Conseil morpho – Choisir le jean idéal

Plutôt jean straight, bootcut, skinny ou flare ? Quel jean pour quelle morphologie ?

Conseil morpho – Choisir le jean idéal

Le fabuleux papier d’Alfrédette sur l’enfer du jean ne vous a pas dissuadée de vous lancer dans l’aventure, mais le rayon jean vous laisse perplexe ? Voici une liste des différentes coupes pour vous aider à y voir plus clair et à choisir le ou les jeans les plus adaptés à votre silhouette.

Petit cours d’histoire

Le jean nous arrive tout droit des États-Unis dans les années 50. Levis Strauss et Jacob Davis confectionnent à l’époque des pantalons d’ouvriers en denim (contraction de « toile de Nîmes ») auxquels ils ont l’idée d’ajouter des rivets pour plus de solidité (c’est donc ça les p’tits ronds qui servent plus à rien sur les poches).

Le terme « jean » vient de sa couleur « bleu de Gênes » (prononcez-le avec l’accent texan ou une pomme de terre dans la bouche : tout s’explique). La mystérieuse mini-poche sur la droite servait quant à elle à ranger sa montre à gousset, tout simplement.

Au départ vêtement prolétaire, puis apanage des vilains bad boys (formellement interdit aux madmoizelles distinguées des années 60), petit à petit le jean a fait son nid. Basique essentiel de bien des garde-robes, sa couleur et forme d’origine ont pas mal évolué : aujourd’hui on ne sait plus vraiment où donner de la tête. Petit tour d’horizon des différentes coupes de jean, leurs atouts et leurs défauts.

Le jean droit

Comme son nom l’indique, la coupe est droite : il ne moule pas vraiment mais n’est pas très large non plus. C’est le plus basique, mais aussi celui qui va avec tout et à tout le monde.

C’est pour qui ? Toutes les morphologies ! Grandes, petites, hanches larges ou menues, il est du genre sympa avec tout le monde. Le hic (il en faut bien un, c’était trop beau pour être vrai) : sa forme très classique devient vite ennuyeuse. Associez-le à des fringues aux couleurs vives, ou accessoirisez au maximum pour éviter un look trop plan-plan. Et pour les petites jambes qui ont la flemme de faire des ourlets : pensez à la longueur 7/8ème !

Forever21 28,75€ – La Redoute 27,99€ – Kiabi 14,95€ – Gemo 20,99€

Le jean slim

Dernier-né de la famille denim, le slim et ses petits frères skin et jegging ont littéralement explosé ces dix dernières années. En général, le slim est en matière élasthane : elle facilite l’enfilage (que celle qui ne s’est jamais retrouvée en cabine d’essayage avec un jean coincé en tire-bouchon au milieu des cuisses lève la main), et gaine les jambes et les fesses.

C’est pour qui ? Il s’adapte à toutes les morphologies, pourvu qu’on assume ses formes (difficile de cacher quoi que ce soit avec ce jean super collant). Petite astuce non négligeable : choisissez de petites poches bien centrées pour réduire des fesses rondes, et des grandes poches écartées pour pumper un popotin un peu plat. Il met en valeur les jambes minces, allonge les petites gambettes, galbe les mollets et les cuisses, et se porte avec à peu près n’importe quelle tenue.

New Look 29,99€Pimkie 35,99€ – H&M 29,95€ – Gemo 24,99€

Le jean boyfriend

Comme son nom l’indique, c’est le jean qui a l’air tout droit sorti de l’armoire de votre copain/frère/cousin par alliance au huitième degré. Coupe droite, il est juste assez ample pour donner un joli tombé sur les hanches.

C’est pour qui ? Fesses rondes, hanches et cuisses larges ? Le boyfriend est votre meilleur copain (les filles très menues auront tendance à disparaître dans leur jean). Il met en valeur votre fessier à condition de ne pas le choisir trop grand et donne une touche destroy/décontractée du slip. N’oubliez pas de rouler l’ourlet du bas à hauteur des chevilles, et associez-le à des hauts plus près du corps pour éviter la silhouette sac à patate.

River Island 63,52€Asos 49,40€ – Pull&Bear 39,99€ – Asos 49,40€

Le jean flare et le bootcut

Le jean des hippies, ou le pattes d’éph de nos années collège… (nostalgie). Vous l’aurez compris, le principe de ces jeans est d’être ajusté aux hanches et aux fesses, puis plus ça descend et plus c’est large. La différence entre les deux ? Le flare s’évase sous les fesses, et le bootcut sous les genoux. À choisir donc selon votre envie de mettre vos cuisses en avant ou non.

C’est pour qui ? Les fesses et les jambes rebondies ! La largeur aux chevilles rétablit l’équilibre entre le haut et le bas de votre corps. Pratique aussi pour planquer des talons compensés sous l’ourlet, pour les petites qui veulent allonger leur silhouette. En version taille haute, il aplatit le bidou et affine la taille. Profitez-en, cet hiver la tendance est au revival des seventies !

La Redoute 14,99€ et 39,99€ – Naf Naf 49,90€ – Jennyfer 19,99€

Alors, sur quel(s) jean(s) allez-vous jeter votre dévolu cet hiver ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 26 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • May Lï
    May Lï, Le 5 décembre 2014 à 13h07

    C'est marrant, ça. Depuis le lycée je ne porte que des pattes d'eph', et j'ai été horrifiée par l'arrivée des slims. Depuis, je n'ai jamais réussi à changer d'avis (et j'en ai déjà essayé par curiosité, pourtant). Je suis petite (1m58) pour 56 kg. Je sais pas, on est bien dedans, en taille haute comme en taille basse... Les tailles droites, toussa, je ne sais pas quoi faire avec, je ne me sens aps bien dedans.
    Par contre, depuis que j'ai découvert les boyfriends, j'adore! :cupidon: Le p'tit côté retroussé me donne l'occasion de ressortir mes Doc's, et de faire du show-off avec mes bottines à fleurs! <3

Lire l'intégralité des 26 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)