Abd Al Malik : « éloigner les cités du fait divers, les ramener à l’humanité et à sa complexité »

Si tu as des soucis pour lire la vidéo, tu peux la lire sur Youtube

Par  |  | 9 Commentaires

Abd Al Malik adapte son roman autobiographique au cinéma : « Qu'Allah bénisse la France » est un témoignage, entre hommage à la banlieue et critique des préjugés qui l'affectent. Sortie le 10 décembre.

C’est un témoignage en noir et blanc, et pourtant, plus l’histoire avance et plus les contrastes s’effacent, pour ne  plus laisser voir que des dégradés de gris. La banlieue, territoire de fantasmes et de clichés, c’est le décor de l’adolescence d’Abd Al Malik. Dans Qu’Allah bénisse la France (sortie le 10 décembre), il retrace son propre parcours, à travers les obstacles et les rencontres qui ont émaillés son chemin.

En interview, on est revenues avec lui sur les préjugés qui grèvent les représentations de la banlieue, sur l’esthétique de la violence qui tend à faire oublier sa réalité, et ses conséquences.

Est-ce que le film Qu’Allah bénisse la France est le meilleur film qui ait été fait sur l’univers des banlieues françaises ? Oui, pour plusieurs raisons : parce qu’il est authentique, parce qu’il refuse les raccourcis et les clichés simplistes, qu’il respecte la complexité de cet univers, parce qu’il représente la violence avec pudeur, mais sans concessions, et surtout, parce qu’il reste optimiste. L’injustice profonde que l’on ressent en tant que témoin extérieur, Abd Al Malik l’appelle « la chance ».

Son histoire date des années 90, mais elle n’a pas pris une ride.

Alors avec lui, j’ai voulu qu’on parle de cet univers, de l’école et de l’Islam, de la violence et de l’espoir. On a échangé pendant un bon quart d’heure, sans voir le temps passer. En espérant que vous apprécierez cette interview autant que j’ai kiffé la faire !

À lire aussi : [Replay] Immigration et délinquance, l’enquête qui dérange

NB : dans l’encadré ci-dessous, tu peux cliquer sur le mot-clé « des gens inspirants », qu’on utilise pour marquer les gens qu’on rencontre, et qui nous inspirent. Comme Abd Al Malik, par exemple.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!

Clemence Bodoc

Anciennement Marie.Charlotte, Clémence Bodoc a été jeune cadre dynamique dans une autre vie, avant de rejoindre la Team madmoiZelle. Elle s’intéresse à l’actualité et à l’écologie, aime la politique et les débats de société. Grande fan de sport (mais surtout à la télévision), et de cinéma (mais seulement en VO), son nom de scout est dinde gloussante azurée. Elle ne mord pas mais elle rit très fort.

Tous ses articles

Voici le dernier commentaire
  • Ana-Esperanza
    Ana-Esperanza, Le 22 décembre 2014 à 23h12

    Est-ce que certaines ont vu le film du coup ?

    Spoiler: spoiler pas sur l'intrigue mais sur le ton du film

LA MADBOX DE JUILLET

  • 8 cadeaux personnalisés
  • par la rédac
  • 18.90€
  • Sans engagement