6 bienfaits méconnus de l’ail, qui ne fait pas JUSTE sentir fort de la bouche

Par  |  | 26 Commentaires

C'est l'automne, la saison du come-back de tous les virus et autres maladies. Saviez-vous que l'ail sera peut-être l'un de vos meilleurs alliés contre ces ennemis ?

6 bienfaits méconnus de l’ail, qui ne fait pas JUSTE sentir fort de la bouche

L’ail, on connaît, il est dans nos assiettes tous les jours. Il est aussi dans nos crucifix pour éloigner les vampires d’ailleurs. Mais est-ce que vous saviez à quel point cette plante pouvait s’avérer médicinale ?

J’ai toujours entendu : « mange de l’ail, c’est bon pour la santé ! » mais je n’ai jamais réellement su en quoi ces gousses odorantes aidaient mon système immunitaire.

Maintenant que c’est l’automne et que tout le monde a besoin de se booster un peu la santé, j’avais envie de vous parler des vertus de ce « super aliment ».

J’en profite pour vous parler de la box madmoiZelle d’octobre car elle tourne autour de la nourriture de saison, avec 7 produits dont 2 sont comestibles et végétariens !

 

La box ne va pas tarder à être en rupture de stock donc je conseillerais à tou•tes les gourmand•es qui ont envie de se faire plaisir de sauter sur l’occas’, car un drame est si vite arrivé…

Elle est à 22,90€ et pour vous mettre un peu l’eau à la bouche, sachez qu’un des deux aliments contient de la crème fraîche et du parmesan. Je pose ça là.

Passons aux vertus méconnues de l’ail !

Les bienfaits antiseptiques de l’ail

Tout d’abord, l’ail est reconnu comme étant un excellent antiseptique.

Comme l’explique le département de biologie du Weizmann Institute of Science, il soigne les blessures et évite qu’elles ne s’infectent.

Ma grand-mère m’a raconté qu’à l’époque de la première Guerre Mondiale, quand la bétadine n’était pas de rigueur, les soldats et la population en général y avaient régulièrement recours.

Les gens frottaient leurs plaies avec de l’ail, eh oui. Et bon appétit bien sur !

Les bienfaits antibiotiques de l’ail

AIL’ ATTAQUE 

Pour lutter contre certaines bactéries, l’ail est un outil miracle. En cas de bronchite, il se révèle par exemple être un remarquable allié pour faciliter l’expectoration (le principe d’expulser le mucus de la trachée).

La journaliste spécialisée Sophie Lacoste propose plusieurs remèdes et détaille les points positifs d’un usage régulier d’ail dans la vie courante.

Il est aussi sollicité pendant les rhumes ou les grippes car il renforce grandement le système immunitaire.

De manière générale, il aide le corps à combattre les maladies. Vive l’ail !

À lire aussi : Froid, fatigue, crève… comment booster ton organisme pour passer un meilleur hiver ?

Les bienfaits vermifuges de l’ail

Dans le même genre, l’ail contribue à soigner certaines maladies qui touchent l’appareil digestif.

Comme l’ail est toxique pour les parasites, il l’est également pour les parasites intestinaux. Il protège parfois d’ailleurs des intoxications alimentaires !

Les bienfaits régulateurs de l’ail

Comme l’explique cet article des archives médicales américaines, l’ail améliore la fluidité du sang.

Ce qui veut dire qu’il réduit la formation de caillots, pouvant causer le bouchage d’artères et/ou de veines, mais aide également à réguler le taux de cholestérol.

Il diminue le taux de glucose, c’est pourquoi les personnes souffrant de diabète se voient parfois prescrire des remèdes à base d’ail, tout comme celles touchées par les maladies cardio-vasculaires.

L’ail est une mine d’oligo-éléments et de minéraux comme le potassium, le soufre, le phosphore, le calcium, le magnésium, le sodium, le chlore… qui permettent à l’organisme de fonctionner correctement !

Là, vous commencez donc à sérieusement kiffer l’ail.

À lire aussi : Cinq astuces de grand mère vraiment efficaces

Les bienfaits cutanés de l’ail

L’ail est employé en cas de mycoses (pieds, ongles, langue) ou de verrues car il possède ces propriétés antiseptiques évoquées plus tôt.

En cas d’acné, certaines personnes s’en frottent même parfois sur les boutons.

Comme EnjoyPhoenix, par exemple

Attention : l’ail est un anti-inflammatoire naturel, mais est conseillé de ne pas en abuser sur la peau. Il faut y aller délicatement et de manière espacée dans le temps.

Le principe n’est pas de se faire fondre l’épiderme !

Les bienfaits culinaires de l’ail

Pour finir, l’ail est, de façon plus évidente… un excellent réhausseur de goût !

Ce n’est plus un mystère, il est utilisé dans un nombre incalculable de recettes (du caviar d’aubergines, du pain perdu, une version de houmous maison, pour ne citer qu’elles).

L’autre point positif de l’ail, c’est qu’il se marie parfaitement avec d’autres plantes aux propriétés tout aussi bénéfiques comme l’oignon, l’échalote ou le persil !

J’ai faim.

Avec le froid qui revient, je vous conseillerais donc d’ailler (?) un peu plus vos popottes. Car le rhume c’est relou, et qu’est-ce qui arrive souvent en automne ? Le rhume.

Ce soir, pimpe donc ta soupe de potiron avec un MAXIMUM D’AIL ! Tu sentiras bien bon (hihi) et tu diminueras peut-être tes chances d’avoir le nez qui coule dans deux jours.

Ceci était un message de la Fédération Officielle des Défenseurs•ses d’Ail, instaurée par des fans qui en avaient marre d’entendre que « ça fait juste puer du bec ». Au revoir.

À lire aussi : Le curcuma, ce surprenant allié contre l’acné et pour un corps plus sain

8 surprises choisies par la rédac
18.90€ + 4€ de livraison

Tifaine P


Tous ses articles

Commentaires
  • Pikalovescoke
    Pikalovescoke, Le 13 octobre 2017 à 0h33

    Nedjma
    @pikalovescoke c'est peut-être une question d'âge de l'ail :hesite: Sinon perso je préfère les échalotes à l'ail, je les trouve plus facile à cuisiner tout en donnant un bon coup de piquant.
    L'âge non, car j'ai tenté à plusieurs reprises donc avec des têtes d'ail qui étaient là depuis différents moment et ça me fait le même goût quand la tête vient d'être achetée que quand elle traine depuis des mois. Je crois que je sais pas le cuisiner
    J'aime bien les échalotes aussi mais c'est pas le bon goût d'ail (et je digère pas bien: je mange un plat avec de l'échalote: le lendemain soir j'ai toujours le goût en bouche)

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!