You saison 2, une fin immorale ?

Un an après l’engouement et la polémique autour de sa première saison, You revient avec une saison 2 encore plus addictive et encore plus glaçante.

You saison 2, une fin immorale ?

You saison 2 a débarqué sur Netflix le lendemain de Noël. Un dernier cadeau (empoisonné ?) au pied du sapin pour beaucoup, dont moi, qui comme la première fois, ai bingé les dix épisodes.

Attention, si tu n’as pas vu la saison 2, cet article est 100% spoilers. Je t’invite donc à la regarder en entier avant ou bien à passer ton chemin.

You saison 2, une bonne nouvelle pour les fans

Alix t’en parlait la semaine dernière, mais pour moi aussi, le retour de Joe Goldberg était une nouvelle excitante.

On ne va pas se mentir le charisme de Penn Badgley y est sûrement pour beaucoup, mais tout de même…

Mon attachement à cette série mais surtout au personnage tordu et dangereux qu’il incarne me trouble terriblement. Et ce depuis les premières minutes de You.

Mais la saison 2 n’a fait qu’accroître ce sentiment perturbant, presque culpabilisant, jusqu’à la dernière seconde, lors d’un final brillant qui m’a laissé bouche bée.

Joe Goldberg dans You saison 2, un homme nouveau ?

Joe dans You saison 2, un personnage qui a envie de changer

Si je me suis relaissée charmer, un peu malgré moi, par Joe Goldberg (désormais Will Bertterheim), c’est parce que cette saison 2 fait découvrir une facette de son être que ne nous donnait pas la première saison.

Un Joe hanté par son passé, torturé par les regrets, animé d’une véritable envie de changer et de s’améliorer… en tout cas il semblerait.

La saison 2 m’a expliqué ce qui lui était arrivé (via un plongeon dans les souvenirs de son enfance traumatique) pour qu’il agisse et pense comme il le fait aujourd’hui.

Joe dans You saison 2, un personnage lucide sur ses mauvais côtés

Ayant accès aux pensées de Joe en direct, j’ai suivi le nouveau départ d’un personnage qui souhaite vraiment devenir « un homme bien ».

Même s’il est tenté par ses démons dès qu’il s’est installé à Los Angeles, il les combat, pour ne pas répéter le même schéma qu’à New York, notamment avec Love Quinn, la nouvelle fille sur laquelle il a jeté son dévolu.

Ses intentions semblent louables. Il cherche à tenir Love à distance dans un premier temps, car il sait le mal qu’il est capable de faire « par amour ».

Consciente de l’aspect complètement fucked up du truc, j’ai quand même voulu y croire…

Mais Joe a-t-il vraiment changé ?

Love Quinn, la nouvelle obsession de Joe dans You saison 2

Cette image d’homme repenti ne fait finalement pas long feu, puisque même si Joe dit vouloir rester à l’écart de Love pour la « protéger », celle-ci est devenue sa nouvelle obsession.

Sa machine à fantasmes s’emballe, il ne peut plus s’empêcher d’espionner la jeune femme et d’essayer de prendre le contrôle de sa vie.

C’est ainsi que Joe reprend son rôle de stalker super creepy.

Joe dans You saison 2, un personnage hanté par ses démons

Malgré toute ma bonne foi naïve (Joe essaye de protéger ses voisines, d’être un bon ami pour Forty, de ne plus faire de mal à personne…), le reste de sympathie que j’éprouvais pour cet anti-héros a quand été même mis à mal au fil des épisodes.

Il a beau se déclarer inoffensif, Joe continue à séquestrer et à assassiner des gens !

Même si on sent qu’il ne le souhaite pas initialement, comme il a pu le vouloir auparavant (le meurtre de Jasper était de la légitime défense et celui de Hendy un accident…), le résultat est le même : des gens meurent sur son passage.

La fin de You saison 2, un dernier espoir de rédemption

Jusqu’au dernier moment, j’ai essayé de croire, sans grande conviction, qu’une rédemption était possible.

Dans le dernier épisode de la saison, Love, Actually, tandis que Joe est enfermé dans sa propre cage de verre et qu’il découvre le vrai visage de la douce Love, un déclic semble se produire.

Il comprend enfin véritablement ce qu’il a infligé à d’autres.

« J’ai finalement compris ce que Beck a vécu. Et ça fait beaucoup à digérer. »

Il est horrifié et se demande alors s’il peut toujours aimer cette jeune femme qui s’avère être, elle aussi, une meurtrière de sang-froid.

Un comble, si je puis me permettre !

Joe finira tout de même par lui « pardonner ». Il l’aime telle qu’elle est.

Love et Joe de You saison 2, des âmes sœurs ?

Joe se questionne :

« Est-ce ce que nous sommes des âmes sœurs ? C’est ça le vrai amour ? Savoir et tout accepter ? »

L’ultime épisode donne à voir à chacun des deux personnages le vrai visage de l’autre, sans masque, et à l’accepter.

Et qui se ressemble s’assemble, n’est-ce pas ?

— Je t’aime.
— Malgré tout ?
— Plus encore.

Avec leurs tendances communes au meurtre et à l’obsession, on pourrait se dire que Joe et Love sont faits l’un pour l’autre puisqu’ils sont capables de se comprendre mieux que quiconque.

Alors des âmes sœurs peut-être… de bons futurs parents, en revanche, rien n’est moins sûr. Et c’est la question qui se pose maintenant qu’on sait que Love est enceinte !

You saison 2, un happy ending (creepy as fuck) ?

Je dois t’avouer, douce lectrice, que malgré tous ces rebondissements, l’élément de cette saison qui m’a fait le plus bondir au plafond est la scène finale.

Tandis que Joe, Love et son ventre très arrondi s’installent dans une nouvelle maison, heureux et amoureux, prêts à prendre à nouveau départ, on pourrait croire à un happy ending pour eux.

Mais il semblerait finalement que cette situation ne satisfasse pas Joe autant qu’il l’avait espéré. Durant les dernières secondes de la saison, il se laisse à penser :

« C’est drôle, le sort qui nous est réservé. J’ignorais que la cage que j’avais bâtie pendant toutes ces années finirait par me piéger, moi. Et quand je me suis retrouvé ici, enfermé, j’ai cru que c’était la fin. »

Se sentant piégé, comme il dit, il ne résiste pas à l’envie de jeter un coup d’œil à travers la clôture de son jardin pour y trouver… son nouveau « you ».

Autrement dit une mystérieuse femme qui sera, c’est certain, sa prochaine obsession.

You saison 2, retour au point de départ

On comprend alors que Joe aura beau changer d’endroit, obtenir ce qu’il désirait et vouloir devenir un homme bien, « à la hauteur de sa fille », les choses ne changeront jamais pour lui.

Spinoza disait :

« Le désir semble refuser sa satis­faction, puisque, à peine assouvi, il s’empresse de renaître. »

Un adage qui semble fait pour Joe.

You saison 2, une morale terriblement glauque

Mais est-ce là ce qu’on doit vraiment retenir de cette saison 2 ?

Qu’un être humain ne peut jamais vraiment se débarrasser de ses démons ? Qu’il est condamné à répéter un schéma, aussi tordu soit-il, malgré toute sa bonne volonté ?

Si oui, il s’agit là d’une morale carrément morbide à mes yeux mais les créateurs ont réussi leur coup : tout le monde a un avis sur la question.

Penn Badgley a d’ailleurs confié :

Je suis particulièrement intéressé par comment les gens vont poursuivre la conversation [de la fin de l’épisode, NDLR] dans leur esprit.

Personne ne peut vraiment finir cette série en se disant simplement : « Oh, c’était sympa » !

C’est troublant, déconcertant, et je pense que c’est pour de bonnes raisons. Donc je suis intéressé de voir comment cette conversation prend forme cette fois.

Et toi, tu en as pensé quoi, de la fin de la saison 2 de You ? Quelles sont tes pronostics pour la saison 3 ?

À lire aussi : Que s’acheter avec une carte cadeau Sephora ou Marionnaud ?

Philippine M.

Philippine M.


Tous ses articles

Commentaires

joliexloreley

Moyennement en rapport avec le sujet de l'article, mais celui qui joue la version enfant de Joe a les yeux très bleus alors que Penn Badgley a les yeux marron. Il y en a d'autres que ça a perturbé ? Je me demande pourquoi un tel choix d'acteur.
Pareil!!
raccourci/excuse facile pour la production:
- enfant il était innocent = yeux bleus?
-adulte il a perdu son innocence= son âme est noire comme ses yeux?

Je pense que Joe aime la "chasse", c'est un vrai prédateur. Maintenant que Love lui ai acquise, elle n'a plus d’intérêt.
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!