Michael Jackson : le Dr. Murray condamné à quatre ans de prison

Le Dr. Conrad Murray, sous le feu des projecteurs depuis la mort de son patient, Michael Jackson, a été reconnu coupable d'homicide involontaire le lundi 7 novembre. Sa peine a été annoncée le 29 novembre.

Le 30 novembre : Comme prévu, la peine du Dr. Murray a été annoncée hier, mardi 29 novembre. L’ancien médecin de Michael Jackson a été condamné à quatre ans de prison, la peine maximale encourue.

Le juge Michael Pastor estime que Conrad Murray « a abandonné son patient, qui lui faisait confiance. » Pour appuyer sa décision, le juge a évoqué les mensonges à répétition du Dr. Murray, la façon dont il a trahit la confiance de son patient et de la communauté médicale, et le fait qu’il n’ait montré aucun signe de remords quelconque. Michael Pastor considère donc Conrad Murray comme étant un homme dangereux.

Mais beaucoup pensent déjà que le Dr. Murray ne fera pas les quatre ans, suite aux problèmes de surpopulation carcérale (c’est également la raison pour laquelle des gens comme Lindsay Lohan ne passent que quelques heures en prison au lieu des jours/semaines prévues). Conrad Murray pourrait donc ne purger que la moitié de sa peine.

Le 8 novembre : Ça y est, le procès du Dr. Murray touche à sa fin, avec à la clé une condamnation pour homicide involontaire. Rappelons rapidement les faits : les circonstances de la mort de Michael Jackson avaient soulevé beaucoup de questions, et il fallait à tout prix désigner les causes et, si possible, le coupable. Après une enquête de longue haleine et un petit millier de rebondissements, il a enfin été annoncé que Michael Jackson était mort des suites d’un mauvais mélange de médicaments, parmi lesquels du Propofol – ingéré après d’autres médicaments, créant ainsi un mix fatal.

Et cette dose de Propofil lui a été administré par le Dr. Conrad Murray. Par conséquent, il a été reconnu coupable d’homicide involontaire. Il constitue donc, selon le Juge Michael Pastor, « un facteur de causalité de la mort de Michael Jackson ». Il a également ajouté qu’il avait jugé sa conduite « imprudente » et que « sa détention était appropriée ». Pour bien enfoncer le clou : il a refusé toute possibilité de versement de caution. Suite au verdict, le Dr. Murray a été menotté, remis aux autorités et placé en détention en attendant que sa peine lui soit annoncée, le 29 novembre prochain.

Et évidemment, la famille Jackson s’est fortement réjouie de cette « victoire » (comme l’a qualifiée LaToya Jackson, qui ne cesse depuis de crier sa joie sur Twitter).

Suite (et fin ?) le 29 novembre.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 3 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Louthetiger
    Louthetiger, Le 8 novembre 2011 à 13h26

    Oui mais justement, dans l'article de wikipédia (et d'autres sites où j'ai vérifié l'exactitude de la traduction de 'involuntary manslaughter'), la définition est assez claire, non ?
    Il ne s'agit pas d'homicide involontaire puisque le docteur n'a pas tué MJ par accident en commettant un autre crime, mais il a prescrit des médicaments dangereux (ou du moins un cocktail détonnant, enfin passons les détails) ce qui peut s'assimiler à une violence volontaire mais sans intention de donner la mort.

    Plusieurs sites précisent même qu'on traduit souvent 'involuntary manslaughter' par 'homicide involontaire' dans les séries américaines notamment pour simplifier le doublage.
    Ouais, parce que va caler 'violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner' là où un expert ou un membre de l'unité spéciale du NYPD dit "involuntary manslaughter" !...

Lire l'intégralité des 3 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)