Live now
Live now
Masquer
temoignage-cicatrice-dos-complexe
Lifestyle

Charlotte et son dos original inaugurent une nouvelle série anti-complexes

Léa Castor se lance dans des témoignages illustrés : Corps à coeur Coeur à Corps. L’idée est de laisser la parole à des personnes souhaitant se réconcilier avec leurs complexes physiques. Body-positive à fond les ballons !

Coucou toi !

C’est Léa Castor, graphiste et  illustratrice chez madmoiZelle. Je prends la parole aujourd’hui pour te partager un projet qui me trotte dans la tête depuis un moment : Corps à coeur Coeur à corps.

Il s’agit d’une série de témoignages illustrés, mettant en avant des personnes qui ont décidé d’avoir un regard plus positif vis-à-vis de leurs complexes physiques.

Il ne s’agit pas de se sentir bien À TOUT PRIX (ça suffit les injonctions, oh !) ou de dire qu’il y a des complexes plus importants que d’autres, mais d’observer les chemins que prennent différentes personnes pour se sentir plus en paix avec elles-mêmes.

Tous les corps sont différents, ça te dit de les célébrer avec moi chaque semaine ?

Les illustrations sont faites par mes petites mains et à partir de photos envoyées en même temps que le texte. J’en reçois plusieurs et je choisis celle qui m’inspire le plus.

Donc, sans plus attendre, le premier témoignage.

Charlotte, 23 ans, parle de son dos

— Hey toi la tour de Pise ! — Qu’est-ce que t’as dans le dos ? — T’as mal ?

À l’âge de 13 ans, mon corps a changé, pas parce que je rentrais dans l’adolescence mais pour une toute autre raison.

On m’a annoncé assez rapidement que j’allais devoir vivre avec un handicap, que ma colonne ne serait jamais droite et que je devrais subir une opération pour éviter que cela empire.

J’ai donc depuis cet âge une énorme cicatrice dans tout le long de mon dos, qui est devenue plus laide suite à des complications et plusieurs opérations.

J’ai toujours eu des remarques de mes petits camarades à l’école et de personnes que je ne connaissais pas.

Au début je cachais ma cicatrice comme je pouvais mais je ne pouvais malheureusement pas dissimuler le fait que je ne me tiens pas droite.

Au fur et à mesure du temps j’ai appris à montrer mon dos, à me mettre en bikini et ne plus me soucier des remarques ou des regards qu’on pouvait m’adresser.

Mon handicap me fait grandir, c’est désormais ma force et je n’ai pas honte de le dire ou de le montrer. Je suis fière d’avoir vécu et combattu ces mauvais moments.

charlotte-colonne

Pour moi la fleur de lotus a une grande signification, c’est un symbole d’accomplissement spirituel de l’être qui permet aussi de tourner la page après une épreuve difficile.

J’ai décidé de la faire à cet endroit pour mettre en valeur ma nuque et montrer que j’assume ma cicatrice.

Maintenant j’ai encore plus envie de relever mes cheveux et de mettre des hauts qui laissent entrevoir ma cicatrice.

charlotte-lotus

J’ai également demandé à Charlotte de faire un retour sur cette expérience : témoigner et voir son dos illustré

. Voici sa réponse !

J’ai décidé de participer à ton appel parce que j’ai ressenti le besoin de partager mon histoire, même si je n’en parle pas très souvent à mon entourage je pense que c’est important de montrer aux gens qu’on peut souffrir de cette différence ainsi que de leur regard et de leurs jugements.

J’ai trouvé ça enrichissant de réfléchir sur mon parcourt en rédigeant le texte.

Maintenant je me sens toujours un peu complexée par rapport à ma posture « penchée » mais je suis beaucoup plus à l’aise avec ma grande cicatrice et je n’hésite pas à montrer mon dos, j’aimerais même envisager de faire un shooting photo.

Ce n’était pas évident de ressortir des photos que je n’apprécie pas particulièrement mais je trouve tes illustrations vraiment belles et en t’envoyant la photo de ma cicatrice je ne m’attendais pas à avoir un autre regard sur elle, c’est très artistique en fait, j’ai un dos très original et c’est comme un tatouage, elle raconte mon histoire.

À lire aussi : Corset orthopédique mon amour — Le Dessin de Cy.

Comment participer à Corps à coeur Coeur à corps ?

Toi, oui, toi qui as lu avec attention. Toi qui as envie de dire à ton corps que tu veux enterrer la hache de guerre. Que même s’il y a des jours avec et des jours sans, ça serait déjà un premier pas de partager ton expérience.

Bienvenue dans Corps à coeur Coeur à corps !

Concrètement, si tu veux participer, qu’est ce que je te demande ?

Le témoignage sera en 2 parties : un texte et une illustration.

  • Le texte, c’est toi qui l’écris : tu m’expliques ton rapport à ce(s) complexe(s), pourquoi tu as envie de changer de regard dessus, comment tu t’y prends…
  • Pour l’illustration, j’ai besoin de 5 photos de cette partie de ton corps et/ou de ton corps en entier.

Tu peux les prendre seul·e ou avec un·e proche ; l’essentiel est que ça soit ton regard avant de devenir le mien. Ça peut être un exercice difficile, j’en ai conscience, donc je laisse le plus de liberté possible ! Mise en scène, spontanéité… c’est toi qui vois.

Je choisis la photo qui m’inspire le plus et j’en fais une illustration.

Envoie-moi ça à lea.castor[at]madmoizelle.com avec « Corps à cœur Cœur à corps » en objet du mail !

Pour suivre Léa Castor, rendez vous sur Instagram et Facebook !

Témoignez sur Madmoizelle

Pour témoigner sur Madmoizelle, écrivez-nous à :
[email protected]
On a hâte de vous lire !


Écoutez l’Apéro des Daronnes, l’émission de Madmoizelle qui veut faire tomber les tabous autour de la parentalité.

Les Commentaires

15
Avatar de OxsanaBCN
23 janvier 2018 à 17h01
OxsanaBCN
Trés beau projet et vraiment les dessins sont magnifiques!
2
Voir les 15 commentaires

Plus de contenus Lifestyle

Source : Pexels
Mode

La paire de basket la plus tendance de l’été est signée Décathlon (et elle vaut le coup d’oeil)

Pexels
Mode

Vinted : on a trouvé la meilleure astuce d’une vintie pour trouver des jeans canons à 2 euros

Une femme en train de considérer un vêtement dans un rayon de boutique © Ron Lach de la part de Pexels via Canva
Mode

Avant les soldes : ces marques de mode sont déjà en ventes privées

Source : Midjourney
Célib

Anaïs, 31 ans, célibataire depuis 1 an : « Je peux faire le ménage à 3 heures du matin sans déranger personne »

2
Source : Pexels / Antoni Shkraba
Règlement de comptes

Émilie, 1 036 € par mois : « Être indépendante avec un métier passion n’est pas toujours financièrement évident »

27
couple-lit
Couple

Couple : les 8 phrases qu’on aimerait entendre (plus souvent) de notre partenaire

Source : Aleksandr Kichigin / Canva
Argent

C’est quoi le skiplagging, cette (fausse) bonne idée qui permet de payer son billet d’avion moins cher ? 

9
Pexels
Daronne

Les 7 expressions de mes enfants qui m’agacent fortement

2
Source : Instagram/Abercrombie
Mode

Désormais plus inclusive, cette marque de mode phare des années 2000 connaît un regain de popularité

1
adidas va finalement vendre des sneakers Yeezy de Kanye West // Source : adidas
Tendances Mode

Cette paire de basket est la plus victime de contrefaçons

La vie s'écrit au féminin