« Chez Jean » (à Paris), j’irai bien y refaire un tour

Chez Jean, c'est à Paris et Emilie en est fan. Témoignage d'une découverte.

« Chez Jean » (à Paris), j’irai bien y refaire un tour

Article initialement publié le 15 novembre 2010

Mais non, Jean n’est pas le nom de mon nouveau mec, même si j’ai toujours trouvé ce prénom cool (les prénoms masculins un peu passés donnent du sex appeal, cf. une étude poussée et vérifiée, par mes copines et moi). Non en fait, lorsqu’avec les filles, on dit sur un ton super enjoué « hey, et si on allait chez Jean ? », on parle en réalité du nouveau concept store.

Certes, de nouvelles enseignes pour déjeuner bio / déjeuner malin / déjeuner sain / déjeuner sur le pouce fleurissent tous les jours à Paris et oui, les concept-stores d’épicerie fine et les commerces de proximité bobo-friendly se retrouvent aujourd’hui à chaque coin de rue de notre douce capitale.

Mais « Chez Jean », le concept va plus loin que celui d’un simple smoothie fruits bio + maigre tarte salée à 15 euros (le menu des jeunes métropolitaines, urbaines et dynamiques, vous savez).

« Chez Jean », concept store lancé par Casino et Relay, les prix ont l’avantage d’être bas : pour 1,90 EUR sur place, vous avez une tartine de beurre (ou un croissant) et le café (ou le thé) à volonté. Le staff est souriant, la musique qui passe est bonne et pas trop forte, du coup « Chez Jean » est un parfait spot pour démarrer la journée (hé, ce n’est pas un hasard si je rédige actuellement ces lignes Chez Jean !) et bosser, assis devant la fenêtre qui donne sur la rue.

Il est 9h36, Gainsbourg passe à la radio et le croissant au beurre est comme il faut, TOUT ROULE

Autre formule très intéressante – la formule « presse » :  un quotidien + un expresso pour 2 euros. Autant vous dire, un bon plan très apprécié des étudiants en journalisme de l’IPJ, à deux pas de Chez Jean rue Lafayette !

« Chez Jean », c’est en fait le cafetier, l’épicier et le kiosquier qui se retrouvent réunis. En effet, si vous avez besoin de vous racheter du dentifrice, un pot de mayonnaise et de penser au vin de ce soir, c’est aussi possible. Le convenience store se propose en effet d’être un lieu « repère » dans les quartiers dans lesquels il s’implante et une « extension de chez soi ».

Vous penserez à me le rappeler : il me faut du dentifrice, de la bolo, un paquet de mâche et une bouteille de rouge

À tester également : les plats chauds du midi (fait maison) et les formules sandwichs.
En bref : Chez Jean ouvre tôt et ferme tard, vend de tout à la manière des drugstores et a de quoi satisfaire tous les besoins quotidiens de la population citadine. Un véritable « service à l’américaine » enfin importé à Paris, disent déjà certain.

La douce odeur du gratin maison et les couleurs chatoyantes des desserts : je ne sais plus où donner de la tête !

Chez Jean, ouvert de 7h à 23h, du lundi au dimanche

À Paris : 13 avenue de la République / 153 rue de Charenton / 37 rue du Faubourg Montmartre / 7 rue Lafayette

À Marseille : Place Félix Baret / à Toulouse : Place Wilson

Rejoignez le groupe Facebook !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 11 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Wayzea
    Wayzea, Le 17 novembre 2010 à 12h42

    Ca me fait tout à fait penser aux "delis" américains (ou irlandais, ça marche aussi, Centra et autre Londis)(ou en tout cas à ce que j'appelle "déli", haha), il y en a à chaque coin de rue dans les Business Center, ou partout où il y a des travailleurs. Et effectivement c'est bien cool qu'on commence à en voir chez nous!

Lire l'intégralité des 11 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)