Airtime, le Chatroulette sans zizis (pour l’instant)

Les fondateurs de Napster viennent de lancer Airtime, un "Chatroulette-like" pour l'instant vierge de tout membre viril.

Airtime, le Chatroulette sans zizis (pour l’instant)

Avouez-le : Chatroulette vous manque terriblement.

Maintenant, quand on fait des soirées entre potes et qu’on arrive à l’heure fatidique où on est trop fatigués pour faire les fifous mais pas assez pour dormir, on sait plus quoi faire. Avant on allait voir des zizis sur Chatroulette et se moquer des gens qui comprennent pas notre français alcoolisé – maintenant on se contente de regarder le plafond en parlant de notre enfance (je sais pas pourquoi je dis ça, c’est faux).

Enfin quoi qu’il en soit tout ça, c’est fini, puisqu’un remplaçant de Chatroulette vient ENFIN se présenter à nous dans toute sa splendeur moderne. Il s’appelle Airtime, et on lui donne le doux nom de « Chatroulette sans les zizis pour l’instant » (j’insiste sur « pour l’instant » parce que ça va finir par arriver, nous le savons tous) et il nous vient de Shawn Parker et Sean F… non attendez c’est l’inverse, Sean Parker et Shawn Fanning – les fondateurs de Napster.

La raison pour laquelle Airtime peut pour l’instant se vanter d’être un espace totalement zguègue-free, c’est parce qu’il faut passer par Facebook pour se connecter mais également parce que certaines conversations sont susceptibles d’être enregistrées. Pour toujours. Donc si tu sors ton zizi ou tes boobs pour impressionner ton interlocuteur, ça pourrait éventuellement te retomber sur le coin de la gueule un de ces quatre – du coup, on a plutôt tendance à éviter.

L'occasion de faire de douces rencontres…

Autre particularité plus intéressante : Airtime ne se contente pas de vous mettre en contact avec des gens au hasard, il se base sur vos intérêts communs (les pages que vous likez sur Facebook), votre situation géographique (ceux qui sont le plus près de chez vous) et vos amis en commun. Comme ça vient d’être lancé aux zétazunis, y a pas encore masse d’utilisateurs français, donc peu de chances de tomber sur le cousin de votre ex, mais méfiance tout de même, ça pourrait bien arriver.

Pour l’utilisation, même fonctionnement que pour Chatroulette, sauf que vous vous connectez avec Facebook (mais votre nom n’apparaît pas, ni aucun lien vers votre profil, c’est utilisé pour calculer vos points communs avec votre interlocuteur), et vous êtes ensuite mis en relation avec une personne « au hasard » (qui partage donc certains de vos centres d’intérêt). Vidéo + micro, c’est parti mon kiki, on fait connaissance et on s’claque une bise virtuelle, à la bieng. Si vous vous entendez bien, vous avez la possibilité d’ajouter cette personne à votre « buddy list », histoire de pas vous perdre de vue (des rencontres d’âmes soeurs ont été sabotées sur Chatroulette à cause de l’absence d’une telle fonction, alors bon, réjouissez-vous).

Nous sommes des soeuuurs juuumelles, nées sous le signeuh des gémeaux

Si cette personne ne vous plaît guère, il vous suffit de cliquer sur « Next ». De préférence en criant « NEXT, HAN ! » en prenant un air de pimbêche. Mais si vous passez un bon moment, vous avez d’autres possibilités que de vous regarder dans le blanc des pixels en répétant « et sinon tu fais qu… et… putain ça lag désolée ma connexion est pourrie… non je dis ma connexion est pour…. MA CONNEXION MA… … allô ? ». En effet, avec Airtime vous pouvez regarder des vidéos sur YouTube ensemble, écouter de la musique et même laisser des messages vidéos à vos amis – et ça c’est un peu coolos, faut avouer. Ça manque quand même cruellement d’un champ texte, pour celles et ceux qui n’ont pas très envie de crier dans un micro et qui veulent la jouer discretos.

Après avoir testé Airtime pendant une bonne demi-heure au boulot et n’être tombée sur aucun pénis agressivement agité devant une caméra, me voilà rassurée. Mais avant de vous réjouir complètement, sachez que certains mâles chassent en groupe sur Airtime pour trouver du nichon (et ils sont prêts à montrer leur téton pour nous encourager, et ça c’est sympa quand même hein).

Mais de là à garantir qu’Airtime restera toujours un espace sans zizis, ça me paraît un peu gros (hohoho). Alors profitez-en, et placez vos paris – combien de temps faudra-t-il à Airtime pour se détériorer et tomber dans l’oubli ?

Ghostface et Cousin Machin sont sur un bateau…

En attendant, nous, on s’amuse bien.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 13 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Strawberry Swing
    Strawberry Swing, Le 13 juin 2012 à 22h48

    Bon bah après 10 essais, je ne peux pas accéder à Airtime parce que ça ne marche pas dans ma région...

    Super -_-

Lire l'intégralité des 13 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)