Comment se taper l’ex d’une pote en restant cordiale ?

Est-il possible d'entamer une relation avec l'amour passé d'un ami, sans faire couler de larmes et mettre un bordel monstre dans sa vie sociale ? Peut-être que oui, mais peut-être que non.

Comment se taper l’ex d’une pote en restant cordiale ?

— Publié le 13 juillet 2019

Tes ami·es sont si bien qu’ils choisissent des amoureux que tu as envie de pécho tant ils sont géniaux.

Les salauds.

Mais à quelle condition peut-on se taper l’ex d’un ami sans être une horrible personne ?

Les exs des potes, zone interdite ?

Tout comme il est souvent conseillé de « ne pas ravaler son vomi » en draguant à nouveau une ancienne conquête, se taper l’ex d’un·e ami·e est généralement considéré comme une mauvaise idée.

Ce passif peut ternir la relation amoureuse avec l’ex en elle-même.es (vous vous serez toujours rencontrés via cette ex qui est aussi ton amie…) et les conséquences sur la relation amicale peuvent aussi être désastreuses.

De plus, il y a beaucoup de poissons dans l’océan, alors pourquoi s’embourber dans une histoire qui est compliquée avant même d’avoir commencé ? 

C’est l’avis de Manu pour qui on ne touche pas aux exs, point :

« Je n’ai pas de genre de mec très défini mais plutôt des tue-l’amour et sortir ou être sorti avec une de mes copines en est un.

À partir du moment où un garçon sort avec une de mes copines, que je considère comme une soeur, ça devient mon frère. Et…beurk. »

L’amour plus fort que l’amitié ?

Mais si l’amour était rationnel, ça se saurait, et je ne serais pas en train d’écrire cet article. D’ailleurs, si l’amour était simple, je n’aurais sans doute plus de travail du tout.

Reconnaissons donc qu’il existe des cas dans lesquels l’attraction est si forte que pécho l’ex d’un·e pote s’envisage… 

Bien sûr, et malgré l’étendu de mon savoir empirique en matière de relations, je serais bien en peine de t’apporter une réponse définitive à la question de savoir si cela est ok ou non

Différents facteurs entrent en compte pour juger du niveau de moralité de la situation, et certaines précautions sont à prendre. 

Pécho l’ex d’un pote : qui a largué qui ?

Partons déjà du principe que l’ex convoité·e n’est pas un monstre qui a fait de la vie de ton ami·e un enfer. C’est une bonne base.

Une première question à se poser ensuite concerne la rupture entre ton ami·e et son ex.

Il semble plus approprié de tenter sa chance lorsque c’est ton pote qui a mis un terme à leur relation, et non son ex qui lui a brisé le cœur.

Pour Alix, la faisabilité de l’opération dépend aussi de la nature de la nature de la relation passée entre l’ex et l’ami·e :

« En règle générale, je ne touche pas aux ex de mes potes, parce que c’est un nid à problèmes.

Mais chaque ex est différent…. Je fais toujours attention à la relation qu’a eue mon amie avec son ex. Parfois, les ex sont insignifiants, donc c’est possible de sortir avec après peu de temps, mais s’ils sont sur la no-list de ma pote, je ne m’y risque pas. »

Même dans le cas où c’est ton ami·e qui a quitté l’ex convoité, cela n’efface pas le passif entre eux.

Pour ne froisser personne et éviter de perdre une amitié qui t’est chère, il semble indispensable de présenter tes intentions à l’intéressé·e. 

Pécho l’ex d’un pote : en parler avec son ami

Tu auras bien sûr au préalable respecté un délai de décence, en évitant de révéler ton attirance à ta pote en plein chagrin d’amour.

Avant de dévoiler toutes tes cartes, tu peux commencer par tâter le terrain : ton ami·e a-t-il ou a-t-elle encore des sentiments pour cette personne ? De la rancœur ?

Alix a déjà dû avoir cette conversation pas facile mais honnête avec des copines :

« Ça m’est arrivé une ou deux fois. Heureusement, j’ai désamorcé très vite la situation avant qu’il ne se passe quoi que ce soit.

J’ai dit clairement à ma pote qu’il me plaisait, mais que notre amitié comptait beaucoup plus, donc que ça ne me dérangeait pas de tout arrêter avant même qu’il ne se passe quelque chose de concret.

Et à chaque fois, ça s’est bien passé ! »

Avoir la bénédiction de l’ami·e apparait absolument nécessaire, dans le cas où tu souhaites préserver cette amitié et non déclencher une guerre froide.

Si elle accepte, il faudra fixer les conditions selon lesquelles cette nouvelle relation va pouvoir exister. Est-elle prête à entendre tes confidences sur ton couple avec ex ? À vous voir ensemble dans vos soirées entre potes ?

Bref, à part éviter de te comporter en totale égoïste, il n’y a pas de technique infaillible pour garantir le futur de cette relation double…

Et toi, tu pourrais sortir avec l’ex d’une amie ? Ou c’est interdit-interdit ? 

À lire aussi : J’ai pardonné à ma pote d’avoir pécho mon mec

QueenCamille

QueenCamille


Tous ses articles

Commentaires

SalvioHexia

Eh eh, je viens poser ma pierre à cette petite discussion et apporter mon ressenti personnel.

Je suis sortie avec le meilleur ami de mon ex, il s'avère... qu'on est marié maintenant, et que sept ans après, ça reste une vaste blague. Ça faisait un an qu'on était plus ensemble. Je sais qu'il lui en a parlé avant de faire quoi que ce soit (on s'était déjà embrassé mais bon, rien de plus). Son ami en a eu rien à faire, et il était témoin à notre mariage.
Par contre je ne vais pas dire que ça n'a pas été bizarre parfois, loin de là, et la sensation bizarre vient principalement de mon ressenti à moi. J'avais pas prévu de tomber amoureuse de mon mari en particulier (en vrai je cherchais bieeeeen loin du cercle d'ami de mon ex), et ayant eu du mal à digérer la rupture avec mon ex, certaines choses ont été compliquées: savoir que forcément j'allais le revoir alors que même si mes sentiments amoureux n'étaient plus là, ma colère n'était elle, pas digérée; la découverte de la sexualité de l'autre, où eh bien, j'ai eu du mal, parce que forcément, parler de sexe revient à parler de ses ex, et il en connaissait un. Les autres aussi, qui ont pu énormément juger (mais finalement, c'est parce que mon ancienne moi se souciait trop de ce genre de choses).

En bref, ça a dû être des petits ajustements de chaque côté mais dans l'ensemble, je trouve qu'on s'en est pas sorti trop mal. Tout est une question de timing, de nuance et de bienveillance vis à vis de tous, je pense :).

Maintenant, en appliquant mon expérience, je ne sais pas si au début j'aurais accepté qu'une de mes amies sorte avec mon ex, mais je pense sincèrement que c'est parce qu'il m'a fait énormément de mal. Je pense que j'aurais eu besoin de temps, mais après, si elle est heureuse avec lui, pourquoi pas ?
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!