Une agence de mannequins recrute des anorexiques

En Suède, une agence de mannequins se postait à la sortie des hôpitaux pour recruter des anorexiques en cours de traitement.

L’IMC des mannequins et le culte de la maigreur font polémique depuis très longtemps dans le milieu de la mode. Récemment, une agence de mannequin suédoise est allée vraiment trop loin dans son mode de recrutement. Pour débaucher de nouveaux modèles, l’équipe rodait autour des hôpitaux et notamment autour du Centre de Stockholm, un établissement spécialisé dans la lutte contre les troubles alimentaires, pour prendre contact avec les jeunes filles malades. D’après l’AFP, les recruteurs attendaient le moment des promenades pour approcher les patientes et les inviter à des castings. L’une des concernées était même en fauteuil roulant, car elle était trop maigre pour tenir sur ses jambes… Je vous laisse méditer sur le bon goût de la chose.

Récemment, la marque anglaise River Island a fait polémique en présentant une mannequin très maigre.

La démarche sidérante de cette agence a heureusement été condamnée par le Centre et pointée du doigt par d’autres agences de mannequins qui ont affirmé être très choquées. Le milieu de la mode encourage l’extrême minceur (la fameuse taille 0) et le métier de mannequin impose de correspondre à ces critères (sauf en Espagne ou en Israël). Il ne faut cependant pas oublier que l’anorexie est une maladie, et associer des idéaux de beauté à une maladie, définitivement, est une pratique dangereuse.

-via

Big up
a lire également
Plus d'infos ici
Viens apporter ta pierre aux 48 commentaires !

Lire l'intégralité des 48 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)

  • Charlie-Culotte
    Charlie-Culotte, Le Saturday 20 April 2013 à 03h39

    angelin;4062299
    Je vais me faire l'avocat du diable, mais ces agences elles recrutent ce que les créateurs demandent pour leurs défilés, hein... Alors oui, c'est scandaleux de se faire du blé sur des personnes malades, ça on est d'accords, mais le débat sur la maigreur des mannequins...
    Les créateurs, ils demandent les mannequins que les publicitaires derrières veulent mettre dans les magazines spécialisés et vendre comme "l'absolu". Et ces publicitaires pour trouver ce qui fera vendre ils se tournent vers... Le public!

    Pour paraphraser Lagerfled (que je ne porte pourtant pas dans mon coeur...) trouvez-moi un-e seul-e ponte de la mode qui ait envie d'afficher ses collections sur une nana en taille 40... Personne le voudra!
    Ça ne fait pas rêver la clientèle "haut de gamme" (en particulier les actrices, et ça se comprend! Pour leur job, il faut savoir que les studios de cinéma demandent aux femmes d'être très minces d'une part parce que la caméra "grossit" et d'autre part pour que, par contraste, les acteurs hommes paraissent plus massifs... Mythe de la virilité quand tu nous tiens...)

    Bref. Pour en revenir à mon propos de départ, des études marketing ont dû prouver, à un moment où a un autre, que la minceur puis la maigreur faisaient davantage envie que la normalité (et pire, que la grosseur, socialement reconnu comme l'apanage des pauvres et des fainéants, bouh.) et les boites ont donné au public ce qui le faisait rêver...

    A mes yeux, on devrait réfléchir à un truc: est-ce qu'on achèterait quelque chose à une marque qui ne montre des femmes normales? Est-ce que la plupart d'entre nous ne rêverait pas d'être plus mince? Est-ce que nous nous sommes déjà bidonnées sur une photo de célébrité qui a "pris du poids" ou "se laisse aller"?
    Je veux dire,  en toute honnêteté, vous voudriez plutôt ressembler à Kate Moss ou à Tara Lynn? Ou même en prenant le juste milieu et pas directement le gros 46 qui fait peur, vous préférez un 36 ou une de ces mannequins (qui ne font qu'un 40...)?

    [Et sinon c'est moche de se foutre du physique de quelqu'un en employant des termes insultants, peu importe la morphologie de la "cible", c'est de la moquerie et souvenez-vous, nos parents nouus punissaient pour ça et ils avaient raison...]
    Pour ton avis sur les enquêtes marketing, inutile d'avancer des suppositions, tu apportes juste de l'eau à ton moulin sans avoir de faits derrière...

    Sur tes autres propos, permets-moi de te rappeler que chaque femme, chaque personne est différente et pour ne parler que de moi: oui j'achète plus volontiers des vêtements quand le mannequin (réel ou en plastique) est "normal", me "ressemble" ce qui est très logique puisque si ça lui va en ayant des formes, en toute probabilité ça m'ira peut-être à moi aussi ^^ Je fais un 42-44 selon mon hygiène de vie et non je ne veux pas être plus mince, ça ne m'irait pas et ce n'est pas réaliste comme objectif si j'en choisissais un du genre. Ne pas prendre de poids, ça c'est une autre histoire mais c'est surtout pour ménager mon corps et sa santé.
    Quand une célébrité grossit, ça ne m'intéresse pas :P
    Et pour les mannequins de ton lien, leur seul "tort" est de ne pas porter des formes de vêtements qui les mettent à leur avantage (ça les saucissonne et ce n'est pas elles qui ont choisi leurs tenues) mais sinon je les trouve plutôt bien physiquement ;)

    Arrête de supposer que les autres sont des esclaves de la société de consommation et de l'image déformée de "la femme" donnée par les médias stp !

    Et sinon pour en revenir à l'article, je trouve juste ça écoeurant et si j'étais la mère d'une des filles qui ont été approchées, je porterai plainte contre cette agence à la limite du criminel !
    Pour avoir eu des problèmes d'anorexie durant mon enfance (ça n'arrive pas qu'aux ados) je me sens concernée par les répercussions sur ces pauvres filles qui n'ont rien demandé à personne et qu'on vient faire c*ier en plein milieu du traitement qui leur sauve la vie !!

  • Kheena.
    Kheena., Le Saturday 20 April 2013 à 13h11

    angelin;4062299
    Je vais me faire l'avocat du diable, mais ces agences elles recrutent ce que les créateurs demandent pour leurs défilés, hein... Alors oui, c'est scandaleux de se faire du blé sur des personnes malades, ça on est d'accords, mais le débat sur la maigreur des mannequins...
    Les créateurs, ils demandent les mannequins que les publicitaires derrières veulent mettre dans les magazines spécialisés et vendre comme "l'absolu". Et ces publicitaires pour trouver ce qui fera vendre ils se tournent vers... Le public!

    Pour paraphraser Lagerfled (que je ne porte pourtant pas dans mon coeur...) trouvez-moi un-e seul-e ponte de la mode qui ait envie d'afficher ses collections sur une nana en taille 40... Personne le voudra!
    Ça ne fait pas rêver la clientèle "haut de gamme" (en particulier les actrices, et ça se comprend! Pour leur job, il faut savoir que les studios de cinéma demandent aux femmes d'être très minces d'une part parce que la caméra "grossit" et d'autre part pour que, par contraste, les acteurs hommes paraissent plus massifs... Mythe de la virilité quand tu nous tiens...)

    Bref. Pour en revenir à mon propos de départ, des études marketing ont dû prouver, à un moment où a un autre, que la minceur puis la maigreur faisaient davantage envie que la normalité (et pire, que la grosseur, socialement reconnu comme l'apanage des pauvres et des fainéants, bouh.) et les boites ont donné au public ce qui le faisait rêver...

    A mes yeux, on devrait réfléchir à un truc: est-ce qu'on achèterait quelque chose à une marque qui ne montre des femmes normales? Est-ce que la plupart d'entre nous ne rêverait pas d'être plus mince? Est-ce que nous nous sommes déjà bidonnées sur une photo de célébrité qui a "pris du poids" ou "se laisse aller"?
    Je veux dire,  en toute honnêteté, vous voudriez plutôt ressembler à Kate Moss ou à Tara Lynn? Ou même en prenant le juste milieu et pas directement le gros 46 qui fait peur, vous préférez un 36 ou une de ces mannequins (qui ne font qu'un 40...)?

    [Et sinon c'est moche de se foutre du physique de quelqu'un en employant des termes insultants, peu importe la morphologie de la "cible", c'est de la moquerie et souvenez-vous, nos parents nouus punissaient pour ça et ils avaient raison...]

     Je suis pas tellement d'accord avec ce que tu dis. La perception de la taille est purement subjective. Je ne nie pas qu'il existe des personnes qui préfèrent être minces mais ce n'est pas le cas de tous. Effectivement, la minceur, voire la maigreur, est souvent et injustement associée à la beauté par les médias mais je pense qu'on est toute assez grande pour se faire notre propre opinion sur les morphologies qui nous plaisent, sans suivre le diktat imposé par les magazines.
    "Est-ce que nous nous sommes déjà bidonnées sur une photo de célébrité qui a pris du poids ?" Ben moi non. Un magazine comme Closer veut nous faire rire avec ce genre d'image mais ce n'est pas pour autant que je vais en rire. Je veux dire, les célébrités sont comme nous, on prend aussi du poids.
    Et franchement, je trouve que les mannequins taille 40 de ton post sont plus attirantes que Kate Moss. Elles ont des hanches, des seins (des seins :crying:) et puis bon, ce n'est pas seulement en rapport à leur taille mais c'est un tout. Je les trouve plus belles. Parce que tout ne se rapporte pas à la taille non plus.
    Et franchement un "gros 46" comme tu dis, ça te fait peur ? Mais je t'assure que je connais des filles sublimes qui font du 46.

    Et sinon je voulais surtout réagir sur le fond de ton post.
    Ce qui est choquant dans cet article, ce n'est pas qu'ils préfèrent prendre des femmes maigres (ça se saurait s'ils étaient les seuls), mais leur façon de procéder. Il y a un grave problème éthique derrière tout ça, ce qu'il font n'est pas moral, c'est même absolument dégueulasse. Au-delà même de l'éternel débat maigre vs grosse et de tout cet univers.
    C'est comme si pour tourner un film avec des personnages handicapés, on recrutait des acteurs dans des hôpitaux ou des asiles psychiatriques. C'est inimaginable.

    On parle de pathologie, pas de critère de sélection.

  • Gandalf
    Gandalf, Le Saturday 20 April 2013 à 16h25

    Bien bien bien, sick sad world.

    Si la démarche est vérifiée, je la trouve cynique et à des kilomètres de la moindre trace de déontologie, ceci à tous points de vue.

    Embaucher des filles minces / maigres pour faire les mannequins, bon, bah c'est ce que veulent les créateurs qui considèrent ces personnes uniquement comme des cintres qui marchent, c'est pas gégé, mais bon, on peut malheureusement pas les empêcher de penser (juste boycotter si on est contre).

    ... mais aller les chercher dans les endroits où on sait qu'elles sont particulièrement fragiles, malades voire en danger de mort, ça laisse perplexe.

  • Clover-
    Clover-, Le Saturday 20 April 2013 à 17h39

    Les filles, ce qu'@angelin voulait dire, c'est que vous la majorité des femmes (et non VOUS personnellement) préfère être mince et inconsciemment ou non voir des filles minces. (il y a pas mal d'études qui le prouvent)

    C'est comme ça. Je ne suis pas forcément d'accord avec la chose, mais oui les publicitaires ont donc tout intérêt à mettre des filles minces en avant qui feront mieux vendre.

    On a beau vouloir plus de filles charnues dans les médias, malheureusement à notre époque c'est le corps fin qui fait rêver donc vendre.

  • Angelin
    Angelin, Le Saturday 20 April 2013 à 22h16

    Merci @clover-!
    En effet ce n'était pas à prendre personnellement, c'est d'ordre plus général (j'ai l'impression de me répéter...)
    Quand je parle 'd'études marketing' je ne veux pas "apporter de l'eau à mon moulin", c'est simplement un processus logique dans l'élaboration d'une stratégie de communication de la part d'une marque, seulement une étude marketing c'est interne à une entreprise et donc non publié...
    Ce que je trouve fou c'est qu'à lire certaines réactions on dirait que des gens se sont levés un matin et ils ont dit "tiens et si on recrutait des anorexiques autour d'un centre spécialisé dans les TCA?"
    Mais c'est pas venu de nulle part. C'est qu'il y a quelque part une demande, au moins d'un certain public, pour une "escalade" dans la maigreur des mannequins... Alors oui c'est scandaleux et oui c'est horrible, mais c'est tristement LOGIQUE vu ce milieu (celui de la mode en général) et ses exigences. Et je maintiens que c'est en partie la faute du public (la 'cible marketing'). Peut être que ce public ce n'est pas vous personnellement, mais c'est un public qui est suffisamment majoritaire pour que les femmes maigres voire très maigres (mais retouchées hein!) soient érigées en seuls canons de beautés acceptables (au moins dans la mode, particulièrement la haute couture et le très haut de gamme, mais pas exclusivement.)

    Mon message était une critique plus générale non envers cette agence de mannequin (même si, oui, je trouve ce qu'ils ont fait à vomir mais ça avait déjà été dit sur deux pages) mais envers les causes sous-jacentes qui ont amené à ça, aux décès de mannequins malnutries et surement à d'autres catastrophes, tant qu'il n'y aura pas de remise en question.

    Et même si tout le monde s'insurge (parce que ce genre d'infos fait aussi s'insurger les magazines féminins autres que Madmoizelle je suppose, comme les décès des mannequins il y a quelques années) personne ne tente rien pour faire évoluer les schémas mentaux qui mènent à de tels désastres (encore une fois, pas exclusivement ici mais d'une manière générale, dans le monde de la mode ou de la presse féminine)
    On se contente de faire des commentaires scandalisés quand les extrêmes arrivent, et on continue à faire des "spéciales rondes" avec des mannequins taille 38-40...

    Et ça, ben ça me désole.


    (Et @kheena, je fais un 46-48 et ça va, je me trouve jolie.
    Mais apparemment la société non puisque mon poids a été source de rires, de moqueries et de discrimination à l'embauche. Alors crois-moi, sur ce plan là, j'ai bien pu tester ce que ça fait d'être ronde dans un monde où la mode impose la minceur/maigreur...)

  • Zandra
    Zandra, Le Sunday 21 April 2013 à 17h09

    Eh bien, moi j'ai perdu 10kg ces 3 derniers mois, à cause de raisons de santé, et mon chéri m'a demandé où sont passés mes belles fesses!! La mode préfère les maigres, mais les hommes aiment les formes ;)

  • ThinkAboutIt
    ThinkAboutIt, Le Sunday 21 April 2013 à 20h35

    holly-bleu;4065910
    sheim;4062560
    elwingrocks;4062305
    L'horreur personnellement j'interdirais le fait que des mineures soit mannequin, c'est très malsain pour une jeune fille d'évoluer dans un monde ou son physique est roi. Car après elle fera tout pour son conserver son boulot donc son corps de fillette résultat anorexie ...

    Une FEMME ne peut pas faire du 34 à moins de mesurer moins d'un metre 65 sans etre malade c'est pas possible Le minimum c'est 36
    Ah bon ? J'aime bien les gens qui balancent ce genres de chose totalement aberrantes, normal.
    Je mesure 1m75 je fais du 34 et non je ne suit pas malade, je mange même très bien :icon_4laugh:.
    Punaise, à chaque fois, je me dis de ne pas venir voir ce genre de topic :stare:. Je fais 1m65, je fais du 34, et comme la demoiselle au dessus de moi, je ne suis pas malade, je mange à ma faim, tout va bien :cretin:

    On est pas toutes faites de la même façon, et ça commence à me gonfler (oui, disons le clairement) cette guerre ronde/maigre. Franchement, ça sert à quoi ?

    Concernant l'article, je suis écœurée. Je ne comprends même pas comment on peut agir comme ça :facepalm:
    Je n'ai absolument rien contre les maigres j'ai juste remarqué dans les magasins ou j'allais que le 34 était court au niveau des jambes par conséquent j'en ai déduit que une fille grande devait prendre au dessus ça s'arrête la

  • Ritournelle.
    Ritournelle., Le Sunday 21 April 2013 à 21h22

    zandra;
    Eh bien, moi j'ai perdu 10kg ces 3 derniers mois, à cause de raisons de santé, et mon chéri m'a demandé où sont passés mes belles fesses!! La mode préfère les maigres, mais les hommes aiment les formes ;)
    Trop aimable.
    Mon copain ne doit pas être un homme alors : je fais du 34.

  • Kheena.
    Kheena., Le Monday 22 April 2013 à 23h50

    angelin;4064300
    Merci @clover-!
    En effet ce n'était pas à prendre personnellement, c'est d'ordre plus général (j'ai l'impression de me répéter...)
    Quand je parle 'd'études marketing' je ne veux pas "apporter de l'eau à mon moulin", c'est simplement un processus logique dans l'élaboration d'une stratégie de communication de la part d'une marque, seulement une étude marketing c'est interne à une entreprise et donc non publié...
    Ce que je trouve fou c'est qu'à lire certaines réactions on dirait que des gens se sont levés un matin et ils ont dit "tiens et si on recrutait des anorexiques autour d'un centre spécialisé dans les TCA?"
    Mais c'est pas venu de nulle part. C'est qu'il y a quelque part une demande, au moins d'un certain public, pour une "escalade" dans la maigreur des mannequins... Alors oui c'est scandaleux et oui c'est horrible, mais c'est tristement LOGIQUE vu ce milieu (celui de la mode en général) et ses exigences. Et je maintiens que c'est en partie la faute du public (la 'cible marketing'). Peut être que ce public ce n'est pas vous personnellement, mais c'est un public qui est suffisamment majoritaire pour que les femmes maigres voire très maigres (mais retouchées hein!) soient érigées en seuls canons de beautés acceptables (au moins dans la mode, particulièrement la haute couture et le très haut de gamme, mais pas exclusivement.)

    Mon message était une critique plus générale non envers cette agence de mannequin (même si, oui, je trouve ce qu'ils ont fait à vomir mais ça avait déjà été dit sur deux pages) mais envers les causes sous-jacentes qui ont amené à ça, aux décès de mannequins malnutries et surement à d'autres catastrophes, tant qu'il n'y aura pas de remise en question.

    Et même si tout le monde s'insurge (parce que ce genre d'infos fait aussi s'insurger les magazines féminins autres que Madmoizelle je suppose, comme les décès des mannequins il y a quelques années) personne ne tente rien pour faire évoluer les schémas mentaux qui mènent à de tels désastres (encore une fois, pas exclusivement ici mais d'une manière générale, dans le monde de la mode ou de la presse féminine)
    On se contente de faire des commentaires scandalisés quand les extrêmes arrivent, et on continue à faire des "spéciales rondes" avec des mannequins taille 38-40...

    Et ça, ben ça me désole.


    (Et @kheena, je fais un 46-48 et ça va, je me trouve jolie.
    Mais apparemment la société non puisque mon poids a été source de rires, de moqueries et de discrimination à l'embauche. Alors crois-moi, sur ce plan là, j'ai bien pu tester ce que ça fait d'être ronde dans un monde où la mode impose la minceur/maigreur...)
    Pardon j'ai cru que tu te foutais vraiment de la gueule des filles qui font du 46. :shifty:

    Je ne connais rien sur les études marketing dont tu parles et je n'ai rien en retour pour les contredire mais j'ai tendance à croire que ce n'est pas vraiment les créateurs qui essaient de s'adapter aux goûts du public mais plutôt eux qui véhiculent une image qu'ils veulent que le public suivent, qui se créent leur cible marketing idéal. (Dans la haute-couture notamment.)

    Mais de côté-là, je ne peux rien apporter de plus à la discussion. Peut-être que nos points de vue divergent complètement, peut-être que je manque d'informations à ce sujet...

    En fait, ce qui m'a le plus interpellée dans ton post c'est le fait que tu tentes de justifier ce que fait cette agence de mannequins.
    Effectivement, ce qu'il faut remettre en question, ce n'est pas seulement les agissements de l'agence mais aussi tout ce qui l'a poussée à faire ça.  Mais peu importe toutes ces causes sous-jacentes, je ne vois pas en quoi ça les décharge de leur responsabilité.
    Oui, les recruteurs font face à une demande beaucoup trop exigeante mais cela ne justifie en rien la voie qu'ils ont choisie pour y répondre.

  • Suricate suricatta
    Suricate suricatta, Le Thursday 8 August 2013 à 16h52

    scandaleux d'utiliser la maladie de jeunes femmes pour se faire du fric!!! Je suis anorexique et j'ai été hospitalisée en psychiatrie, si on m'avait approchée à ce moment là pour être "mannequin", je pense que j'aurais pété un câble... :slap: