Live now
Live now
Masquer
raconter-la-vie
Actualités

« Raconter la vie », un site pour raconter ton histoire

11 août 2014 3

Pierre Rosanvallon est un historien et sociologue français. Il te propose de participer à son projet de façon simple : en racontant ta vie.

Pierre Rosanvallon a de la bouteille, niveau universitaire : il occupe la chaire d’histoire moderne et contemporaine du politique au Collège de France, et est également directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales.

Aujourd’hui, il te propose de participer à un projet de grande envergure : donner la parole à ceux qui ne l’ont habituellement pas.

À travers des récits aussi variés que celui d’un étudiant ayant raté un concours, d’une infirmière, du frère d’une jeune femme épileptique, d’un conducteur de métro, d’une employée de fast-food… se dévoile un récit encore trop sous-estimé : celui de ce qu’on appelle trop vulgairement « le peuple ».

Sur le site Raconter la vie, tu peux lire les contributions des membres et te plonger un peu dans leur quotidien, ou bien participer à ton tour pour raconter un moment de vie. Un espace commentaires permet l’interaction entre les membres.

« Par les voies du livre et d’Internet, Raconter la vie a l’ambition de créer l’équivalent d’un Parlement des invisibles pour remédier à la mal-représentation qui ronge le pays.

Il veut répondre au besoin de voir les vies ordinaires racontées, les voix de faible ampleur écoutées, les aspirations quotidiennes prises en compte. En faisant sortir de l’ombre des existences et des lieux, Raconter la vie veut contribuer à rendre plus lisible la société d’aujourd’hui et à aider les individus qui la composent à s’insérer dans une histoire collective. »

Des éditeurs communautaires aident les auteurs débutants à mettre leurs idées en forme.  

« Raconter la vie », un site pour raconter ton histoire

Le résultat final ? Des livres publiés par les éditions le Seuil mêlant témoignages d’anonymes, portraits, récits à la première personne de romanciers et d’auteurs professionnels, ou encore des enquêtes sociologiques, à prix très abordables. Les récits en ligne, dans un esprit participatif et bénévole, seront quant à eux édités par des éditeurs communautaires, pour certains sous format papier. 

Rendez-vous pour en savoir plus sur Raconter la vie !

Témoignez sur Madmoizelle !

Pour témoigner sur Madmoizelle, écrivez-nous à :
[email protected]
On a hâte de vous lire !

Les Commentaires
3

Avatar de noemie33600
20 janvier 2015 à 16h37
noemie33600
Hello les girls, moi j'ai rescencé différentes histoires incongrues suite à des rencontres masculines et j'ai décidé d'en faire des nouvelles : http://histoiresdhommes.canalblog.com/
0
Voir les 3 commentaires

Plus de contenus Actualités

Psychologie
Femme dépitée

Le Blue Monday, le jour le plus déprimant du monde, n’existe pas

Emilie Laystary

17 jan 2022

16
Actualités
Influenceuses

Prévenir qu’une publication Instagram est retouchée, c’est l’objectif de cette proposition de loi britannique

Eva Levy

14 jan 2022

7
Féminisme
workin-lait

Cachez ce post-partum que je ne saurais voir : Facebook bloque des pubs pour des culottes et du matos d’allaitement

Camille Abbey

14 jan 2022

Actu en France
clementine autain lfi endometriose

L’endométriose bientôt inscrite dans la liste des affections longue durée ?

Féminisme
pref de police

La préfecture de police a enterré un rapport sur… l’accueil des victimes de violences dans les commissariats

Maëlle Le Corre

12 jan 2022

Actu en France
nguy-n-hi-p-unsplash-don-du-sang

Victoire ! Les restrictions au don du sang pour les hommes gays vont enfin être levées

Maëlle Le Corre

11 jan 2022

3
Actu en France
Fille triste

En 2021, les gestes suicidaires ont bondi chez les jeunes filles

Eva Levy

11 jan 2022

2
Culture Web
Hugo Décrypte

Bonne nouvelle pour l’actualité sur Twitch : Hugo Décrypte annonce sa nouvelle émission

Eva Levy

11 jan 2022

Actu en France
Magou Doucouré

« Arrêtez de faire les aveugles » : la footballeuse Magou Doucouré dénonce le racisme après avoir reçu des insultes

Mélanie Wanga

11 jan 2022

La société s'écrit au féminin