La reine d’Angleterre soutient Le Prince Harry et Meghan Markle

Le couple royal décide de quitter la vie au château et devenir indépendant ! La nouvelle secoue l'Angleterre... Mais la famille royale respecte leur décision.

La reine d’Angleterre soutient Le Prince Harry et Meghan Markle

Mise à jour du 14 janvier 2020

La reine d’Angleterre Elizabeth II s’est enfin exprimée publiquement sur la récente déclaration du Prince Harry et de Meghan Markle.

Contrairement aux prédictions des journalistes anglais que je te partage plus bas dans l’article, cette dernière soutient le couple dans leur décision.

La déclaration de la reine d’Angleterre sur le « Megxit »

La reine Elizabeth II déclare, d’après le site officiel de la famille royale :

Aujourd’hui, nous avons eu des discussions très constructives sur l’avenir de mon petit-fils et de sa famille.

Ma famille et moi soutenons entièrement le désir de Harry et Meghan de créer une nouvelle vie en tant que jeune famille.

Bien que nous aurions préféré qu’ils restent des membres à temps plein de la famille royale, nous respectons et comprenons leur souhait de vivre une vie de famille plus indépendante,  tout en restant une partie importante de la famille royale.

Concernant les interrogations sur l’indépendance financière du couple, la reine éclaire également la lanterne du peuple :

Harry et Meghan ont clairement indiqué qu’ils ne souhaitent pas être dépendants des fonds publics dans leur nouvelle vie.

Il a donc été convenu qu’il y aura une période de transition au cours de laquelle les Sussex passeront du temps au Canada comme au Royaume-Uni.

Ce sont des questions complexes que ma famille doit résoudre, et il y a encore du travail à faire. Mais j’ai demandé que les décisions finales soient prises dans les prochains jours.

Publié le 9 janvier 2020

C’est la grosse nouvelle qui ébranle l’Angleterre ! Le Prince Harry et Meghan Markle quittent la royauté.

Officiellement, ils renoncent à leur rôle de « membres seniors de la famille royale ».

Le mécontentement des médias suite à la déclaration de Meghan Markle et du Prince Harry

Le couple va aussi s’installer en Amérique du Nord et découper son temps en deux pour jongler entre les deux continents.

Voici ce qu’ils ont annoncé d’après Le Monde :

Après de nombreux mois de réflexion et de discussions internes, nous avons choisi d’opérer une transition cette année, et de nous construire progressivement un nouveau rôle au sein de l’institution.

Nous avons l’intention de renoncer à notre rôle de membres « seniors » de la famille royale et de travailler pour devenir financièrement indépendants, tout en continuant à soutenir sans réserve sa majesté la Reine.

Les médias anglais n’ont pas attendu avant d’exprimer leur mécontentement.

Ils se sont lâchés sur le couple, jugeant leur décision égoïste et leur comportement inacceptable entre autres ouin ouin.

Voici quelques réactions des magazines anglophones, relayées par BFMTV notamment :

Le Sun compare cette rupture avec le Brexit, et la baptise le « Megxit ».

Le Time parle d’une division au sein de la famille royale, clamant que l’annonce est prématurée, et qu’elle contient « tous les signes de l’égoïsme et de l’impulsivité pour lesquels le prince Harry est maintenant tristement connu ».

Dickie Arbiter, secrétaire de presse de la reine, explique a Sky News que Meghan et Harry ont pour habitude de « faire les choses sans que personne ne sache ce qui va se passer » et estime que c’est « la mauvaise façon de faire ».

Les mots d’un spécialiste des affaires royales, Phil Dampier, sont cités par le Telegraph.

La reine va être totalement dévastée par cela. C’est la dernière chose dont elle a besoin.

Elle a beaucoup d’affection pour Harry, mais de quelque manière qu’on veuille présenter l’affaire, ce qui se passe, c’est que [Harry et Meghan] se retirent de leurs obligations et se défilent.

Enfin, Jonny Dymond, correspondant de la BBC pour les affaires royales, estime que trop de questions restent sans réponses, et soulève de nombreux questionnements :

Quel sera leur nouveau rôle ? Où vivront-ils ? Qui paiera pour cela ? Quelles relations auront-ils avec le reste de la famille royale ?

Mais. mêlez-vous. DE VOS AFFAIRES. GODDAMN.

Si chacun pouvait agir dans la bienveillance et respecter le bonheur des autres plutôt que des prétendues obligations basées sur des traditions archaïques, le monde serait un endroit beaucoup plus sympathique, il me semble.

Meghan Markle et le Prince Harry, un couple moderne

Suis-je surprise par cet évènement ? Plutôt peu.

Finalement, le Prince Harry a toujours été le petit rebelle de la famille, celui qui n’avait pas l’air hyper à sa place ni extrêmement enjoué à l’idée d’être un Prince.

Puis il a épousé une ancienne actrice divorcée métisse et ouvertement féministe, ce qui n’était pas exactement un choix politiquement correct (ou devrais-je dire royalement correct).

L’opinion publique ne s’est pas arrangée à l’égard du couple quand il a commencé à déposer plainte contre de gros magazines britanniques, lassé d’être harcelé par les paparazzis.

Et là, que se passe-t-il ? Le prince se barre. Lui et sa femme disent bye bye à la Monarchie.

Ils ne veulent plus profiter de cet héritage qui leur est tombé tout cuit dans le bec et souhaitent subvenir à leurs propres besoins comme le commun des mortels.

Et personnellement, ÇA c’est ce que j’appelle un comportement royal !

Les réactions d’Internet face à l’annonce de Meghan et Harry

Internet est visiblement plus ouvert que les journalistes aigris de la presse anglaise. Voici les réactions des internautes sur le sujet.

Ici, c’est simplement un gros titre, mais il est bon de souligner le choix de sa formulation « Meghan Markle ET SON MARI » :

Meghan Markle et son mari disent qu’ils se retirent de la famille royale en tant que membres « séniors » et travailleront pour devenir financièrement indépendants.

Ils partageront leur temps 50/50 entre le Royaume-Uni et l’Amérique du Nord.

Les propos de la personne suivante rebondissent sur que je disais sur le Prince Harry, qui n’a jamais eu l’air très à l’aise dans son rôle de prince.

Plot twist : il s’avère que Meghan Markle était en fait le prince fringant qui a sauvé la princesse piégée dans la tour !

Elle ajoute :

Ça me fait mourrir de rire que des gens pensent que Meghan a en quelque sorte hypnotisé Harry pour qu’il prenne cette décision.

Vous avez tous vu [la série] The Crown, non ? Bien sûr qu’il veut bouger !  Respirer un peu l’air de la montagne !

D’autres personnes réagissent à leur tour aux rumeurs qui circulent sur le fait que c’est Meghan, la grande méchante femme, qui aurait perverti le pauvre prince.

 

Les observateurs royaux ont fait tout ce harcèlement en pensant que Harry quitterait Meghan et à la place, Harry a quitté la famille royale.

BIM.

Et enfin, un texte un peu moins marrant mais qui fait sens, finalement :

Le Prince Harry a perdu sa mère, la princesse Diana, à l’âge de 12 ans. Il a grandi en regardant la presse britannique et les paparazzis la maltraiter, et cela a conduit à sa mort.

Il regarde la même chose se faire avec Meghan Markle et il est maintenant père. Il a raison de faire tout ce qu’il peut pour protéger sa famille.

En ce qui me concerne, je trouve que la décision du couple témoigne de l’avancée de la société dans le bon sens.

Même si la monarchie n’a pas exactement un grand rôle très déterminant dans la politique du pays, c’est une figure très ancienne et qui devrait selon moi ne plus du tout exister.

Tout cela me rappelle la série The Royals qui traite du sujet mais qui a malheureusement été annulée juste après un merveilleux cliffhanger dont je ne me remettrai jamais.

Et toi, un avis sur la déclaration de Meghan et Harry ?

À lire aussi : Ces femmes célèbres ou anonymes qui nous ont inspirées en 2019

Carotte

Carotte

Carotte est rédactrice Mode. Elle aime tout ce qui est les chiots, les graines et l'automne. C'est aussi elle qui écrit cette description à la troisième personne.

Tous ses articles

Commentaires

abou333

Ce qui est malaisant de mon côté du monde, c'est que la question de savoir qui paiera la note de sécurité du couple est toujours en suspend. Il semblerait qu'il ait été évoqué que le ministère de la sécurité publique devait trancher à savoir si le gouvernement (autrement, les fonds publics) devaient payer pour cette garde rapprochée. Les journaux canadiens sont très vagues sur la questions : est-ce que c'est le premier ministre qui l'a offert ou si c'est le couple qui l'a demandé... on ne sait pas, mais ce qu'on sait, c'est que le 3/4 des Canadiens seraient contre, peu importe à qui elle est l'idée. Évidemment, je me compte là-dedans aussi, si tu es indépendant financièrement, c'est pas seulement se passer de l'argent des contribuables de ton pays d'origine, c'est aussi ne pas refiler une partie de la note à ton pays d'accueil.
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!