L’Attaque des Titans, l’anime du moment

L'Attaque des Titans, ou Shingeki no Kyojin en V.O., est un manga adapté en anime qui rencontre un succès phénoménal !

L’Attaque des Titans, l’anime du moment

Si vous avez une connexion Internet et un minimum d’intérêt pour l’actualité des manga et des anime, vous n’avez pas pu passer à côté. Il faut dire que c’est une titanesque (je sais c’est nul) avalanche de critiques positives qui s’abat sur Shingeki no Kyojin (alias L’Attaque des Titans en bon français) depuis quelques mois.

Voici donc une petite séance de rattrapage !

C’est parti mon kiki.

L’Attaque des Titans, qu’est-ce que c’est ?

À la base c’est un manga shonen de Hajime Isayama publié depuis 2009 au Japon (juin 2013 en France) puis adapté en anime en avril 2013.

Il prend place dans un univers néo-médiéval dans lequel l‘humanité (ou du moins ce qu‘il en reste) a été forcée de se réfugier derrière de hautes murailles (baptisées Maria, Rose et Sina) afin d’échapper aux Titans. D’où viennent-ils ? Personne ne le sait. Et pendant un siècle les êtres humains s’accommodent plus ou moins bien de la situation…

Jusqu’au jour où un Titan colossal apparaît et ouvre une brèche dans le mur de Maria, plongeant à nouveau l’humanité dans le chaos.

Là mon image mentale de vous me dit « Ok il est bien sympa ton petit résumé, mais en quoi elle est si géniale que ça cette histoire ? »… Très bien ! Très bien ! Je développe un peu. Shingeki no Kyojin c’est trop bien parce que…

Les personnages sont bien écrits

On suit principalement le parcours d’Eren et de ses deux meilleurs amis, Mikasa et Armin, mais il y beaucoup, beaucoup d’autres personnages secondaires qui gravitent autour d’eux tout au long de l’histoire.

Armin, Eren et Mikasa

Et je pourrais presque dire (presque hein) que n’importe lequel d’entre eux aurait pu être le héros (ou l’héroïne) du manga, dans le sens où ils « existent » tous. Ils ont un passé, une personnalité et surtout, SURTOUT, des nuances et des contradictions.

D’ailleurs, j’ai utilisé le mot « héros », mais ils en sont loin : ils peuvent se montrer lâches, faibles, égoïstes, avoir peur, douter, se tromper ou fuir leurs responsabilités. Pas dans le sens « il y a un personnage qui est lâche, l’autre qui est faible, l’autre qui est peureux » mais dans le sens « ils sont tous jeunes et foutrement effrayés à l’idée (très concrète) de mourir ce qui du coup ne fait pas forcément ressortir le meilleur de leur personnalité ».

Pour autant on ne tombe pas dans l’excès inverse non plus avec des personnages vicieux, cruels ou mauvais, sans aucune empathie ou cas de conscience. Ils sont juste humains, capables du meilleur comme du pire, si bien qu’on finit par s’attacher à eux pour de vrai, même si leur temps de présence à l’écran (ou sur papier) n’est pas forcément énorme.

Parfois même, ce sont des femmes !

Je dirais même plus : je crois que c’est la première fois que je vois un shonen avec autant de nanas. Ça m’a tellement mise sur les fesses (en bien) qu’au 3ème épisode j’ai envoyé un SMS à la pote qui m’avait conseillé de regarder l’anime pour le lui faire remarquer. Et elle m’a répondu que oui, elle aussi, ça l’avait fait tilter direct.

Parce que non seulement elles sont nombreuses (j’en ai compté 14, toutes soldats) mais en plus, elles n’ont pas des rôles « de filles », ou des personnalités « de filles ». On pourrait les transformer en mecs (et vice-versa) que ça ne changerait rien au schmilblick.

En tête de file, Mikasa (la meilleure amie d’Eren, suivez un peu !) qui est une badass comme on en fait peu ! Bon bien sûr elle est humaine, donc faillible, mais pas plus que n’importe quel autre personnage.

Coucou je pète la classe.

Les Titans sont une vraie menace

Ce n’est pas seulement qu’on ne sait pas d’où ils viennent, c’est qu’on ignore à peu près tout d’eux. Comment ils se reproduisent (leur absence d’appareils génitaux n’est pas un oubli délicat du dessinateur, ils n’en ont vraiment pas), comment ils ont pu survivre 100 ans sans manger un seul humain (ils ne s’attaquent pas aux animaux) et pourquoi, d’ailleurs, ils s’attaquent à eux, alors qu’ils n’en ont visiblement pas l’utilité biologique.

À cela s’ajoute leur quasi-invulnérabilité : on ne peut les tuer qu’en les frappant à l’arrière de la nuque (notez qu’ils mesurent entre 3 et 15 mètres). En dehors de ça, ils ont la capacité de se régénérer à l’infini (même si ça prend un peu de temps, sinon c’est de la triche).

« S’ils sont si forts », me direz-vous, « pourquoi ne pas tenter d’entamer une discussion entre gens civilisés, pour mettre la situation à plat ? La violence n’est pas la réponse à tout bordel ! ». Le problème c’est que les Titans, c’est un peu comme des zombies en beaucoup plus grands et beaucoup plus coriaces, avec en prime des expressions faciales particulièrement flippantes : ils ne négocient pas, ils te bouffent, point.

Bonjour, joli petit dîner

Il y a vraiment du challenge

Si vous vous attendez à des combats où les personnages zigouillent dix Titans à la minutes, vous allez être déçues. Dans Shingeki no Kyojin, point de surhommes ou de surfemmes. Même pour les meilleurs combattants, un tête-à-tête avec un Titan peut signifier la mort.

Et je ne dis pas ça en l’air : il y a beaucoup de personnages dans ce manga, et Hajime Isayama n’hésite pas à en sacrifier une pelletée quelques-uns sur l’autel de la crédibilité scénaristique. On est très loin des histoires dans lesquelles, à chaque épisode, une flopée de figurants casse sa pipe sans que les héros ne froissent leurs vêtements et où Jean-Gudule, le meilleur ami du héros, finit par y passer en ayant droit à une mort avec petite musique et discours d’adieu après un combat ultra-épique qui a duré trois épisodes.

Qu’on se le dise, L’Attaque des Titans, c’est pas Koh-Lanta : il n’y a pas de totem d’immunité.

Ça doit picoter.

Et en vrac…

  • Vous pouvez regarder le premier épisode (et les 5 derniers mais bon pour commencer c’est pas top) de l’anime en VOST FR gratuitement ET légalement sur Wakanim.
  • L’anime est très beau !
  • Le manga est… bon, au début il n’est pas top, mais il s’améliore à partir du deuxième tome et finit par devenir beau aussi.
  • Les combats (dans l’anime comme dans le manga, mais surtout dans l’anime) sont superbes et d’une fluidité remarquable.
  • La bande originale de l’anime est super cool !
  • L’Attaque des Titans surprend toujours en faisant mine d’aller vers des chemins convenus et en changeant brusquement de direction au dernier moment.
  • Le mangaka tord le cou à beaucoup de poncifs du shonen.
  • Les parties « fillers » de l’anime (des éléments ajoutés, destinés à ne pas rattraper trop vite le manga) s’intègrent parfaitement à l’histoire originale et lui apportent un vrai plus.
  • Parfois c’est drôle ! Bon, c’est pas la fête du slip tout le temps, je ne vais pas vous mentir, mais parfois, c’est drôle.
  • C’est un véritable puits à memes, et vous pourrez passer des heures à vous bidonner sur YouTube et Tumblr en regardant comment les fans arrivent à détourner la licence de manière souvent très… surprenante.
  • Il y a Levi dedans. Et je ne rajouterais rien de plus parce qu’après ça serait spoiler et que spoiler c’est mal… ou alors si, juste un petit truc…

Je t’aime, chouchou.

J’espère avoir donné envie aux madZ de découvrir L’Attaque des Titans ! Sur ce, j’active mon 3D Maneuver Gear et je m’envole : il faut que j’aille enrichir ma collection de gifs !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 19 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • ErisStyx
    ErisStyx, Le 30 septembre 2013 à 3h21

    Je suis agréablement surprise en venant sur Madmoizelle de trouvé cet animé en or ( qui vient juste de clôturer son dernier épisode pour la saison !)

    L'un des meilleurs manga du siècle ! :zizi: Le graphisme est d'une beauté, Ça se joue beaucoup sur la lumière,une bande son terrible, des combats monstrueux de plus, les personnages sont tous humainement profond, pas de héros clichés invulnérables, ici on voit bien les séquelles psychologiques profondes, l'humanité, la peur, et surtout la rage de vivre de Eren qui faut passer Naruto & Co pour des branleurs.

    Donc les filles, foncez. Y'a Rivaille/Levi dedans, effectivement ça vous arrache les ovaires.:unicorn:

Lire l'intégralité des 19 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)