Cap Man, le super héros anti-répression routière

Si vous habitez Belfort, petite ville de Franche-Comté située non loin de la frontière suisse, vous connaissez peut-être Cap Man*. Ce super héros français lutterait contre la répression routière excessive, et notamment contre l’installation d’un radar à la sortie du pont Legay. Mi-cabotin, mi-militant, Cap Man a décidé de faire une blagounette aux policiers en […]

Si vous habitez Belfort, petite ville de Franche-Comté située non loin de la frontière suisse, vous connaissez peut-être Cap Man*. Ce super héros français lutterait contre la répression routière excessive, et notamment contre l’installation d’un radar à la sortie du pont Legay. Mi-cabotin, mi-militant, Cap Man a décidé de faire une blagounette aux policiers en se faisant flasher… à vélo.

Chargement du lecteur...

J’aurais aimé (1) voir la tronche de Cap Man sur la photo, mais les R.G. doivent déjà être sur le coup et (2) voir la tête des policiers quand ils ont eu le cliché sous les yeux. Voir sa cape voler au vent m’a fait rire grassement, mais Cap Man – qui a sa propre page facebook – pourrait en théorie écoper d’une amende bien salée. Selon l’Express, qui a enquêté sur l’affaire, le jeune homme a même aggravé son cas en filmant son exploit, faisant ainsi l’apologie d’une infraction au code de la route.

cap man

Cependant, le coup de se faire flasher à vélo n’est pas nouveau : on retrouve d’autres vidéos – moins drôles – de zozos en train de faire la même chose sur Internet. A Fontaine-les-dijon, par exemple :

Chargement du lecteur...

A suivre.

* Si vous le connaissez personnellement, nous voulons bien l’interviewer.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 5 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Syndrompeterpan
    Syndrompeterpan, Le 24 septembre 2010 à 13h52

    Oui mais non, c'est quoi la prochaine étape rouler bourrer à vélo? aussi dangereux qu'en voiture (même si cette fois c'est uniquement pour eux).

    Les limitations de vitesse sont pas là pour faire chier les gens, mais pour des questions de sécurité, donc vu que les automobilistes ne sont pas trop capable de faire de l'autodiscipline, les radars sont là pour les aider. Moi même sur un boulevard 2x2 voie avec terre plein, j'ai du mal à rouler à 50, donc la présence de radars est là pour me le rappeler.

    Travaillant aux urgences la nuit, la plus grande cause d'accident est bien la vitesse et surtout l'alcool. Donc bon, je trouve ça débile!

Lire l'intégralité des 5 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)