, si tu poses ton préavis de départ dans ta boîte pour reprendre tes études mais que tu oublies de t’inscrire à la fac.

Ne rien faire jusqu’à l’overdose

Être active à temps plein, et gérer ses objectifs en temps et en heure, c’est l’idéal. Mais cet équilibre-là n’est vraiment pas facile à trouver. Mon conseil, c’est donc d’appliquer la glande absolue pendant une courte période. Mais alors VRAIMENT absolue. Jusqu’à ce que tu fasses une overdose d’oisiveté.

C’est un peu comme, alors que tu as décidé de prendre ta vie en main, tu as des cookies et du fromage chez toi alors tu « décides » de tout bouffer en un après-midi pour ne pas avoir à affronter cette tentation pendant plusieurs semaines (ce qui s’apparenterait à une certaine forme de torture).

Eh bah là, c’est pareil, sauf qu’on remplace la nourriture par la glandouille (si tu pouvais ne pas te laver pendant ce laps de temps, ce serait encore plus efficace). Mais il faut mener le projet à bien et ne pas faire les choses n’importe comment : changer de chaîne ? Il faut que tu aies la flemme d’attraper la télécommande. Uriner ? Les toilettes sont trop loin. Pisse donc dans une bouteille. Aller charger ton ordinateur ? Naooooon la multiprises est à l’autre bout de la pièèèèèce.

briget

  • Avantage

Peut-être que ça te déclenchera un blocage de la glandouille et améliorer ta productivité.

  • Inconvénient

Ne dépasse pas les 48h de glande totale sans douche : déjà, comme ça, tu peux le faire sur un week-end, mais en plus, si tu pousses l’expérience, tu pourrais t’habituer à cette nouvelle forme de vie et rester bloquée (comme les gens qui louchent quand il y a du vent) (comment ça « C’EST PAS VRAI » ?).

Tirer l’index qu’on a coincé dans son fion vers le bas afin de dégager la voie de ton rectum

Enregistrer des encouragements de tes proches

Parfois, je suis comme tout le monde : j’ai un coup de mou, et je ne crois plus en rien, surtout pas en moi ou en mes projets. C’est triste, ça me rend toute chose. Et il suffit que ma moitié, un•e ami•e ou un•e membre de ma famille me fasse un compliment, me donne un conseil qui motive ou un encouragement bien senti, et BIM : j’y crois encore on est vivant tant qu’on est fort on a la foi quand on s’endort la rage au ventre !

Mais on a pas toujours ses proches à portée de main ou d’oreille — c’est même dans cette situation-là qu’on est le plus à risque de coup de mouter. Alors pourquoi ne pas faire un truc tout bête : enregistrer leurs compliments et messages de soutien ? C’est tout simple à faire et à stocker sur son téléphone, et on a juste à appuyer sur play pour se remettre de la joie dans le coeur et de la suite dans les idées !

just-do-it

  • Avantage

C’est gratuit et ça met un sourire plus grand que l’Arizona sur nos visages.

  • Inconvénient

Je n’en vois pas plus que je ne vois de comédons sur le visage de Katie Holmes (je trouve qu’elle a une tête à ne pas avoir de boutons).

Et comme la vie, c’est une histoire de partage, viens donc nous raconter quelles sont tes petites méthodes à toi pour te sortir les doigts des fesses et passer à l’action !

À lire aussi : La procrastination vue par… la psychologie

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 12 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Neuneute
    Neuneute, Le 18 décembre 2015 à 14h50

    Swann Black
    Je suis passée par là l'an dernier, en sortant des études, je suis rentrée chez mes parents et là, les difficultés de la recherche d'emploi ont commencé, avec des phases de démotivation nombreuses. Au bout de quelques mois, je suis partie me faire un petit séjour sur Bordeaux et sur Paris pour voir des amis, me changer les idées... Et je suis revenue pleine de motivation, je me suis inscrite à Pôle Emploi (je ne l'avais pas fait avant en me disant que ça servait à rien :dunno:) et je suis tombée sur une super conseillère qui m'a bien reboostée. C'est en répondant à une annonce (Pôle Emploi toujours, comme quoi...) que j'ai trouvé mon premier emploi, qui a été une super expérience sur le plan professionnel et humain. Mon contrat se termine demain, je vais devoir me remettre à chercher, mais j'ai un eu plus confiance en l'avenir qu'il y a un an.
    Donc arme-toi de courage, d'énergie, entoure-toi de gens positifs et surtout accroche-toi, parce que ça finit toujours par payer ! :free:

    Hey merci pour tes encouragements ;) Je vais checker les offres de pôle emploi tiens :cretin: Je suis aujourd'hui mieux entourée qu'avant, c'est en effet hyper important pour rester motivée et plutôt positive malgré la conjoncture, tout ce qui se passe en ce moment... Bon courage pour trouver ton prochain boulot !!! :top:

Lire l'intégralité des 12 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)