Des amoureux de la 2nde Guerre Mondiale réunis 75 ans plus tard

Ton crush t'a ghostée ? Ne perds pas espoir, il se pointera peut-être dans 75 ans pour te dire qu'il ne t'a jamais oubliée !

Des amoureux de la 2nde Guerre Mondiale réunis 75 ans plus tard

Ma mère dit souvent qu’« on se croise toujours deux fois dans la vie »

C’est généralement pour me rappeler de pas faire d’entourloupes à des inconnus sur lesquels je risque de retomber… Mais ça marche aussi avec les gens qu’on aime !

L’histoire de Jeannine Ganaye et K. T. Robbins en la preuve la plus chialante à ce jour.

Deux amoureux séparés par la guerre

C’est l’histoire la plus mimsounette que tu liras aujourd’hui, et j’irai même jusqu’à dire cette semaine.

Elle est française, lui américain, et ils sont tombés amoureux pendant la Seconde Guerre Mondiale.

Jeannine a 18 ans et ose le crop-top avec une classe folle, tandis que K. T. est un jeune soldat, en mission dans son petit village de Meurthe-et-Moselle.

Après deux mois d’idylle, K. T doit quitter sa belle pour aller au front et rentrera ensuite aux États-Unis.

Depuis, chacun s’est marié et a fait sa vie. Mais ils ne se sont jamais oubliés… 

Les retrouvailles, 75 ans plus tard

75 ans plus tard, le vétéran revient en France pour les commémorations du 6 juin 1944, suivi par une équipe de reportage de France 2.

Avant son départ, il montre aux journalistes la photo de sa dulcinée, qu’il a conservée pendant toutes ces années.

L’équipe décide alors de retrouver Jeannine et d’organiser leurs retrouvailles.

Je te mets au défi de ne pas verser ta larmichette pendant cette séquence. Putain, c’est bo l’amur.


 
Alors, c’est pas plus chou que tous les chatons d’Internet réunis ça ??

À lire aussi : Comment oublier son ex (ou le récupérer)

QueenCamille

QueenCamille


Tous ses articles

Commentaires

Azelais

Personnellement je trouve ça assez creepy, ces retrouvailles et la manière dont elles sont montrées :ninja:

Je comprends l'émotion qu'on peut ressentir en renouant avec un pan aussi intense de son passé, en retrouvant quelqu'un qui nous a fait vivre quelque chose de fort, mais quand même... Ils se sont aimés il y a 75 ans, ils ont chacun vécu une vie entière depuis qui les a forcément changés. Déjà qu'ils ne se comprenaient manifestement pas à la base, là en plus ils retrouvent quelqu'un qui n'est forcément plus la même personne que celle dont ils ont pu tomber amoureux, mais c'est pas grave, l'amour est plus fort que tout, embrassons-donc ce.tte parfait.e inconnu.e, c'est beau la vie tout de même. J'ai l'impression que c'est beaucoup plus de l'ordre du fantasme général que de la belle histoire romantique :ninja:
Je ne juge pas ces deux personnes, elles ont bien le droit de ressentir ce qu'elles veulent, quand bien même ce serait surtout basé sur du vent et un fantasme qui ne correspondrait pas du tout à la personne en face, c'est vraiment leur histoire (et leur problème de mon point de vue) ; c'est surtout le traitement médiatique en mode "une belle histoire d'amour comme on les aime" qui m'agace fortement, parce qu'une fois de plus, on valorise une vision extrêmement fantasmée de l'amour et de la relation amoureuse.

Ce n'est pas la même situation, mais ça me fait un peu le même effet que l'engouement de beaucoup de gens autour de l'amour romantico-tragique de
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 
Dernière édition :

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!