Le jour où Rose, une Américaine de 39 ans, a décidé d’assumer sa barbe

Rose possède une barbe depuis l'âge de treize ans. Après avoir passé plus de vingt-cinq ans à essayer de cacher sa pilosité par tous les moyens, elle l'affiche fièrement aujourd'hui.

Rose Geil est Américaine, elle a trente-neuf ans, et depuis l’âge de treize ans, elle mène un véritable combat contre sa pilosité envahissante.

À lire aussi : L’hirsutisme — Témoignage

Rose a souffert pendant longtemps de sa différence. Mais il y a huit mois, elle a décidé de ne plus lutter contre la nature de son propre corps. Son complexe physique allait jusqu’à la priver de tout contact avec le monde extérieur.

Aujourd’hui, elle a laissé tomber les rasoirs et les épilations à la cire, au laser, à la pince à épiler… pour assumer son visage tel quel. Ce geste a été extrêmement libérateur pour la jeune femme.

Dans une vidéo pour Barcroft TV, elle déclare :

« Depuis que j’ai laissé pousser ma barbe, je me sens beaucoup plus sûre de moi, plus féminine. »

Pour elle, ce sentiment n’a rien à voir avec l’aspect physique. Se sentir femme, c’est plus une question d’attitude : elle se sent libre de montrer qui elle est vraiment.

Son regard sur elle-même a énormément évolué depuis qu’elle laisse pousser sa barbe :

« Aujourd’hui, je me sens séduisante et sensuelle. »

Rose Geil aime partager son expérience d’acceptation de soi dans les médias, mais elle est aussi très présente sur les réseaux sociaux. Elle poste régulièrement des photos d’elle sur son compte Instagram où elle apparaît totalement épanouie, avec les hashtags #noshame, #beauty et #lovebeard.

Son histoire est tout simplement belle. Elle nous rappelle que chacune de nos différences nous rend uniques et qu’il est toujours possible de s’accepter… juste comme on est.

À lire aussi : Une femme à barbe nous donne une leçon d’amour de soi

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 15 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Lizcharge
    Lizcharge, Le 20 juin 2016 à 14h20

    ramonzzari
    Moi, le truc qui m'embête, c'est que sous sa photo instagram elle met #beardedwoman. Bon, je trouve ça très bien pcq elle s'assume et elle n'a pas peur de revendiquer "qui" elle est, mais c'est un peu à double-sens. C'est un peu dire "je suis moi" et "je suis un animal de foire" en même temps. Parce que des gens très bien intentionnés peuvent écrire ce hashtag pour la retrouver sur insta, la follow, la liker. Chose que des gens mal intentionnés ou juste curieux peuvent également faire, ce qui contribue à la stigmatiser. Enfin bon, ce n'est que ma petite réflexion de fin de soirée, mais je me demande vraiment pourquoi avoir choisi ce hashtag... (que personnellement je n'aurais pas mis)
    Oui c'est une bonne remarque pour le choix du hashtag. Mais je pense que son unique intention est de pouvoir échanger le plus possible avec d'autres femmes qui sont exactement dans la même situation, et donc barbues. Et d'assumer pleinement. Et les gens mal intentionnés, il y en aura toujours malheureusement, mais je pense qu'elle les ignore tout bonnement ! :)

Lire l'intégralité des 15 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)