Pour être heureux, posez-vous cette question 4 fois par jour

Par  |  | 5 Commentaires

Parfois, pour aller mieux, les solutions les plus simples sont les plus efficaces. Une simple question peut améliorer votre vie !

Pour être heureux, posez-vous cette question 4 fois par jour

Comment aller mieux ? La question peut sembler simplette, la réponse l’est moins. Car on manque souvent de la base, c’est-à-dire de temps pour ça.

Il y a quelques mois, la BBC publiait les résultats d’une enquête menée sur plus de 18 000 personnes de 134 pays sur le thème : comment se reposer. L’idée était aussi de faire un lien entre le repos et la solitude.

C’est simple, quand les participant•es sont seul•es par choix, cela est positif. Ils rechargent ainsi leur batterie. Ben Alderson-Day, psychologue de l’université de Durham qui a participé à l’étude, explique :

« Les gens ont répondu que c’était seuls qu’ils étaient le plus concentrés sur leurs sensations, au niveau du corps et des émotions ».

Le problème, c’est qu’on est de moins en moins seul•e. Même quand on l’est, il est tentant de regarder sans cesse ses notifications, messages, mails. Beaucoup se plaignent de ne plus avoir le temps pour rien.

À lire aussi : Je suis une « Millennial », et la vidéo de Simon Sinek m’a fait comprendre des choses sur moi-même

Alors au milieu de tout cet afflux, il est très important de savoir s’écouter. Si on ne le fait pas, comment savoir si une situation nous convient… Ou pire, si elle ne nous convient pas ?

simpson-peur

Assieds-toi mon petit. Tout va bien se passer. 

La question qu’il faut vous poser quatre fois par jour

Imaginons que vous ne trouvez pas le temps de vous reposer. Vous avez toujours trop à faire : des projets étudiants, des devoirs, du ménage, voir tel pote qui n’a pas trop le moral et enfin régler ce problème d’abonnement Internet.

La vie, vous la vivez à la première personne. Pensez à vous avant tout.

OK, tout cela peut sembler bien plus prioritaire que votre petite personne. Bien entendu qu’il est important de faire du bon travail, d’être un•e bon•ne ami•e et d’être à jour sur ses démarches administratives. Maintenant, rappelez-vous : au jeu de la vie, vous jouez à la première personne.

Votre bonheur est donc également prioritaire.

À lire aussi : Comment cultiver le bonheur… et avoir du succès ?

Alors si vous n’arrivez pas à vous poser, si vous ne trouvez pas le temps, voici une technique toute simple. Mettez vous une alarme 4 fois par jour à des heures diverses (éloignées et qui ne riment à rien). Par exemple : 9h45, 13h, 17h50 et 22h.

Ok, maintenant, à chaque fois que la sonnerie retentit, demandez-vous :

« Est-ce que ce que je fais là tout de suite me convient vraiment et comment pourrais-je améliorer ma situation ? »

Pourquoi cette question… Et pour quels bénéfices ?

Je sais qu’à première vue, cette suggestion peut sembler un peu bête. L’idée derrière l’est moins.

Quand on est au milieu d’une action, de sa vie, on ne prend pas le temps de réfléchir à son ressenti. Là, la sonnerie permet de sortir cette espèce d’auto-hypnose pour prendre conscience de votre état. Ce qui est génial, c’est que ça ne prend vraiment pas de temps : une minute à peine.

Il ne faut pas voir ça comme quelque chose d’effrayant. En fait, il y a trois réponses possibles à cette question :

  • La situation vous fait kiffer.

Cela vous permet de vous conforter dans votre choix et c’est génial.

  • La situation est horrible.

Ok, dans ce cas là, comment pouvez-vous l’améliorer ? Demandez-vous quels sont les véritables risques de changer et que valent-ils face aux bénéfices ?

  • La situation ne convient pas à 100%… Mais ça va.

Ce genre de situation d’entre-deux est un piège dans lequel beaucoup s’enferment en attendant que ça s’améliore tout seul (ce qui n’arrivera malheureusement pas souvent) ou que ça s’empire (la théorie de ne pas bouger tant qu’on n’est pas au fond du trou).

La vie se vit au présent. Alors, oui, parfois c’est un pari pour le futur que de se retrouver dans une situation déplaisante. C’est le cas d’études chronophages qui promettent un bel avenir. Mais vous retrouvez-vous dans cette situation ? Pensez-vous que tout cela vaut le coût ?

Que faire pour aller mieux ?

La réponse à « que faire pour aller mieux » est bien entendu à prendre au cas par cas. Ce qu’il faut simplement retenir, c’est que le mieux se trouve généralement dans les détails qu’on ne prenait pas le temps de changer jusque-là.

Par exemple, cela permet simplement de réaliser à 22h qu’on est mort•e de fatigue, alors qu’on est en train de regarder une série. Il suffit alors d’arrêter les écrans et de dormir.

Cela peut également aider à prendre conscience qu’il faut VRAIMENT changer. Bonne nouvelle, sortir de sa zone de confort, ça se fait… Et ça fait généralement du bien !

Dégagez-vous du temps pour prendre soin de vous, au même titre que vous prenez du temps pour d’autres choses.

Bien entendu, se poser ces questions n’est qu’une étape. Il faut avant tout prendre du temps pour vous, du temps pour changer. Alors si vous ne le trouvez pas, dégagez-le, comme vous prenez du temps pour manger ou faire votre ménage.

Hier, je publiais un article qui conseillait de déconnecter des écrans et du travail au moins une heure avant de vous coucher : et si vous utilisiez cette heure pour faire le point ? Ne culpabilisez-pas. Penser à vous est très, très important. C’est bien comme ça qu’on va mieux.

À lire aussi : Quatre bonnes résolutions non culpabilisantes pour se faire du bien


Anouk Perry

Anouk est rédactrice Sexe, Société et Feel Good ! Sa devise dans la vie ? YOLO. Si elle a l'air d'avoir un balai dans le cul, ne vous inquiétez pas. Il s'agit en fait d'un aspirateur.

Tous ses articles

Voici le dernier commentaire
  • Naudhiz
    Naudhiz, Le 11 janvier 2017 à 13h30

    @Piitchoun : au contraire, je pense que cet article a été écrit pile pour les gens qui "ne font pas ce qu'ils veulent quand ils veulent". Comme le souligne @Camicamica , l'idée ce n'est pas de s'arrêter pour quatre heures de méditation profonde mais juste de faire une pause de quelques minutes pour ce poser cette question. Prendre du recul sur ce qu'on fait, ce qu'on vit, les émotions qui nous traversent, c'est toujours positif ! Même si dans l'immédiat tu ne peux agir sur rien, ça te permets de te rappeler pourquoi tu fais les choses :)

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!