Live now
Live now
Masquer
Nicolas Bedos // Source : Capture écran Youtube
Actualités France

« Trop longtemps je n’ai rien dit » : dans Mediapart, quatre femmes accusent Nicolas Bedos de « viol » et « d’agression sexuelle »

Le réalisateur doit par ailleurs comparaître devant le tribunal correctionnel en février prochain suite à la plainte d’une jeune femme qui l’accuse de l’avoir agressée sexuellement sur la piste de danse d’une boite de nuit en juin 2023. Les révélations de Mediapart viennent appuyer l’enquête qu’aurait ouverte le parquet de Paris le 5 juillet dernier.

TW : Viol et Agression sexuelle

Dans une nouvelle enquête publiée le 18 juillet 2023, Mediapart a recueilli les témoignages de quatre femmes accusant le réalisateur Nicolas Bedos de « viol » et « d’agression sexuelle ».

Selon les informations du média, le parquet de Paris a ouvert, le 5 juillet, une enquête préliminaire suite à plusieurs signalements visant le réalisateur : « Confiée au 1er district de police judiciaire (DPJ), cette enquête recouvre, de même source, trois procédures : l’une pour « viol et agression sexuelle », les deux autres pour « agression sexuelle » ».

Une plainte déposée mi-juin dans le cadre d’une autre affaire

Outre ces trois procédures, une plainte a été déposée mi-juin par une femme de 25 ans qui accuse Nicolas Bedos de l’avoir attouchée par-dessus ses vêtements dans une boîte de nuit parisienne au début du mois. Le réalisateur sera jugé dans le cadre de cette affaire début 2024 devant le tribunal correctionnel de Paris.

Nicolas Bedos, qui n’a pas souhaité commenter auprès de Mediapart, semble choisir pour ligne de défense scabreuse « l’excuse » de l’ébriété : à l’AFP, le 22 juin dernier, l’avocate du réalisateur a indiqué que son client n’avait « pas le souvenir » d’un tel geste, qui n’avait « pu être qu’accidentel sous l’effet de l’ébriété ». Un modus operandi bien rôdé, à en croire les témoignages récoltés par nos consœurs :

De son côté, le réalisateur a souvent mis ses excès sur le compte de ses « problèmes avec l’alcool » (…) C’est aussi la ligne de défense qu’il a adoptée face à la plainte pour « agression sexuelle » déposée en juin – dans laquelle il bénéficie de la présomption d’innocence. Dans les dossiers judiciaires, l’état d’ébriété n’est en tout cas pas une circonstance atténuante, mais aggravante.

Médiapart, « Nicolas Bedos visé par une enquête pour « viol » et « agression sexuelle »». 18 juillet 2023.

Des signalements à la justice et une réputation qui le précède

Parmi les quatre personnes qui ont témoigné dans les colonnes de Mediapart, deux ont affirmé avoir adressé un signalement à la justice, fin juin. Les faits présumés s’échelonnent de 1999 à 2017.

L’une des témoignantes raconte avoir rencontré le réalisateur alors qu’elle était serveuse et débutait sa carrière artistique. Après une soirée où elle l’aurait accompagnée, celui-ci l’aurait violée chez lui après l’avoir empêchée de partir par diverses tactiques d’intimidation. Elle raconte dans les colonnes de Mediapart son « état de terreur, incapable d’articuler un mot ». Deux autres témoignantes racontent avoir croisé la route du réalisateur en boîte de nuit, tandis que la troisième était une amie de longue date.

Les quatre femmes dénoncent l’impunité du réalisateur, à qui elles reprochent d’avoir abusé de sa position de pouvoir. L’une d’entre elles, raconte, par exemple, cette phrase qui l’a marquée, alors que Nicolas Bedos se faisait de plus en plus insistant dans le club où ils se trouvaient : « Tu sais pas qui je suis ? Mon père c’est Guy Bedos ». Une impunité liée à son statut qui lui aurait permis de naviguer tranquillement dans un milieu où l’omerta est de mise.

Nos consœurs de Mediapart sont formelles : « Durant notre enquête, plusieurs personnes nous ont assuré que Nicolas Bedos aurait la réputation, au sein du monde du cinéma, d’avoir un « comportement problématique » à l’égard des femmes ». Ce qui ne l’a pas empêché de pondre des grands discours comme cette tribune dans le Huffpost où il déclare, non sans ironie : « Un monde libre, c’est ce monde où les femmes devraient pouvoir refuser n’importe quelle proposition graveleuse sans que leur carrière professionnelle puisse en être affectée ».

Un texte écrit en 2017, l’année où il s’en serait justement pris à l’une des témoignantes, qu’il aurait tenté d’embrasser de force. L’hypocrisie à son paroxysme.


Écoutez l’Apéro des Daronnes, l’émission de Madmoizelle qui veut faire tomber les tabous autour de la parentalité.

Les Commentaires

5
Avatar de chemiseafleurs
20 juillet 2023 à 15h07
chemiseafleurs
@alice-louve moi qui pensait que c'était du second degré, genre une référence aux films de ces époques genre le film de Jean Yann "tout le monde il est beau tout le monde il est gentil" ou Le perso de Jean Yann en entrant au bureau fait la même chose aux femmes sauf une et cette dernière lui répond "et moi alors?"
Mais en fait non
1
Voir les 5 commentaires

Plus de contenus Actualités France

Source : Capture d'écran Youtube
Société

Poupette Kenza accusée d’avoir tenu des « propos antisémites », la Dilcrah saisit la justice

5
Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
Deux femmes s'embrassent sous un drapeau arc-en-ciel, symbole LGBT © Gustavo Fring de la part de Pexels
Société

La Gen Z, plus LGBT+ que ses ainées ? Une étude le confirme

7
Grâce à Judith Godrèche, l'Assemblée envisage une commission sur le travail des mineur·e·s dans le cinéma et la mode.jpg // Source : Capture d'écran YouTube de LCP - Assemblée nationale
Actualités France

Grâce à Judith Godrèche, l’Assemblée se dote enfin d’une commission pour protéger les mineurs dans le cinéma et la mode

Un couple d'homme en train de s'occuper de leur bébé né par Gestation pour Autrui // Source : alvarostock
Daronne

Timothée a fait le choix d’une GPA éthique : « si le consentement est éclairé, les femmes ne sont pas exploitées »

bulletin-salaire // Source : URL
Actualités France

Les fiches de paie vont bientôt être simplifiées, et ce n’est pas forcément une bonne nouvelle

10
Hanny Naibaho festival
Actualités France

Ce festival mythique pourrait bien diparaître (et on est trop triste)

Source : TF1 - Capture d'écran de l'émission Sept à Huit
Actualités France

Les nouvelles mesures autoritaires de Gabriel Attal pour lutter contre les violences entre mineurs

16
Bâtiments du 4° bataillon de l'école spéciale militaire de Saint-Cyr Coetquidan ; au premier plan, celui de la 13e compagnie en 2018 // Source : Wikimedia Commons / Alain.Darles EOR Saint-Cyr à Coetquidan 1971 / Licence Creative Commons
Actualités France

Violences sexistes et sexuelles à l’académie militaire de Saint-Cyr Coëtquidan : l’enquête choc de FranceTV

4
La mairie de Paris décroche les pubs pour le livre transphobe des TERF les plus célèbres de France // Source : Capture d'écran Twitter
Actualités France

La mairie de Paris décroche les pubs pour le livre transphobe des TERF les plus célèbres de France

1
macron coupe du monde
Actualités France

Emmanuel Macron mécontente 3/4 des Français·e·s (et surtout les femmes), selon un nouveau sondage

1

La société s'écrit au féminin