Cépakon 4 — Chauffage au cloud, bracelet Shazam et banc 2 en 1

C'est samedi, cépakon ! Quelles sont les bonnes idées de la semaine? Un placard, un bracelet et un banc. Du pur génie!

Cépakon 4 — Chauffage au cloud, bracelet Shazam et banc 2 en 1

Se chauffer les fesses grâce au cloud

Les initiatives anti-gaspillage, j’aime bien. Je ne sais pas si beaucoup d’entre vous sont déjà entré•e•s dans une salle de serveurs… Moi, si. Et c’est vrai qu’il y fait trèèèèès chaud (j’ai enlevé mon pull au bout de 5 secondes). Comme on ne fait rien de cette chaleur, ça produit un paquet d’énergie gaspillée. En plus, pour éviter que ça ne chauffe vraiment trop (un serveur qui fond c’est ballot) on rafraîchit souvent l’atmosphère à grand renfort de climatiseurs. Bref, on regaspille de l’énergie.

Du coup, ça fait quelques années que des gens se disent qu’on pourrait peut-être utiliser la chaleur des serveurs de stockage de données du cloud pour chauffer des trucs qui ont besoin d’être chauffés. Genre, des gens.

C’est exactement ce que fait l’entreprise allemande Cloud & Heat. Elle se propose de venir installer chez toi un « placard » plein de serveurs, de le raccorder à ton système de chauffage et hop, tu prends des douches bien chaudes au frais des internautes ! Cloud & Heat paie aussi ta connexion Internet et l’électricité pour alimenter les serveurs. L’entreprise y trouve son compte car elle n’a pas à « payer les murs » qui abritent ses serveurs. Par contre, le placard est bien fermé à clé et tu n’as pas le droit de l’ouvrir (c’est une sorte de placard de Barbe-Bleue).

En vrai, j’ai encore quelques questions avant de signer : qu’est-ce qui se passe s’il y a le feu chez moi, quand je déménage, combien de fois viennent-ils me rendre visite pour faire la maintenance des serveurs et comment puis-je être sûre qu’il n’y  a pas de cadavre dans le placard ?

cloudheatcloset

Et puis, ça prend de la place dans un 20 m²…

Mais globalement, je vois le potentiel. Je n’y crois qu’à moitié pour les particuliers mais on pourrait au moins décliner le principe pour les grandes entreprises qui ont plein de serveurs. Un jour, on aura des frites de la cantine grillées grâce au cloud. Miam, miam.

Le bracelet qui « shazame » tout seul en soirée

Shazam, c’est le bien (pour rappel, c’est cette appli qui reconnaît la musique en train de passer  autour de toi et qui t’évite de fredonner un refrain approximatif à ton pote pour qu’il t’aide à retrouver le titre que tu as sur le bout de la langue). Shazam, disais-je, c’est le bien sauf que je ne m’en suis presque jamais servi, et encore moins en soirée. Disons qu’au milieu du dancefloor, j’ai la flemme de casser mon groove en dégainant mon smartphone.

« Trak » résoud ces petits désagréments ! Il s’agit d’un bracelet que tu passes à ton poignet (à côté de celui que tu craques en début de soirée et qui devient  fluorescent), et qui va enregistrer toutes les musiques qu’il entend, malgré les bruits parasites. Au fur et à mesure, Trak crée une playlist dans ton smartphone. Tu peux ainsi revivre ta soirée encore et encore ou retracer le fil des événements de la veille si tu t’es un peu embrouillée (« Alors là, entre 2h et 3h, on est passés de Beyoncé à Tata Yoyo, donc je pense que c’est le moment où on a changé de club »).

track

Pratique en soirées, pratique en festival, pratique pour les mariages où tu as trop picolé (non, crois-moi, tu ne veux pas récupérer cette playlist). Ça ne doit pas trop marcher pour les remix ou les prestations en live mais c’est un bon début.

Un banc peut en cacher un autre

Un titre énigmatique pour ne pas en dire trop. Je ne cherche qu’à préserver la surprise dans vos yeux ébahis. Admirez plutôt, cela se passe d’explications.

Un exemple de perfection en bois brut.

Ceci est un banc, qui devient une table qui redevient un banc. Et cætera. J’avoue avoir regardé cette vidéo quatre fois d’affilée. A-t-on déjà vu mobilier de jardin plus incroyable ? C’est trop d’émotion pour moi. Ces petites charnières qui pivotent sans effort, ces différentes pièces de bois qui s’encastrent parfaitement, je… je. Je n’ai jamais eu une telle envie de devenir charpentière ! Toutes à vos ponceuses, on va en coller dans tous les parcs publics !

(Cela étant dit, mon invitation n’est pas à prendre totalement à la légère puisque l’inventeur a mis en ligne le plan de construction de ce banc. Donc si vous en voulez un pour votre jardin, vous n’avez aucune excuse.)

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 2 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Ineffable
    Ineffable, Le 14 décembre 2014 à 20h56

    Doublée par @TemoriTiger (c'est la connexion du colis de noel ça :lalala:)
    Je venais aussi parler des Qrad, on les a utilisé dans un projet avec des potes et on présentait ça comme un micro data-center pour du chauffage gratuit ! Mais on se posait toujours la question de l'eau chaude ;)

Lire l'intégralité des 2 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)