Live now
Live now
Masquer
quand-je-dessine-hymne-liberte
Actualités France

« Quand je dessine je peux dépasser… », un hymne à la liberté d’expression

Cette semaine Lucie vous présente l’ouvrage collaboratif « Quand je dessine je peux dépasser… », véritable hymne à la liberté de création. Tous les bénéfices seront reversés à Charlie Hebdo !

Quand je dessine je peux dépasser… est un livre singulier dans le flux incessant des nouvelles parutions en littérature de jeunesse.

Le drame survenu dans les locaux de Charlie Hebdo en janvier dernier a suscité de vives réactions et une vraie mobilisation de la part des artistes, touché•e•s par cette atteinte d’une extrême violence à leur liberté de création. Un droit qu’ils revendiquent plus que jamais au fil de cet ouvrage, qui sensibilise petit•e•s et grand•e•s à l’acte de créer et à la liberté d’expression.

couvquandjedessine

Un projet collaboratif

Le projet est mené par quatre maisons d’éditions jeunesse (Actes Sud Junior, Hélium, le Rouergue, et Thierry Magnier) et réunit cinquante illustrateurs. Chacun d’eux s’est vu attribuer un terme en lien de près ou de loin avec le dessin, et en offre sa propre interprétation. « Refaire », « tatouer », « caricaturer », « mettre en perspective », « jouer », ou encore « être inspiré 

» sont un tout petit échantillon des mots que l’on retrouve dans ce recueil, symbolisés sous forme d’illustrations en noir et blanc.

Le résultat est un ouvrage qui allie humour, réflexion, spectacle et beauté, et qui prouve qu’un dessin peut provoquer une palette d’émotions différentes. On se plaît à comprendre (ou non !) les intentions des illustrateurs en feuilletant le livre, qui convaincra les plus sceptiques vis-à-vis de l’illustration jeunesse de la créativité de ses acteurs.

quand-je-dessine-2

Une vraie complicité se noue avec les lecteurs, qui sont invités à s’approprier l’ouvrage puisqu’ils sont libres de colorier, de dessiner… L’objet livre est désacralisé, montrant ainsi qu’il ne s’agit « que » de dessins. Débordez, raturez, dessinez des barbichettes, rajoutez des ratons laveurs derrière les personnages, faites tout ce que vous voulez, tout est permis !

Un hymne à la liberté

Quand je dessine je peux dépasser… ne se contente pas d’être contemplatif, puisqu’il ouvre à la discussion, et chaque mot est l’occasion de mener une réflexion, de susciter le questionnement, de pointer des évidences parfois oubliées. Il est à mettre entre toutes les mains, et surtout celles des plus jeunes, pour leur rappeler que le dessin est un acte de liberté, et le crayon une arme citoyenne. Hymne à la liberté donc, il saura aussi inspirer les plus créatifs, alors à vos crayons !

quand-je-dessine3

Et si vous hésitez encore à (vous) l’offrir, sachez également que tous les bénéfices de ce livre seront reversés à Charlie Hebdo. Une belle action en plus d’une belle découverte à la clé !

À lire aussi : Je suis Charlie Hebdo, le choc des images et la colère des mots


Et si le film que vous alliez voir ce soir était une bouse ? Chaque semaine, Kalindi Ramphul vous offre son avis sur LE film à voir (ou pas) dans l’émission Le seul avis qui compte.

Les Commentaires

1
Avatar de Moonshade
27 mars 2015 à 11h03
Moonshade
Je trouve cette idée très belle mais je ne comprends pas pourquoi les bénéfices sont reversés à CHarlie Hebdo unno: Je veux dire, ce n'est pas une association qui lutte pour la liberté d'expression ni rien de ce genre. Il vont faire tourner leur journal avec et basta, ce qui est bien pour eux, mais ça ne fait pas avancer la cause. Du coup, ça aurait été plus pertinent à mon sens de reverser l'argent à une asso telle que reporter sans frontière ou autre :hesitemais c'eût été moins médiatisé j'imagine)
3
Réagir sur le forum

Plus de contenus Actualités France

Bâtiments du 4° bataillon de l'école spéciale militaire de Saint-Cyr Coetquidan ; au premier plan, celui de la 13e compagnie en 2018 // Source : Wikimedia Commons / Alain.Darles EOR Saint-Cyr à Coetquidan 1971 / Licence Creative Commons
Actualités France

Violences sexistes et sexuelles à l’académie militaire de Saint-Cyr Coëtquidan : l’enquête choc de FranceTV

Livres

Trois bonnes raisons de découvrir la fantasy grâce à l’œuvre de Samantha Shannon

Humanoid Native
La mairie de Paris décroche les pubs pour le livre transphobe des TERF les plus célèbres de France // Source : Capture d'écran Twitter
Actualités France

La mairie de Paris décroche les pubs pour le livre transphobe des TERF les plus célèbres de France

1
macron coupe du monde
Actualités France

Emmanuel Macron mécontente 3/4 des Français·e·s (et surtout les femmes), selon un nouveau sondage

1
C'est au collège Arthur Rimbaud qu'a eu lieu l'agression de Samara, 13 ans, suite à des semaines de cyberharcèlement via des comptes Fisha // Source : Capture d'écran vidéo Twitter
Actualités France

Agression de Samara, 13 ans, à Montpellier : c’est quoi un compte fisha, au cœur de l’affaire ?

2
Source : Dnalor 01
Actualités France

Qui est Mélanie Berger-Volle, choisie pour porter la flamme olympique ?

Rodnae production de la part de Pexel // Source : Rodnae production de la part de Pexel
Actualités France

Fin de vie : les cinq conditions à remplir pour avoir recours à l’aide à mourir

Maryse Condé photographiée lors du Calabash Literary Festival 2007 // Source : Creative Commons : Georgia Popplewell via Flickr
Livres

Maryse Condé, grande autrice guadeloupéenne, aura-t-elle un hommage national ?

6
Grâce à Judith Godrèche, l'Assemblée envisage une commission sur le travail des mineur·e·s dans le cinéma et la mode.jpg // Source : Capture d'écran YouTube de LCP - Assemblée nationale
Actualités France

Grâce à Judith Godrèche, l’Assemblée envisage enfin une commission pour protéger les mineurs dans le cinéma et la mode

Un visuel de l'étude menée par Dove & Linkedin sur les discriminations capillaires, en faveur de l'adoption du CROWN Act aux États-Unis.jpg // Source : Dove x LinkedIn
Actualités France

Les discriminations capillaires seront-elles bientôt sanctionnées en France ?

7
Source : Capture d'écran Youtube
Actualités France

Affaire Noël Le Graët : Amélie Oudéa-Castera mise en examen pour diffamation

La société s'écrit au féminin