Le message inspirant d’une femme ayant subi une double mastectomie

Après avoir subit une double mastectomie des suites d'un cancer, une femme a décidé de ne pas faire reconstruire sa poitrine. Dans un post sur Facebook, elle parle de son regard sur son corps et de celui des autres qui la chagrine.

La semaine dernière, Christi Salcedo, une Américaine ayant subit une double mastectomie, a décidé de poster sur Facebook un message qui est rapidement devenu viral. Le magazine Motto rapporte son histoire.

Dans le long texte qui accompagne un cliché montrant son torse, elle parle du cancer, de son choix de ne pas se faire reconstruire la poitrine mais aussi du regard des autres et du sien sur son corps…

« Il ne reste rien de sacré ou de sexuel à voir. Ce que vous pouvez voir, c’est juste une aisselle évidée. (…) Vous pouvez également noter une incision qui a mal cicatrisé car on l’a maintenue ouverte après l’opération.

Alors que je vois bien que le ruban rose réconforte certain•es… mais je veux que vous sachiez que ce cancer est moche. (…) Il m’a volé une part précieuse de moi, qui par le passé m’a permis de nourrir mes enfants. Il m’a enlevé une part de mon identité sexuelle. (…)

Quand j’ai choisi de ne pas subir de reconstruction, c’était pour de nombreuses raisons. La plus importante d’entre elles étaient que mes enfants m’ont trop vue au plus bas. Je voulais qu’ils me voient forte à nouveau. (…)

Jusqu’à il y a peu, je me sentais bien avec l’idée d’avoir pris cette décision. Cependant… le grand débat sur les toilettes en 2016 a heurté plus que la communauté des transgenres. Il nous a également heurté•es nous, les survivant•es. »

L’Américaine fait ici référence à une directive de l’administration d’Obama publiée le mois dernier, qui demande aux écoles d’autoriser les étudiant•es transgenres à utiliser les toilettes et les vestiaires correspondant à leur identité de genre.

Une mesure qui a malheureusement fait réagir les partis adverses.

« Récemment, je me suis rendu compte que j’essuie de plus en plus de regards tentant de deviner qui je suis. À l’épicerie, au restaurant… le pire a été à Walmart. J’ai envie de crier « OUI ! Vous voyez bien ! Ceci est un cancer du sein… s’il vous plaît, faites-vous dépister »… mais à la place, je laisse mes yeux croiser les leurs en priant presque pour un changement de ce qu’est devenue notre société.

Je crois personnellement qu’aucun•e transgenre ne veut causer de problème dans des toilettes. Les gens veulent juste les utiliser. Il y a eu de terribles agressions arrivant dans les toilettes publiques bien avant ce genre de mesure. (…)

Les personnes subissant un traitement contre le cancer ou les suites de la maladie peuvent manquer de cheveux et porter une casquette. Elles peuvent être passées par une mastectomie comme moi-même.

S’il vous plaît, prenez cela en compte. C’est tout. »

Un message inspirant rappelant l’importance de ne pas juger les autres.

620-empouvoirement

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Il n'y a pas encore de commentaire