Quatre artistes (pas trop connus) à écouter à Rennes

Des artistes super chouettes pour pas trop cher dans ta ville, c’est possible. Ce mois-ci, on hisse le mât et c'est parti pour de la musique de Rennes !

Quatre artistes (pas trop connus) à écouter à Rennes

Bien le bonjour, joyeux•ses ami•e•s de la musique. Comme toujours par ici, je suis convaincue que la musique sera « la clé de l’amour, de l’amitié », comme le chantait si bien Nicoletta, et donc qu’il faut en écouter toujours plus, si possible sans aller aux quatre coins des nuits parce que c’est quand même très loin.

Pour s’enjailler près de chez soi, rien ne vaut les groupes locaux, leur énergie fraîche comme un dentifrice à la télé, leurs tarifs raisonnables et leur musique qui vaut largement celle de certains grands. Le live, c’est la vie, ce n’est pas moi mais la langue anglaise qui le dit. La preuve en deux éditions précédentes :

À lire aussi : Quatre artistes (pas trop connus) à écouter à Lyon

Cette fois-ci, je t’emmène à Rennes, une ville musicalement foisonnante : les webzines locaux pullulent de groupes rock, et le festival des Bar en Trans, qui se tient en même temps que celui des Transmusicales, permet d’amener les pépites régionales aux oreilles des locaux. Je t’invite donc à fouiller joyeusement parmi les flyers et l’Internet, et te propose d’ores et déjà une petite sélection musicale rennaise, bien évidemment non exhaustive.

Constance

Entamons ce tour avec du rock, celui de Constance, qui existait avant d’exister. En fait, le groupe est né des cendres pas tout à fait refroidies d’Olympia Fields, autre groupe rennais en activité jusqu’en février dernier, avec les mêmes membres, mais qui chantait en anglais. Constance est donc un groupe, composé de deux Pierre, Quentin, Anthony et Luce. Ils font du rock sombre, qu’on dit orienté cold wave, avec des bonnes basses agressives, une voix en français murmurée puis un peu miaulante et suffisamment de variations et de tensions pour que ton oreille reste agrippée.

D’après ReportOuest, cette bande aurait un EP serait en vue. Elle explique sur son compte Facebook que son nom incarne tout un tas de nanas badass : « Constance c’est l’anti-potiche qui décide de jouer la carte de la sincérité quitte à y laisser des plumes ». Bref, du son tout sauf léger, plutôt à écouter la nuit par temps d’orage avec la rage au corps.

  • À voir bientôt –  Le 30 avril 2015 à 20 heures, à L’Echonova, 1 rue Léon-Griffon à Saint-Avé, avec Kid Wise et Maddalena. Bon, ce n’est pas tout à fait Rennes, mais faire 1h20 de voiture, selon les doux itinéraires de Google Maps, est à peu près jouable avec des potes. Et puis la place coûte 11,80€, soit ni trop peu, ni trop. Si les transports ne t’emportent pas, tu peux quand même aller taper du pied sur leur page Facebook, en attendant des nouvelles de ce projet tout neuf.

Darjeeling Speech

Darjeeling Speech, c’est un peu azimuté, un peu halluciné, mais ça balance à fond. Pour être un peu plus exacte, le phénomène que nous avons ici est un groupe de hip hop, dont la musique aux accents rock donne envie de se secouer dans tous les sens. Elle est assortie d’une prose qui envoie, à la fois poétique, claquante et un peu barrée. L’EP de Darjeeling Speech, Proses Fantômes, est sorti en janvier 2015.

Derrière ce pseudo qui fleure le thé, la voix rauque et les paroles, se trouve Olivier Saf, plus connu sous le pseudo de Safirius, issu d’un autre groupe de hip-hop qui a fait son trou à Rennes et même au-delà, Micronologie. Il est accompagné de Sam Frite, qui tient la batterie, mais aussi de Matthieu Seignez à la guitare et d’un certain AuDen aux machines.

Si tu n’as pas encore flairé la bonne piste sonore, sache que le groupe a été sélectionné pour jouer aux Inédits du Printemps de Bourges, ce qui est plutôt un signe de bonne santé.

  • À voir bientôt – Le 11 avril 2015 à 20h30 à L’Echonova, 1 Rue Léon-Griffon à Saint-Avé, avec Ste & Match. (Décidément) La place pour les deux groupes est à 18,80€, ça commence à devenir chaud mais ça les vaut. Quoiqu’il en soit, tu peux toujours aller onduler de l’épaule sur leur page Facebook ou aller écouter leur EP sur Bandcamp, j’te jure !

Ladylike Lily

Ladylike Lily est originaire de Rennes, et depuis, a parcouru du chemin dans les salles françaises. Je n’allais pas te laisser échapper à ses gouttes de guitare légères, qui me permettent de faire une pause douceur dans cette sélection. Cette chanteuse à la voix innocente et tendre s’appelle en réalité Orianna Marsilli, n’a que 26 printemps et a fait des premières parties de Miossec. Son truc, c’est la délicatesse, le folk gracieux en anglais et les accompagnements dépouillés à la guitare.

Ladylike Lily fait aussi de très jolis clips, avec des visuels poétiques en noir et blanc, qui ajoutent encore de l’amour à ses chansons. Quand ils parlent d’elle, les sites emploient le mot « féérique », et crois-moi, ce n’est pas usurpé du tout !

  • À voir bientôt – Encore une fois, pas de date rennaise pour l’instant. Mais tu peux bien sûr te rendre le 23 mai 2015 à 20h30 à L’Echonova, 1 rue Léon-Griffon à Saint-Avé, où elle joue avec Hindi Zahra. Le prix de la place s’élève à 20€ en prévente, ce qui est certes un peu cher (tête d’affiche oblige), mais crois-moi, tu ne le regretteras pas. Si tu veux câliner soigneusement tes tympans en attendant, tu peux le faire sur sa page Facebook, son site et sur Deezer !

Baston

Retour dans le dur du rock pour achever cette liste. Comme son nom l’indique, Baston est plutôt du genre à te retourner la face avec le poing. Sa musique garage se veut « sale mais ensoleillée, jouée vite et fort, aux structures très indie pop mais au son vaguement crasseux typique du garage de jeunes cool actuels », soutenue par une batterie qui cogne. Le groupe est un trio, Maxime Derrien à la guitare, Samuel Rolland à la batterie et Kévin Gueguen à la basse, exilés à Rennes mais plutôt originaires du Finistère.

Comme pas mal d’autres artistes du coin, tu les connais peut-être pour leur participation à une autre bande qui fait du son, le groupe Sudden Death of Stars. En tout cas, Baston tout seul fait bien le boulot pour te défouler. Et c’est un groupe à voir de préférence sur scène, si j’en crois MagicRPM.

Le bonus : Marion Mayer

Ne va pas croire qu’en Bretagne, il n’y a que de la testostérone et des guitares bruyantes. Car il y a aussi Marion Mayer, une jeune chanteuse de 21 ans, qui donne plutôt dans le folk cotonneux. Elle a sorti en décembre 2014 Leave, un premier EP où sa voix voilée se pose sur des accords de guitares tous simples, qui détendent tes esgourdes.

Sa musique peut encore grandir un peu mais s’écoute toute seule, à tel point qu’on a presque l’impression que c’est déjà l’été et que, oh tiens, y a du soleil sur le bureau.

  • À voir bientôt – Je ne t’ai pas déniché de date sur Rennes-même, mais rendez-vous le 19 juin 2015 à 20h30, au Sport, 2 rue de la Saudrais à Dinard. Le tout petit prix de la place, de 4€ à 7€, devrait t’encourager à aller bercer tes oreilles. Et comme toujours, je t’invite à aller faire un petit tour sur sa page Facebook, son siteson compte BandCamp et sur Deezer !

À toi de jouer !

Rennes, c’était drôlement sympa, mais le tour de France musical continue. Et pour les prochaines villes, j’ai encore et toujours besoin de ton aide !

Si tu connais un peu la scène musicale de ta ville ou que tu as une chouette découverte à partager, tu peux m’envoyer un mail à lea.bucci [at] madmoizelle.com ayant pour objet « Découverte musicale [NOM DE TA VILLE] », avec des noms de petits labels, de groupes, des liens vers des clips… Tous les styles de musique sont appréciés, à quelques conditions :

  • que ces artistes ne soient pas des blockbusters de l’industrie musicale qu’on entend partout à la radio
  • que le prix de leurs concerts reste accessible pour un•e étudiant•e en rade d’argent
  • qu’ils fassent si possible des dates dans leur ville d’origine (si si représente)
    et bien sûr, qu’il y ait un endroit sur Internet où on puisse écouter leur musique !

Merci à celles et ceux qui m’ont envoyé des suggestions pour cette édition : Justine, Mélanie, Clara, Chloé et Aurélien !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 3 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Anastase
    Anastase, Le 5 avril 2015 à 13h23

    Moi j'ajoute The Madcaps de manière totalement non-objective puisqu'un pote fait partie du groupe :yawn:
    Et sinon j'aime bien le groupe PAN que j'avais entendu pendant I'm From Rennes et qui était bien cool :lunette:
    Et en parlant de Marion Mayer elle a participé au projet Soul ! d'un mec super cool avec pleins d'autres gens super cools :cretin:

Lire l'intégralité des 3 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)